Faire un don

Turquie

Turquie

Urgence
3,1 millions

de migrants vivaient en Turquie en 2016

2,8 millions

de migrants Syriens en Turquie

La situation en Turquie

Depuis une quinzaine d’années, la Turquie est devenue une étape clé pour les migrants qui tentent de gagner l’Europe. Venus surtout de Syrie mais aussi d’Afghanistan, d’Iran ou d’Afrique, des milliers d’entre eux transitent par le pays. En 2017, la Turquie est le pays accueillant le plus grand nombre de réfugiés dans le monde dont plus de 3 300 000 Syriens. Pour eux, le « vivre ici » est synonyme de précarité économique et sociale, de limitation de circulation, et de droits restreints.

On estime à plus de 3 millions le nombre de migrants vivant en Turquie.

Ces étrangers, majoritairement d'Afrique subsaharienne, qu’ils soient demandeurs d’asile, réfugiés ou sans papiers, ne bénéficient pas d’une prise en charge adaptées dans les centres de santé publics. Par conséquent, nombreux sont ceux qui ne se soignent pas ou qui diffèrent les soins jusqu’au moment critique pour se présenter aux urgences hospitalières turques, en théorie d’accès gratuit.

Accompagner les migrants ©David Delaporte
Accompagner les migrants ©David Delaporte

Notre action en Turquie

Accompagner les migrants

> Médecins du Monde France confie la mise en œuvre de l’ensemble de ses activités en Turquie à son partenaire opérationnel Dunya Doktorlari Dernegi, Médecins du Monde Turquie.

Afin de répondre aux besoins de soins des migrants d'Afrique subsaharienne à Istanbul, un centre socio-médical a été installé en plein cœur du quartier de Kumkapi à Istanbul, avec l'appui de l’association turque de solidarité et d’entraide aux migrants (ASEM) qui dénonce l’impossible accès aux soins des migrants en Turquie. Ce centre fonctionne comme un lieu « repère » pour les migrants qui y trouvent un endroit pour obtenir une écoute communautaire (trois intervenants de l’équipe sont eux-mêmes migrants), des possibilités d’orientation et d’accompagnement vers les dispositifs hospitaliers, ainsi que des informations sur leurs droits. Des conseils administratifs sont fournis aux migrants désireux de s’enregistrer dans le pays.

 

De 2014 à octobre 2017, notre association humanitaire a fourni un appui à Médecins du Monde Turquie, qui vient en aide aux populations vulnérables au plus près des routes migratoires, via des structures fixes et mobiles.

 

Consultation médicale au centre de soins de Médecins du Monde © David Delaporte
Consultation médicale au centre de soins de Médecins du Monde © David Delaporte

 

Ses activités de santé primaire, sexuelle et reproductive et de soutien psychosocial ont ainsi été renforcées à Istanbul et Izmir.

Les migrants ont notamment eu accès à des séances d'éducation à la santé et à une orientation vers des structures médicales adaptées à leurs besoins.

Un appui est par ailleurs fourni aux services de santé du centre de soins de Reyhanli, à la frontière turco-syrienne, à travers l’organisation partenaire UOSSM (Union des Organisations de Secours et Soins Médicaux).

 

Depuis deux ans, un centre de soins est en activité, cogéré par Médecins du Monde et Tohav, une association locale qui s’occupe de la défense juridique et psychiatrique des populations kurdes.

 

Le savez-vous ?

Du fait de sa situation géographique et économique, Istanbul compte aujourd’hui une large population d’étrangers en situation précaire. Ils y séjournent de manière plus ou moins régulière, et ce pendant des mois, voire des années.

Istanbul
Istanbul

En 2017

Nous avons :

  • effectué 61 936 prises en charges de migrants dans nos structures partenaires

 

Dans la salle d'attente du centre de soins de Médecins du Monde. © David Delaporte
Dans la salle d'attente du centre de soins de Médecins du Monde. © David Delaporte

Votre soutien

Donner

20 € pour financer une consultation médicale

Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.