Rapport financier 2008

Rapports institutionnels
Ce rapport présente le bilan financier complet de l'Association de l'année 2008.

Après avoir voté deux budgets déficitaires successifs, en 2006 et 2007, le Conseil d’Administration de l’Association a voté un budget à l’équilibre en 2008. Le résultat de l’exercice 2008 de notre association est excédentaire à 600 k€, soit environ 1% du budget. L’analyse du compte d’emplois des ressources de l’Association entre 2006 et 2008 traduit la stratégie mise en oeuvre depuis trois ans. En 2006 et 2007, nous avons investi de façon significative tant dans le développement de nos missions sociales que dans le développement de la collecte en prélèvements automatiques. L’année 2008 s’inscrit dans la même démarche. L’ensemble de nos missions sociales (à l’étranger, en France, la coordination, le plaidoyer et les missions de témoignage) est en hausse de 5,2 m€ entre 2007 et 2008. Les ratios d’emplois en 2008 s’améliorent par rapport aux années précédentes. Les missions sociales représentent 73% du total des emplois (71% en 2007), les frais d’appel à la générosité du public 18,3% (20,6% en 2007), les frais de communication 1,3% et les frais de fonctionnement de l’organisme 7,2%. Ce fort niveau des emplois depuis 2005 avec un volume financier de 58 millions d’euros hors éléments comptables et exceptionnels, exige par ailleurs un investissement conséquent pour développer nos ressources. Les ressources issues des subventions affectées à nos missions à l’international ont été sur 2008 supérieures de 3,4 millions d’euros par rapport à 2007. Cette augmentation des subventions concerne les subventions publiques comme les subventions privées. Les soutiens financiers accordés aux délégations et bureaux à l’international sous forme de subventions ou d’investissements dans leurs actions de Marketing Direct ont permis de dégager cette année un résultat positif de 2 millions d’euros. Nous restons particulièrement vigilants, au regard de cette croissance, aux résultats réels de nos investissements, au partage de notre marque et de nos valeurs. Depuis la fin de l’année 2005, tout en gardant quasi constants les frais d’appel à la générosité du public, l’association a investi chaque année pour développer le prélèvement automatique. En 2008, nous dégageons ainsi une marge nette en France sur la collecte (traditionnelle et prélèvement automatique) de 18,4 millions d’euros en 2008 contre 15,5 millions d’euros en 2007 et la collecte se répartit dorénavant à part égale entre prélèvement automatique et collecte dite traditionnelle. Par ailleurs, l’association développe ses ressources legs dont les produits augmentent régulièrement depuis l’année 2005 et atteignent en 2008 plus de 4 millions d’euros. Les legs à recevoir représentent un volume financier de ressources de 3,5 millions d’euros. La marge nette dégagée par le total de nos ressources issues de la générosité du public en 2008 est de 22,5 millions d’euros (cette marge était de 19,2 m€ en 2007). Cette marge nette associée à une meilleure couverture de nos missions à l’international permet à notre association de clôturer l’année 2008 avec un léger excédent financier (+600k€). Si nous n’avons pas constaté d’impact direct du contexte économique en 2008, le budget 2009 a été construit avec la même stratégie que les années précédentes mais avec une plus grande prudence en particulier au niveau des ressources : Frais d’appel à la générosité du public en légère baisse : soit 9,9 m€ (10,5 m€ réalisé en 2008), le ratio des frais d’appel à la générosité du public représente 16% du total des emplois 2009 (pour 18,4% en 2008), Produits de la générosité du public : 32,5 m€ au budget 2009 pour un réalisé de 33,1 m€ en 2008. Les subventions inscrites au budget sont néanmoins en sensible augmentation par rapport à 2008, mais nous n’avons pris en compte que les subventions acquises ou quasiacquises. Le développement des missions sociales à l’international reste inscrit de manière forte avec un ratio d’emplois de 52% par rapport au total des emplois 2009. Les missions à l’international (y compris plaidoyer et missions transversales) représentent un volume financier de 31,9 millions d’euros soit plus de 14% par rapport au réalisé 2008. Le développement des prélèvements automatiques nous permet d’avoir une visibilité en termes de collecte et de gestion trésorerie, et la diversité de nos ressources nous garantit une certaine souplesse, nous devons toutefois rester vigilants sur la fin de l’année 2009 et les années à venir. Pour garantir la continuité de nos missions sociales, il est indispensable d’avoir une vision pluriannuelle de nos engagements. Si le budget 2009 est prudent et à l’équilibre, il est toutefois ambitieux et ceci grâce aux investissements que nous avons réalisés dans les années antérieures. Il sert avant tout notre objet social et doit nous permettre de travailler dans la continuité de nos actions tout en restant réactifs face aux terrains de crise que nous connaissons comme ceux qui se préparent, en France comme à l’international.

 
Global loader