Soutenez-nous dans la durée, devenez donateur régulier

Rapport 2023 de l’observatoire des expulsions collectives des lieux de vie informels

Cinq ans après la publication de l’instruction du 25 janvier 2018, les expulsions sont toujours trop nombreuses et majoritairement mises en œuvre sans que les droits fondamentaux ne soient respectés. Outre les conditions souvent violentes dans lesquelles les expulsions se déroulent, dans 85% des cas, elles ne donnent lieu à aucune solution d’hébergement ou de relogement, contraignant les personnes à l’errance.

Cette année, le 5e rapport annuel de l’Observatoire des expulsions de lieux de vie informels (squats, bidonvilles et campements) a recensé 1 111 expulsions sur le territoire national, dont 729 pour le littoral nord, chaque lieu de vie représentant en moyenne 130 personnes.