Soutenez-nous dans la durée, devenez donateur régulier

Afghanistan

26 millions

de personnes ont besoin d’aide humanitaire.

2,2 millions

de personnes déplacées internes.

17,6 millions

de personnes ont besoin de soins de santé primaire et secondaire.

6 millions

de personnes sont en insuffisance alimentaire grave, dernière étape avant l’état de famine.

Face aux urgences, Médecins du Monde mène divers programmes d'aide humanitaire. Découvrez nos actions et missions en Afghanistan.

LA SITUATION HUMANITAIRE EN AFGHANISTAN

Après 40 ans de guerre et une situation humanitaire déjà désastreuse : faim croissante, déclin économique, hausse des prix des denrées alimentaires et des autres besoins essentiels, et augmentation de la pauvreté au cours des dernières années ; le peuple afghan a été confronté en 2021 à une intensification du conflit, au retrait des forces internationales, puis au retour des Talibans à la tête du pays.
En raison des persécutions, des conflits armés et de l’insécurité qui règne dans la région, il y a de plus en plus de demandeurs d’asile en Afghanistan.

Le nombre de réfugiés en Afghanistan a considérablement augmenté ces dernières années en raison de l’afflux massif de migrants et de réfugiés fuyant la guerre en Syrie.

Nos combats : urgences et crises

  • LES AFGHANS, UN PEUPLE EN DÉTRESSE

    Les chocs politiques, sociaux et économiques résultant de la prise de pouvoir par les Talibans se sont répercutés dans tout le pays avec une détérioration massive de la situation humanitaire et de la protection. La croissance démographique, les déplacements internes, les taux de retour transfrontaliers plus élevés que d’habitude contribuent à accroître la pression sur les ressources limitées, les possibilités de subsistance et les services de base, ainsi qu’à augmenter les risques de protection, en particulier pour les groupes les plus à risque.

     

    L’Afghanistan connaît désormais l’une des crises humanitaires les plus importante au monde. L’action humanitaire y trouve un environnement de plus en plus complexe en termes d’accès et de sécurité, la dynamique ayant nettement évolué depuis août 2021 et l’adoption d’une série de mesures de plus en plus restrictives visant en particulier les femmes et les jeunes filles.

  • UNE CRISE HUMANITAIRE SANS PRECEDENT

    En 2022, plus de 26 millions de personnes, soit plus de la moitié de la population, ont besoin d’une aide humanitaire en Afghanistan. Les chocs économiques sont les principales causes des besoins humanitaires dans le pays. Le revenu mensuel moyen a chuté de 15 % depuis l’année dernière. La réduction des revenus, l’augmentation de la dette et la hausse des prix des produits de base tels que la nourriture et le carburant ont conduit les ménages à dépenser moins pour les services essentiels, notamment l’éducation et les soins de santé.

     

    Les ménages des zones rurales sont particulièrement touchés par la détérioration de l’économie et ils font état d’un endettement plus élevé.

     

    20 millions de personnes souffrent d’insécurité alimentaire et 6 millions de personnes sont en insuffisance alimentaire grave, dernière étape avant l’état de famine, les femmes et les enfants étant les premiers impactés.

  • La menace de catastrophes naturelles

    L’Afghanistan est également sujet à des catastrophes naturelles, notamment des tremblements de terre, des sécheresses et des inondations. Les ressources en eau sont de plus en plus limitées en raison de précipitations inférieures à la moyenne depuis 2020. La sécheresse a provoqué des déplacements internes, réduit les moyens de subsistance et contribué à l’insécurité alimentaire. Les inondations touchent régulièrement diverses parties de l’Afghanistan, notamment les régions du nord et de l’est. Le pays a vu la fréquence et l’intensité des divers risques naturels augmenter en 2022.

    Les communautés touchées par la sécheresse, les ménages dont un membre est en situation d’handicape et les ménages dirigés par des femmes avec des enfants, en particulier des filles, sont plus vulnérables aux difficultés économiques.

  • UN SYSTEME DE SANTÉ EN SOUFFRANCE

    Le système de santé publique en Afghanistan était appuyé par la Banque mondiale jusqu’à l’arrivée des Talibans au pouvoir en 2021. À la suite de ce changement politique, l’aide internationale a été coupé. Les autorités sanitaires font désormais face à des difficultés pour faire fonctionner les structures de santé. En 2022, les Nations Unies en lien avec le ministre de la Santé et les ONG ont tentés de rétablir l’accès à la santé pour tous.

L’AIDE HUMANITAIRE EN AFGHANISTAN

RENFORCER L’ACCÈS AUX SOINS DE SANTE PRIMAIRE À KABOUL

Après avoir été présent dans le pays pendant 30 ans (de 1982 à 2012), l’association Médecins du Monde a déployé à nouveau une aide médicale et des actions humanitaires en Afghanistan à partir d’avril 2022, dans le but de renforcer l’accès à l’ensemble des soins de santé primaire.

Médecins du Monde y a donc démarré le soutien à un hôpital de district à Kaboul via la réhabilitation physique de la structure, un appui en santé primaire (santé mentale et soutien psychosocial, nutrition, santé materno-infantile, etc.) ainsi que deux centres de santé.

Fin 2022, des évaluations ont été conduites à Kabul pour appuyer deux structures de santé supplémentaire en 2023. Les équipes se sont également déplacées en province pour voir comment étendre le champ de notre intervention dans le pays à partir de 2023.

  • Bilan

    En 2022, nous avons soutenu au sein de l’hôpital de district de Kaboul :

    • la rénovation de l’aile de santé materno-infantile,
    • la rénovation de la pharmacie et des salles d’attente, pour permettre une meilleure fourniture de médicaments et la mise en place des séances d’éducation à la santé,
    • la supervision du personnel hospitalier,
    • 22 personnels de santé de l’hôpital ont été formés.
  • 27 368 personnes

    ont bénéficié des services médicaux proposés par l’hôpital.

  • 1,5 million

    Budget 2022

27 368 personnes

ont bénéficié des services médicaux proposés par l’hôpital.

1,5 million

Budget 2022