Médecins du Monde victime d’un vol de Carte Bleue, la situation sous contrôle

Crise Ukrainienne

17,7 millions

de personnes nécessitent d’une aide humanitaire.

5,4 millions

de personnes déplacées.

8 millions

de réfugiés ukrainiens accueillis dans les pays limitrophes.

789  

attaques aux centres de santé en Ukraine depuis le début du conflit.

L’URGENCE HUMANITAIRE EN UKRAINE

La situation humanitaire en Ukraine s’est considérablement et rapidement détériorée en 2022, à la suite de l’escalade dramatique de huit années de conflit dans l’est du pays, qui s’est transformé en une véritable guerre.

Depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février 2022, le nombre de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire et d’une protection est passé d’environ 3 millions à près de 18 millions, et les hostilités et les combats se sont étendus à l’ensemble du pays.

Tout au long de l’année, des millions d’Ukrainiens ont subi des violencesintenses, qui ont tué et blessé des milliers de civils, forcé des millions de personnes à quitter leur foyer, détruit des emplois et des moyens de subsistance, et laissé de nombreuses personnes en difficulté pour accéder à la nourriture, à l’eau, aux soins de santé, à l’éducation, à un lieu de vie sûr et à d’autres services essentiels.

Pour les habitants de l’est du pays – dans les oblasts de Donetsk et de Louhansk – cela n’a fait qu’épuiser davantage leurs capacités d’adaptation, déjà limitées par les années de combat dans la région.

URGENCES ET CRISES chez Médecins du Monde

Clinique Mobile de Médecins du Monde à Kiev

L'ACTION HUMANITAIRE DE NOTRE ASSOCIATION SUR LA CRISE UKRAINIENNE

  • RÉPONDRE AUX BESOINS HUMANITAIRES : LES SOINS DE SANTÉ PRIMAIRE

    En avril 2015 MdM est intervenue dans l’Oblast de Louhansk et a axé son intervention sur l’accès aux soins, en particulier pour les populations les plus vulnérables, notamment les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques. De 2015 à 2017, MdM a lancé des cliniques mobiles dans les zones proches de la ligne de front, fournissant directement des services de santé primaire (y compris la santé mentale et un soutien en matière de violences basées sur le genre), ainsi qu’un renforcement des compétences et des dons d’équipements pour soutenir les structures de santé existantes.

     

    Au cours de l’été 2022, en réponse à la reprise du conflit et aux mouvements massifs de population en provenance de l’Est de l’Ukraine, une intervention a été mise en place par MdM dans les pays frontaliers en réponse à l’afflux de réfugiés et dans le sud de l’Ukraine (Oblasts d’Odessa et de Mykolaiv). Les équipes ont procédé à des évaluations et une réponse d’urgence a été lancée.

     

    Depuis le 1er octobre 2022, MdM soutient la Croix-Rouge ukrainienne de Mykolaiv pour l’opérationnalisation d’une clinique offrant des soins ambulatoires dans la ville de Mykolaiv, et a déployé des cliniques mobiles afin d’assurer un accès aux soins pour les populations hôtes et déplacées internes hébergées dans les centres collectifs de la ville de Mykolaiv, ainsi que dans les zones rurales lourdement affectées par l’absence de médecins généralistes.

     

    MdM a également installé un bureau avec une équipe de coordination à Odessa en novembre 2022 et continue d’apporter un soutien technique, matériel et financier au fonctionnement des projets soutenus.

  • LA SANTE MENTALE AU COEUR DE NOTRE STRATEGIE D’INTERVENTION

    La guerre a provoqué d’immenses traumatismes mentaux. Les autorités ont estimé à 15 millions le nombre d’Ukrainiens ayant besoin d’un soutien psychosocial à cause de la guerre. L’OMS a également estimé qu’au moins 9,6 millions de personnes pourraient souffrir de troubles mentaux après avoir été exposées aux horreurs des combats et des hostilités. Qu’il s’agisse de surmonter les traumatismes de la guerre, de l’isolement social, des difficultés quotidiennes sans électricité ni chauffage, des problèmes liés aux déplacements ou autres, les conséquences de la guerre devraient entraîner des problèmes de santé mentale pendant au moins cinq ans après la fin du conflit.

  • BILAN

    En 2022, Médecins du Monde et son partenaire ont :

    • Fourni des consultations dans l’OPD de Mykolaiv (Out Patient Department) à 3 624 personnes
    • Fourni 744 consultations de santé mentale et soutien psychosocial
    • Fourni des soins infirmiers à 4 184 personnes

© Aurélie Godet

NOTRE ACTION HUMANITAIRE EN POLOGNE, MOLDAVIE ET ROUMANIE

Notre mission humanitaire en Pologne, Moldavie et Roumanie a notamment permis de venir en aide aux populations réfugiées, principalement femmes et enfants, afin d’apporter des soins de santé mentale et soutien psychosocial.

