Une femme hébergée dans un hôtel social près de Nantes où intervient Médecins du Monde ©Anaïs Oudart

TOUS MÉDECINS DU MONDE N°145

Le Journal des Donateurs
Dans cette édition du magazine des donateurs de Médecins du Monde, découvrez le programme 4i, dédié aux personnes mal logées à Nantes, ou encore l'intervention d'urgence de l'association dans le sud de Madagascar, frappé par la famine.

Éditorial

Il y a trente-cinq ans sont nées les missions France de Médecins du Monde. Il n’était pas évident, en 1986, d’intervenir dans un pays occidental, considéré comme riche.

Et pourtant.

 

Les premiers bénéficiaires sont des chômeurs en fin de droit, des sans-papiers, des jeunes sans emploi... Autant de profils différents avec un point commun : ils sont exclus des systèmes de soins et n’ont pas de couverture maladie.

Trente-cinq ans après, l’accès aux soins est encore largement entravé en France. La pandémie de Covid-19 a fracturé le pays et le vaccin est loin d’être « un bien public mondial ». Les personnes que nous accompagnons n’y ont pas accès, faute d’information, d’explications dans leur langue, de possibilité de prendre rendez-vous en ligne. Et nous observons, dans nos programmes en France, un recul des droits, une précarisation grandissante et un déni de la dignité des personnes, en particulier pour les personnes exilées, discriminées dans leur accès aux soins.

Médecins du Monde plaide pour un changement radical de paradigme, pour une société plus solidaire, plus inclusive, plus juste.

 

Dr Carine Rolland
Présidente de Médecins du Monde

Global loader