Le rapport financier 2020 de Médecins du Monde

Rapport financier 2020

Rapports institutionnels
En 2020, comme depuis plus de 40 ans, MdM inscrit son action dans une nouvelle incertitude dont nous connaissons les constantes : crises sociales, dérive sécuritaire, atteintes aux droits fondamentaux…. Grâce à sa gestion, sa structuration, Médecins du Monde répond à ce défi.

En certaines circonstances les médecins parlent de clinique de l’incertitude….
Tout l’art étant de travailler avec cette contingence. C’est le quotidien de Médecins du Monde.

En 2020, comme depuis plus de 40 ans, MdM inscrit son action dans une nouvelle incertitude dont nous connaissons les constantes : crises sociales, dérive sécuritaire, atteintes aux droits fondamentaux…. Grâce à sa gestion, sa structuration, MdM répond à ce défi.

En 2020, alors que le monde éprouve la Covid, MdM a accru son activité qui ressort à plus de 109 millions d’euros soit une croissance de 5,3% par rapport à 2019.

Toutefois la crise sanitaire n’a pas été sans effet sur MdM : d’un côté les donateurs, les bailleurs nous ont suivis et ont répondu présents pour nous permettre d’adapter nos projets pour répondre à la crise, d’un autre nous avons connu une forte baisse des coûts de déplacement et diminution des coûts de collecte en raison
des confinements.

De plus, 2020 est l’année de la première application du nouveau règlement comptable des associations (n° 2018-06) avec des impacts sur le résultat de Médecins du Monde, notamment pour le mode de comptabilisation des legs (+2,2M€ de produits par rapport à la méthode utilisée jusqu’en 2019).

Tout cela se traduit paradoxalement par un résultat d’exploitation excédentaire de 7 millions.

La pandémie actuelle et ses conséquences confortent le projet de transformation de Médecins du Monde en cours depuis plusieurs années. Le déménagement du siège s’intègre dans cette transformation. La cession de Marcadet effectuée en 2020 explique quant à elle le résultat exceptionnel de 33,9 millions.

Ce résultat exceptionnel complète le résultat d’exploitation de 7M€, ce qui se traduit par un excédent de plus de 40M d’euros sur l’exercice. Il en découle des fonds propres et fonds associatifs à un niveau exceptionnellement haut qui représentent plus de 7 mois d’exploitation. Le montant élevé de ces réserves est temporaire puisqu’il sera utilisé dans les prochaines années, dès 2021.

En 2020 les opérations se sont adaptées, après un temps de réorientation nécessaire, et nous constatons une croissance à hauteur de 1,9% (stabilité sur l’international, croissance sur la France). Nous sommes présents dans une trentaine de pays dont la France. Ici ou là-bas, la vie des programmes s’est poursuivie (missions exploratoires, transfert, fermeture, ouverture, redéploiement, etc.). Le pourcentage élevé des fonds alloués aux Missions sociales traduit cet engagement soit 83,2% des emplois. Le poids des missions sociales France augmente en 2020 et représente 19% de la totalité des missions sociales.

Global loader