Faire un don

La tuberculose chez les usager·ère·s de drogues à Abidjan en Côte d'Ivoire

La tuberculose chez les usager·ère·s de drogues à Abidjan en Côte d'Ivoire

Nos programmes à l'international
Depuis le milieu des années 2000, l’Afrique de l’Ouest est devenue une zone de transit privilégiée pour le trafic d’héroïne et de cocaïne, facilitant l’émergence de marchés locaux et ayant pour conséquence une augmentation du nombre d’usager·ère·s de drogues (UD).

En Côte d’Ivoire, les principales drogues consommées sont le cannabis, l’héroïne et la cocaïne, principalement par voie inhalée. À Abidjan, capitale économique du pays, des scènes ouvertes de consommation, appelées fumoirs, se trouvent dans toute la ville, et constituent des lieux de vente et de consommation de drogues. L’estimation du nombre total d’UD à Abidjan est de 6 000. Cette population est connue pour avoir des enjeux spécifiques de santé, notamment la tuberculose.