Faire un don

Tous Médecins du Monde n°127

Enfants en Palestine (c) Cyril Zannettacci

Tous Médecins du Monde n°127

The donor newspaper

En 2017, ce sont bien les hommes, et non les seuls aléas climatiques, qui provoquent la famine. Au Soudan du Sud, en Somalie, au Nigeria et au Yémen, des conflits armés engendrent une crise alimentaire qui est politique. C’est une urgence par son ampleur – elle concerne au moins 20 millions de personnes – et par la difficulté d’acheminement de l’aide humanitaire.

La situation sanitaire est extrêmement préoccupante : plus de 13 000 cas de diarrhées aigües ont été recensés en Somalie tandis que 20 000 cas de choléra sont suspectés au Yémen. Et le risque de famine, annoncé depuis plusieurs mois, va croître tant que des solutions politiques n’auront pas été trouvées. Nous appelons à une mobilisation de la communauté internationale pour garantir le droit des civils à une assistance, notamment des services de santé.

En 2011, près de 260 000 personnes sont mortes en Somalie. La moitié d'entre elles étaient des enfants. Si nous ne voulons pas que l'histoire se répète, pour éviter que cette crise ne devienne une catastrophe, nous devons agir sans plus tarder. Le temps est compté.