Les dix ans de la régularisation pour raison medicale - un bilan de santé alarmant

Rapports
Dix ans après la promulgation de la loi du 11 mai 1998 instaurant le droit au séjour pour les étrangers malades ne pouvant se soigner dans leur pays d’origine, les associations membres de l’ODSE continuent de dénoncer les multiples obstacles que rencontrent les malades en préfecture.

Dix ans après la promulgation de la loi du 11 mai 1998 instaurant le droit au séjour pour les étrangers malades ne pouvant se soigner dans leur pays d’origine, les associations membres de l’ODSE continuent de dénoncer les multiples obstacles que rencontrent les malades en préfecture. Ces obstacles reflètent l’impact des attaques politiques dont ce droit fait régulièrement l’objet. Cet impact est visible tant dans les dysfonctionnements administratifs que dans les consciences individuelles : véhiculé depuis 2002, le mythe du « faux malade » progresse insidieusement. Ce sont ces dix ans de vigilance, d’analyse et de réactions face à ces attaques et dysfonctionnements qui ont présidé à l’élaboration du rapport 2008 de l’ODSE

 
Global loader