Loi de santé 2015

Intervention de la maraude SDF Médecins du Monde

Loi de santé 2015

Guides et thématiques

Plaidoyer pour une lutte effective contre les inégalités de santé

La feuille de route de la Stratégie nationale de santé présentée en 2013 affirmait trois priorités :

  • prioriser le préventif sur le curatif et agir sur les déterminants de santé ;
  • mieux organiser les soins pour les patients, garantir l’égalité d’accès, en privilégiant une logique territoriale ;
  • miser sur la déconcentration et renforcer la démocratie sanitaire.

Les avancées contenues dans le projet de loi de santé restent très insuffisantes eu égard aux objectifs fixés.

Malgré des progrès comme la généralisation du tiers payant ou l’expérimentation de salles de consommation à moindre risque, le texte reste très en deçà des enjeux présents d’accès aux soins et aux droits. Il ne sécurise pas assez les structures de soins de premier recours (PMIinfo-icon, centres de santé, PASS) dont beaucoup sont en difficulté voire menacées. Le texte doit absolument garantir la pérennité et le renforcement de ces structures et une meilleure articulation entre elles, ce qu’il ne prévoit pas explicitement pour l’instant.

Dans le domaine de la prévention, le texte ne prévoit rien sur les dispositifs dont l’efficacité est pourtant démontrée pour aller à la rencontre des populations les plus déshéritées. De même, qu’il néglige les efforts nécessaires en matière de médiation sanitaire et d’interprétariat.

Avec l’arrivée de nouveaux traitements à coûts prohibitifs, un débat public sur la fixation des prix et la garantie de mécanismes de transparence conformes aux principes de démocratie sanitaire, s’avère urgent et nécessaire. Le texte proposé ne l’ouvre pas.

Nous appelons donc les parlementaires à faire évoluer ce projet de loi pour le mettre véritablement en phase avec les objectifs de la Stratégie nationale de santé et à saisir l’occasion qui leur est donnée de renforcer effectivement la lutte contre les inégalités de santé.

 
 
Global loader