Donate

Prostitution

© Boris Svartzman
Le 13 avril 2016, la France adoptait la loi « visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées », devenant ainsi le deuxième pays de l’Union européenne à sanctionner les clients des travailleur.se.s du sexe. Depuis, deux chercheurs, Hélène Le...
© Boris Svartzman
En France, avant l’établissement d’une interdiction d’achat d’acte sexuel (pénalisation des clients) en 2016, les travailleur.se.s du sexe étaient directement visé.e.s par la pénalisation du racolage élargie en 2003 par la loi de sécurité intérieure (LSI). La loi de 2016, en prenant la législation...
© Boris Svartzman
Le principal objectif de cette étude est d’évaluer l’impact de la loi n° 2016-444 (Loi du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées) sur les conditions de vie et de travail des travailleur.se.s du sexe. Il s’agit d’une...
©Boris Svartzman
Médecins du Monde-France intervient auprès des travailleuses/eurs du sexe depuis 1991. En 2016, des programmes menés dans 9 pays les concernent directement ou indirectement: France, Russie, Mexique, Birmanie, Algérie, Côte d’Ivoire, Ouganda, République Démocratique du Congo et Tanzanie. Les membres...
©Boris Svartzman
A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux travailleuses/eurs du sexe, Médecins du Monde, acteur de terrain engagé auprès de ces personnes à travers le monde depuis 1991, appelle à la décriminalisation du travail du sexe.
©Boris Svartzman

Forte de son expérience, tant en France qu’à l’international, l’association observe chaque jour les conséquences des lois répressives qui encadrent le travail sexuel sur la santé et l’intégrité physique des travailleuses/eurs d

copyright @Pauwels
19.12.2016 |
14h00 to 18h00
Paris

Tous en marche

Portrait de Maria, promotrice de santé au Mexique
Originaire du Honduras, Maria, 43 ans, est promotrice de santé pour Médecins du Monde dans l’État du Chiapas, au Mexique. Elle transmet les messages de prévention aux femmes qui, comme elle, sont fragilisées par leur statut de migrantes.

Approximately 40,000 migrants come to Mexico from all over Central America each year.