Faire un don
90 €Prix journalier moyen de mise à l'abri d'un mineur non accompagné.
150 €Prise en charge de trois personnes (accueil, soins, accompagnement social)
200 €3 permanences mobiles / semaine pendant deux mois auprès des personnes sans-abri.
OKautre montant pour votre don
soit 0 € après réduction fiscale

Tous Médecins du Monde n°128

Jeune migrant sur une plage de Calabre © Olivier Papegnies

Tous Médecins du Monde n°128

Le magazine des donateurs

L’Italie et la République centrafricaine. Deux pays à des milliers de kilomètres l’un de l’autre où se jouent des drames qui pourtant les rapprochent.

Celui des migrants, qui chaque jour débarquent en Calabre. Plus de 41 000 durant les quatre premiers mois de l’année 2017. Des hommes, des femmes et des enfants. Seuls parfois. Ceux-là ont eu de la chance. 1 800 personnes, elles, ont perdu la vie en tentant de traverser la Méditerranée depuis janvier. Bien souvent, l’arrivée en Italie ne constitue qu’une nouvelle étape d’un voyage long et douloureux. Dans ce contexte, nos équipes accueillent, soignent, écoutent. Notamment les femmes victimes de violences sexuelles lors de leur passage par la Libye.

En République centrafricaine, un pays en proie à une profonde crise politique, sanitaire et sociale depuis mars 2013, les femmes sont aussi les premières victimes de violences. Malgré l’ampleur des crimes commis, leurs bourreaux restent impunis. Dans ce pays aussi, les équipes de Médecins du Monde tentent de réparer ce qui peut l’être et de témoigner pour briser l’indifférence. Et pour que cesse l’inacceptable.