Faire un don

Journée mondiale du bénévolat

Journée mondiale du bénévolat

 

Aujourd'hui, nous célébrons la journée mondiale des bénévoles. A cette occasion, nous rendons hommage et remercions toutes les personnes qui s’engagent à nos côtés pour un accès plus équitable aux soins. 

 

S’engager auprès de Médecins du Monde, c’est partager des valeurs de solidarité. Chaque année, plus de 2 000 personnes donnent de leur temps et de leurs compétences pour soutenir nos combats en France et dans le monde.

Arrêtons-nous un instant sur les portraits de 10 bénévoles, photographiés par Coralie Couetil, qui nous font part de leur engagement.

Portraits

  • Nolwenn, 30 ans

    Journaliste, bénévole en communication

    Informer le grand public, participer à une prise de conscience collective et essayer d'encourager la tolérance ainsi que le vivre ensemble.

  • © Coralie Couetil

    Chantal, 67 ans

    Infirmière retraitée en psychiatrie, bénévole sur le programme bidonville

    Les personnes migrantes ont une volonté d'intégration et des compétences extraordinaires. Quand elles arrivent, elles ne s'attendent pas à se retrouver dans un milieu si hostile. Les orienter et les accompagner est nécessaire pour qu'elles soient ensuite le plus autonome possible. 

  • Adrien, 35 ans

    Médecin, bénévole sur le groupe de travail médecine de proximité

    S'investir dans un groupe de travail sur l'interprétariat auprès des médecins de ville. Un interprète est indispensable dans beaucoup de situation pour que la personne puisse comprendre et être actrice de ses soins.

  • David, 30 ans

    Agent de développement social, bénévole sur le programme travail du sexe

    Aller à la rencontre des personnes dans la rue, offrir un moment agréable, un sas, un moment de convivialité. Être au contact de leurs réalités.

     

  • Marina, 29 ans

    Assistante coordinatrice de programme, bénévole sur le programme mineurs non accompagnés

    Se battre pour la scolarisation des jeunes migrants en France. L'apprentissage de notre langue, l'accès aux connaissances et à la culture française sont primordials pour qu'ils puissent répondre dès que leurs droits sont attaqués. 

  • Cécilia, 26 ans

    Etudiante en psychologie, bénévole sur le programme mineurs non accompagnés

    Accompagner les jeunes est très important, on réalise les conditions auxquelles ils sont confrontés. Être avec eux permet parfois de les protéger et de sensibiliser les professionnels.

  • Philippe, 75 ans

    Médecin, bénévole sur le programme droit au séjour pour étrangers malades

    Aider les personnes migrantes à monter un dossier médical non contestable afin qu'elles puissent faire une demande de titre de séjour. Il est indispensable de comprendre leur situation et leur parcours pour assurer un plaidoyer. 

  • Martine, 65 ans

    Rééductrice en Rased retraitée, bénévole information et sensibilisation

    Intervenir dans les lycées et parler de nos playdoyers avec les jeunes, leur donner les bonnes informations afin qu'ils s'interrogent et qu'ils aillent au delà des préjugés.

  • Clémence, 28 ans

    Conseillère en économie sociale et familiale, bénévole sur le programme travail du sexe

    Instaurer un temps d'échange avec les travailleuses du sexe, comme une pause, un moment agréable. c'est créer un lien et être une amorce pour qu'elles croient en leurs possibilités.

  • Xavier, 66 ans

    Cadre de direction à la sécurité sociale, bénévole logistique

    Remettre en état ou entretenir le matériel afin de faciliter le travail des équipes. 

Témoignage

Morgane, infirmière

"Rejoindre Médecins du Monde, c'est avant tout un acte militant. C'est apporter mon aide à des personnes en situation d'exclusion. C'est aussi être en accord avec des valeurs intrinsèques à ma profession d'infirmière, comme soigner sans juger, refuser l'exclusion et prendre en compte l'humain avant tout."

Devenir bénévole

S'engager

Je deviens bénévole.