Faire un don

Soins aux migrants et déplacés

Camp de réfugiés en Irak. © Guillaume Pinon

Soins aux migrants et déplacés

Particulièrement vulnérables et exposés à de multiples dangers, les migrants et les réfugiés sont au coeur de l'action de Médecins du Monde. Nous les accompagnons depuis les régions qu'ils quittent pour fuir les conflits meurtriers, les persécutions ou la misère, dans les camps où ils trouvent refuge, à chaque étape de leur parcours migratoire et jusque dans les pays où ils espèrent trouver accueil et protection.

Situations de crise

Pour échapper aux conflits meurtriers et à leur violence aveugle, à la terreur et aux persécutions politique ou religieuse, à la pauvreté et à la faim, hommes, femmes et enfants quittent leur pays, leurs proches, pour s’engager dans un parcours migratoire souvent tragique, toujours dangereux.

C’est le cas des Syriens, qui depuis 2011, sont contraints de fuir par millions le conflit entre le régime au pouvoir et diverses factions rebelles et trouvent refuge dans des camps en Syrie, au Liban, en Jordanie, en Turquie. C’est aussi le cas des Irakiens, persécutés par l’organisation État islamique, qui fuient notamment vers le Kurdistan ou en Turquie. C’est le cas encore des Éthiopiens, des Erythréens, des Somaliens, qui depuis la corne de l’Afrique tentent de gagner le Yémen, lui-même ravagé par un conflit armé.

Dans ces contextes d’extrême violence et de grande détresse, Médecins du Monde vient en aide aux victimes, aux déplacésinfo-icon internes et aux réfugiés.

Une femme et son enfant après des bombardements en Syrie © AFP PHOTOS
Une femme et son enfant après des bombardements en Syrie © AFP PHOTOS

Notre action

En accompagnant les migrants depuis 30 ans pour les soigner et leur permettre d’accéder à leurs droits, Médecins du Monde s’inscrit dans une action résolument citoyenne et solidaire. Nous sommes présents tout au long des parcours migratoires, depuis les zones de conflit, en passant par la Grèce et jusqu’à Calais. Car demander l’asile ne constitue pas un crime. Ces personnes sont simplement dans une quête acharnée et légitime d’un projet de vie digne.

Dr Françoise Sivignon, présidente de Médecins du Monde
Notre cadre d'intervention

Médecins du Monde a développé différents programmes, centres de soins de santé primaires, équipes mobiles allant au contact des migrants sur leurs lieux de vie, dispositifs spécifiques de prise en compte de la souffrance psychique et de l’état de stress post-traumatique. Les enjeux sont d’offrir des espaces de répit, de parole, la possibilité d’une halte thérapeutique, des lieux de soins somatiques et d’orientation sociale, mais aussi de décrire la diversité des parcours migratoires ainsi que les principaux obstacles rencontrés.

Accueillir les migrants en Europe

En Europe, où ils parviennent au terme d’un parcours douloureux depuis leur pays d’origine, les migrants doivent encore faire face à de nombreuses difficultés. Nombre d’entre eux présentent des problèmes de santé physique ou psychologique. Certains portent les stigmates de la guerre ou de leurs conditions de vie avant le départ. D’autres ont souffert sur leur parcours migratoire sans pouvoir se faire soigner. Les équipes MdM se mobilisent pour combler ces besoins en leur offrant des soins, un soutien psychologique et en les informant de leurs droits en matière de santé et d’accueil. Notre objectif est notamment de témoigner de l’impact négatif qu’ont les politiques européennes sur la santé des migrants.

calais camp migrants
Un camp de migrants à Calais © Olivier Papegnies

Votre soutien

Donner

100 € pour fournir des kits d’hygiène à 5 familles 

Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.