  • FOURNIR UNE AIDE HUMANITAIRE : ACCOMPAGNER LES MERES ET LES ENFANTS UKRAINIENS REFUGIES EN POLOGNE DANS LEUR RETABLISSEMENT PSYCHOLOGIQUE

    Plus de 50 % des 16 millions de personnes ayant fui l’Ukraine, sont arrivés en Pologne. Suite à l’afflux de population, MdM est intervenue de mars à avril 2022 à Przemysl, à la frontière avec l’Ukraine, auprès des réfugiés, des bénévoles et du personnel soignant en mettant en place des activités de premier secours psychologique. Par la suite les équipes sont intervenues dans la région de Basse-Silésie en partenariat avec trois associations locales afin de permettre aux réfugiés ukrainiens et notamment aux mères et à leurs enfants, aux préadolescents et aux adolescents de vivre dans un environnement paisible, sûr et encourageant, susceptible de faciliter leur rétablissement psychologique, l’éducation et le développement des enfants.

     

    Le projet s’est traduit par la mise en place d’espaces adaptés où des cours de polonais, des parcours de développement personnel à travers des projets collectifs ainsi que des soins de SMSPS fournis par des psychologues ont été délivrés.

     

    Ces actions se sont déroulées à Wroclaw et dans les villages alentours, l’idée étant de faciliter l’accès au soutien psychologique pour les réfugiés.

     

    Notre partenariat et nos activités en Pologne sont arrivées à termes fin décembre 2022.

  • PROMOUVOIR LA SANTE ET LA SANTE MENTALE AUPRES DES REFUGIES UKRAINIENS EN MOLDAVIE

    MdM a lancé des activités de santé mentale et de promotion de la santé en réponse à l’afflux de réfugiés ukrainiens en Moldavie. Les équipes ont développé une approche progressive pour lancer et étendre les activités de promotion de la santé et de SMSPS. Dans un premier temps nos équipes ont mis en place un renforcement des capacités et formation aux premiers secours psychologiques pour les professionnels de santé et les volontaires. Puis des activités de soutien psychosocial pour les professionnels de la santé, les bénévoles et pour les personnes arrivant d’Ukraine ont été délivrées et enfin des séances de promotion de la santé pour les réfugiés dans les centres de réception et les campements ont eu lieu en partenariat avec Terre des Hommes.

    Pour la deuxième phase du projet et à la suite d’une large évaluation menée à l’été 2022 par le ministère de la Santé, l’OMS et MdM au niveau des structures de santé, des activités de soins de santé primaire dans des établissements de santé où la population réfugiée est la plus importante, approvisionnement en médicaments en fonction des besoins ont été lancés.

     

    En outre un renforcement des capacités des volontaires des universités médicales en matière de préparation et de gestion de crise par la formation de formateurs est prévu en 2023.

  • RENFORCER L’ACCES AUX SOINS POUR LES POPULATIONS REFUGIEES ET VULNERABLES EN ROUMANIE

    Suite à l’arrivée de plus de 1,6 million d’Ukrainiens en Roumanie au 4 décembre, nos équipes ont mis en place un programme de renforcement d’accès aux soins pour les populations réfugiées à Bucarest, en partenariat avec l’association locale Carusel. L’objectif du projet est d’améliorer la compréhension des mécanismes d’accès aux soins de santé par la population la plus vulnérable et les réfugiés ainsi que le renforcement des capacités des prestataires locaux à offrir des services multidisciplinaires coordonnés, y compris la SMSPS et la santé sexuelle et reproductive pour la population la plus vulnérable installée sur le moyen et long terme à Bucarest, y compris les survivant.e.s de VBG (Violences Basées sur le Genre).

  • BILAN

    En 2022, Médecins du Monde et ses partenaires ont :

    • Fourni de services de santé mentale et soutien psychosocial à 504 personnes à Chisinau, Moldavie ;
    • Organisé 1 970 heures d’activités de soutien psycho-social à destination des femmes et enfants ukrainiens réfugiés à Wroclaw, Pologne ;
    • Appuyé une association des sage-femmes dans la mise en place d’activités de sensibilisation de planning familial à Bucarest, Roumanie.

    Au total ce sont :

    • 684 bénéficiaires directs en Pologne
    • 889 bénéficiaires directs en Moldavie
    • 8 529 bénéficiaires directs en Ukraine

    Qui ont reçu le soutien de Médecins du Monde en 2022.

Réfugiés ukrainiens : notre aide en Moldavie.

  • 1 million

    Budget 2022.

1 million

Budget 2022.