Les travailleuses du sexe chinoises à paris face aux violences

Personnes à risque

Les travailleuses du sexe chinoises à paris face aux violences

Guides et thématiques
L’équipe du Lotus Bus a réalisé une enquête auprès de 86 femmes rencontrées sur le terrain.

A Paris, des centaines de femmes chinoises sont amenées à vendre des services sexuels pour un temps donné et pour des raisons diverses. De fait elles sont exposées à de multiples formes de violences physiques, sexuelles et morales, le délit de racolage passif aggravant leur situation. Médecins du Monde, qui intervient à leurs côtés depuis dix ans pour améliorer leur accès aux droits et aux soins, a réalisé une enquête sur les violences qu’elles rencontrent et les stratégies qu’elles mettent en place pour y faire face. Le programme Lotus Bus de Médecins du Monde (voir encadré ci-contre) intervient auprès des travailleuses du sexe chinoises à Paris depuis 2002. Sur le terrain plusieurs fois par semaine nous constatons que les violences sont au centre de leurs préoccupations et constituent un enjeu majeur de santé. De 2010 à 2012, l’équipe du Lotus Bus a réalisé une enquête auprès de 86 femmes rencontrées sur le terrain. Cette enquête repose sur un questionnaire anonyme et confidentiel élaboré par l’équipe avec l’appui des services techniques de Médecins du Monde. Le questionnaire a été proposé à toutes les femmes se rendant au Lotus Bus ou au local du programme par une équipe d’enquêteurs spécialement formés. Chaque femme ayant accepté de répondre à l’enquête a été reçue en entretien individuel par un enquêteur accompagné, si besoin, d’un interprète. L’enquête représente un total de 70 heures d’entretien.