On s'en fout : la nouvelle campagne Médecins du Monde

© Agence Marcel

On s'en fout : la nouvelle campagne Médecins du Monde

Médecins du Monde dévoile sa campagne de fin d’année, intitulée « On s’en fout ». Celle-ci vise à rappeler une évidence : peu importe la personne qui a besoin d’aide, peu importe sa manière d’agir, de vivre ou de penser, « on s’en fout ». Pour Médecins du Monde, la santé passe avant tout.

 

 

 

Créée en 1980, Médecins du Monde est une association médicale militante de solidarité internationale. Présents en France et à l’international dans près de 40 pays, nous nous engageons à soigner les populations vulnérables, à témoigner des entraves constatées dans l’accès aux soins et aux droits et à obtenir des améliorations durables des politiques de santé.

 

Pour ce faire, Médecins du Monde s’investit dans des contextes d’urgence et dans des programmes sur le long terme autour de cinq axes : la santé sexuelle et reproductive, la réduction des risques, la migration, les urgences et les crises et l’impact de l’environnement sur la santé.

 

On s'en fout des raisons qui les ont poussés à fuir, s'ils arrivent sans papiers, et s'il ne veulent plus jamais retourner là-bas. Tout ce qui compte pour nous, c'est leur santé. © Matilda Finn
© Agence Marcel

 

On s'en fout s'il fait la manche pour survivre, s'il donne une mauvaise image de la ville, et s'il dérange les commerçants du coin. Tout ce qui compte pour nous, c'est sa santé. © Matilda Finn
On s'en fout s'il fait la manche pour survivre, s'il donne une mauvaise image de la ville, et s'il dérange les commerçants du coin. Tout ce qui compte pour nous, c'est sa santé. © Agence Marcel

 

Nous avons fait de la défense du droit à la santé notre combat. Ce combat est possible grâce à l’indépendance de parole, d’esprit et d’action qui guide nos actions et nos valeurs. Cette indépendance, c’est le choix de refuser d’être guidé ou influencé par la politique, la religion, le qu’en dira-t-on. Notre indépendance n’est pas négociable. Aucun jugement moral et aucune idéologie ne sauraient nous empêcher d’aider une personne qui en a besoin, quelle que soit sa manière d’agir, de vivre, de penser.

Le parcours de chacun, son expérience de vie ne font jamais obstacle aux soins que nous devons lui apporter.

C’est ce que rappelle le Docteur Philippe de Botton, président de Médecins du Monde : « Le parcours de chacun, son expérience de vie ne font jamais obstacle aux soins que nous devons lui apporter. Cela nous aide au contraire à déterminer la meilleure façon de l’accompagner. Qu’il soit migrant, usager de drogues, travailleuse du sexe ou tout autre citoyen, il s’agit d’une personne avant tout. »

 

La conviction de Médecins du Monde est que tout le monde a le droit à la santé, le reste « on s’en fout ». C’est pour rappeler cette valeur fondamentale que nous avons décidé d’initier cette campagne.

 

On s'en fout si elle est née homme ou femme, si elle refuse le genre qu'on lui impose, et si sa famille a honte. Tout ce qui compte pour nous c'est sa santé. © Mark Seliger
On s'en fout si elle est née homme ou femme, si elle refuse le genre qu'on lui impose, et si sa famille a honte. Tout ce qui compte pour nous c'est sa santé. © Agence Marcel

 

On s'en fout s'il est à l'autre bout de la terre, si elle est de telle ou telle région, et s'il est civil ou rebelle. Tout ce qui compte pour nous, c'est sa santé. © Matilda Finn
On s'en fout s'il est à l'autre bout de la terre, si elle est de telle ou telle région, et s'il est civil ou rebelle. Tout ce qui compte pour nous, c'est sa santé. © Agence Marcel

 

Cette campagne, signée par l’Agence Marcel et réalisée par Matilda Finn1 (Production : Dreamers), comprend un dispositif vidéo et digital (télévision, web, presse et réseaux sociaux) et de l’affichage partout en France. Ce dispositif illustre la diversité des actions de Médecins du Monde, proche et plus lointaine, et souligne sa capacité à aller là où les autres ne vont pas.

Le rappeur français, Orelsan, a prêté sa voix pour le film. Engagé et incisif, l’artiste, plusieurs fois primé aux Victoires de la Musique, transmet au grand public des valeurs de solidarité et d’humanisme.

 

On s'en fout des raisons qui le poussent à se droguer, si ce qu'il fait est bien ou mal, et de ce que peut dire la morale. Tout ce qui compte pour nous, c'est sa santé. © William Daniels
On s'en fout des raisons qui le poussent à se droguer, si ce qu'il fait est bien ou mal, et de ce que peut dire la morale. Tout ce qui compte pour nous, c'est sa santé. © Agence Marcel

 

Votre soutien
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

 
Global loader