Soutenez-nous dans la durée, devenez donateur régulier

Colombie : les communautés face à la violence

© Israel Fuguemann

En Colombie, le conflit armé impacte fortement l’accès aux soins des populations. Alors que les accords de Paix de 2016 devaient mettre fin à 50 années de guerre civile, la situation n’a fait qu’empirer.

Guérilla, paramilitaires, narco-trafiquants, armée régulière…  Dans les zones rurales, les communautés particulièrement isolées subissent chaque jour les conséquences de ce climat de violence.

Depuis les accords de paix, Médecins du Monde a donc réorienté ses activités en zone rurale afin d’apporter une réponse d’urgence en cas de pic de violences, notamment lors d’attaques de groupes armés, de déplacements massifs et de confinement des populations.

REPORTAGE REPORTAGE REPORTAGE REPORTAGE REPORTAGE REPORTAGE REPORTAGE REPORTAGE REPORTAGE REPORTAGE

Éloignées du soin, les communautés face à la violence

Nous déployons une équipe de médecins, de psychologues, de travailleurs sociaux et de spécialistes de la protection de l’enfance dans les communautés les plus éloignées du soin, plusieurs fois par an.

 

Découvrez nos missions dans les départements du Nariño et le long du fleuve San Juan, dans le Chocó.

  • 6 millions de personnes sont coupées du soin.
6 millions de personnes sont coupées du soin.

© Israel Fuguemann

« Courir, toujours courir »

Depuis 30 ans, Médecins du Monde vient en aide aux communautés menacées par les conflits, comme dans le Choco et la région de Bojaya, tristement célèbre pour avoir été le théâtre du massacre de près de 120 civils le 2 mai 2002.

Colombie

L’étau de la violence

Lire l’article

« Les personnes ici souffrent beaucoup d’angoisse, les principaux symptômes sont des problèmes de sommeil, des dépressions, des cas d’automutilation, de stress post-traumatique ou encore d’addictions à l’alcool. Il est assez difficile d’aborder les questions de santé mentale, les gens viennent d’abord pour des maladies ‘‘physiques’’ mais quand on commence à essayer de discuter avec eux, beaucoup craquent. »

Depuis avril 2022, Médecins du Monde sillonne tous les trois mois différentes zones du fleuve San Juan pendant deux ou trois semaines à bord du bateau-hôpital San Raffaele. Les équipes médicales s’arrêtent dans chaque village pour assurer une prise en charge et des soins de santé à ces populations isolées, que le conflit armé prive d’accès aux soins.

Articles
Colombie : l’étau de la violence
Lire l’article

Les femmes dans le conflit

C’est un constat que nous faisons sur tous nos terrains d’intervention : en cas de crise, les femmes et leurs droits sont les premiers impactés. En Colombie, ce conflit interne qui dure depuis des décennies, à l’origine d’une violence multiforme, pèse de tout son poids sur le droit des femmes à disposer d’elles-mêmes.

Membres de communautés indigènes confrontées à un machisme structurel, migrantes victimes de violences sur le chemin de l’exil, travailleuses du sexe isolées, stigmatisées et éloignées des soins…

Dans le Nariño, département toujours en zone rouge du conflit, le combat de Médecins du Monde pour les droits et la santé des femmes est porté par une équipe engagée, travaillant de concert avec les principales concernées, bien décidées à agir pour demain.

NOS ACTIONS NOS ACTIONS NOS ACTIONS NOS ACTIONS NOS ACTIONS NOS ACTIONS NOS ACTIONS NOS ACTIONS NOS ACTIONS NOS ACTIONS

39 686 cas de violences sexuelles liées au genre en 2021

Nos équipes mettent l’accent sur la protection des victimes de violences sexuelles pour constituer des groupes d’auto-support, et pour garantir une prise en charge globale et respectueuse des droits.

Les projets comprennent des ateliers destinés aux communautés, aux institutions de soins de santé et aux dirigeants communautaires sur des questions comme la violence domestique, la violence fondée sur le genre, la violence sexuelle, et les voies d’identification, d’accompagnement et de signalement.