©Quentin Top

L'Essentiel 2008

Rapports institutionnels
L’année 2008 a été marquée par une recrudescence de ces difficultés : que ce soit en Afghanistan, au Soudan, en Ethiopie, en Somalie, au Zimbabwe, en RDC nous avons été contraints à des replis temporaires ou définitifs de nos activités.

La situation a continué à s’aggraver en France avec la poursuite d’une politique répressive à l’égard des patients, notamment des personnes en situation administrative précaire et par une montée de la pauvreté. Nous constatons dans certains de nos centres de soins le retour de patients que nous ne voyions pratiquement plus depuis la mise en place de la CMU, des personnes de nationalité française et des « travailleurs pauvres ». Plus que jamais les interventions de Médecins du Monde se sont révélées nécessaires pour soutenir tous ceux que le monde oublie peu à peu. Je souhaite, en tant que nouveau Président, poursuivre ces actions avec vous tous, bénévoles, volontaires, salariés et donateurs pour continuer à soigner les populations qui en France et ailleurs en ont le plus besoin.

 
Global loader