Faire un don

Tchad

Séance de sensibilisation en santé maternelle, néonatale et infantile.  © Raphael Blasselle

Tchad

1 100

décès maternels pour 100 000 naissances 

4,8 %

des femmes utilisent un moyen de contraception

La situation

Au Tchad, les femmes enceintes et les nouveau-nés ont un accès aux soins très difficile, notamment dans les milieux ruraux. Loin des rares médecins de la région, les femmes doivent marcher de longues heures pour rejoindre un centre de santé. Ainsi, les femmes meurent encore souvent en couches, faute d’accompagnement médical : on compte 1 100 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes, et seulement 4,8 % de femmes utilisent un moyen de contraception.

Les femmes meurent souvent en couches, faute d’accompagnement médical.

Les césariennes sont extrêmement rares et les accouchements, souvent trop longs, provoquent des fistules obstétricales qui ont des conséquences dramatiques sur la vie des femmes. Ces lésions, généralement causées par un travail prolongé et difficile, provoquent une incontinence chronique. La mère est alors rejetée par son mari, voire bannie de sa communauté… L’État tchadien entend agir en ce domaine et l’action de Médecins du Monde s’inscrit dans ce contexte.

1
Tchad : à cheval vers la maternité

Notre action

FEMMES & ENFANTS

Améliorer la santé maternelle et néo-natale

Séance de sensibilisation à la santé sexuelle et reproductive © Raphael Blasselle
Séance de sensibilisation à la santé sexuelle et reproductive © Raphael Blasselle
Mao
Mao

En 2015

Nous avons :

  • accompagné médicalement 1 711 accouchements

  • donné 44 177 consultations obstétricales

Sensibiliser

Depuis 2009, Médecins du Monde est présent dans la région du Kanem, à l’ouest du Tchad. Depuis 2015, en consortium avec Action Contre la Faim, Médecins du Monde poursuit son action de sensibilisation dans les districts sanitaires de Mao, de Mondo et dans la ville de Mao. Ainsi, les deux organisations interviennent dans 47 centres de santé (22 centres de santé à Mondo et 25 centres de santé à Mao) et à l’hôpital régional de Mao. Les adolescents des collèges et lycées sont sensibilisés aux questions liées à la santé maternelle, à la prévention du VIHinfo-icon et aux risques de transmission de la mère à l’enfant ainsi qu’à l’importance de la vaccination des nouveau-nés. 

Former et accompagner

Afin de réduire les conséquences désastreuses d’accouchements trop longs et mal accompagnés, des sages-femmes sont recrutées et des salles d’accouchement réhabilitées dans les centres de santé ruraux.
Par ailleurs, le personnel médical et paramédical est formé à la santé sexuelle et reproductive (SSRinfo-icon) et à la santé infantile, ainsi qu’à la transmission du VIHinfo-icon de la mère à l’enfant.

Enfin, les femmes victimes de fistules obstétricales sont prises en charge médicalement et accompagnées sur le plan psychosocial. 

Aider à organiser l’offre de soins

Des activités de planning familial ont été mises en place dans la région. Médecins du Monde a aussi incité les communautés à équiper des charrettes à cheval pour le transport des patients. Ce moyen de transport réduit largement les distances et incite les femmes à se déplacer jusqu’aux centres de soins.
Enfin, l’association appuie les équipes-cadres des districts de Mao et de Mondo dans l’organisation et la planification des activités sanitaires.

733 699 €
Séance de sensibilisation en santé maternelle, néonatale et infantile par une sage-femme. © Raphael Blasselle
Séance de sensibilisation en santé maternelle, néonatale et infantile par une sage-femme. © Raphael Blasselle

Votre soutien

Donner

110 € pour financer un kit chirurgical d’accouchement

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Nous rejoindre
Coordinateur administratif (H/F)