Faire un don

Prostitution

La loi du 13 avril 2016 dite de « pénalisation des clients », a trois ans. Trois années de trop pour cette loi qui pénalise surtout les travailleuses-eurs du sexe et met en danger les personnes qu’elle prétendait protéger.
La loi du 13 avril 2016 dite de « pénalisation des clients », a trois ans. Trois années de trop pour cette loi qui pénalise surtout les travailleuses-eurs du sexe et met en danger les personnes qu’elle prétendait protéger.
La loi du 13 avril 2016 dite de « pénalisation des clients », a trois ans. Trois années de trop pour cette loi qui pénalise surtout les travailleuses-eurs du sexe et met en danger les personnes qu’elle prétendait protéger.
(Paris, le 16 avril 2019) - La loi du 13 avril 2016 dite de « pénalisation des clients », a trois ans. Trois années de trop pour cette loi qui pénalise surtout les travailleuses-eurs du sexe et met en danger les personnes qu’elle...
Depuis plus de deux ans, nous dénonçons les effets de la loi prostitution instituant la pénalisation des clients des travailleur.se.s du sexe. © Boris Svartzman
(Paris, le 01/02/2019) La décision rendue ce jour par le Conseil Constitutionnel de ne pas abroger la mesure de pénalisation des clients des personnes se prostituant constitue une atteinte à la santé, à la sécurité et aux droits...
Depuis plus de deux ans, nous dénonçons les effets de la loi prostitution instituant la pénalisation des clients des travailleur.se.s du sexe. © Boris Svartzman
La décision rendue ce jour par le Conseil Constitutionnel de ne pas abroger la mesure de pénalisation des clients des personnes se prostituant constitue une atteinte à la santé, à la sécurité et aux droits de ces dernières, quel que soit leur degré d’autonomie dans l’activité. Les 22 associations...
MdM remet en cause la pénalisation des clients des travailleurs-ses du sexe portant atteinte à la santé, à la sécurité et aux droits de ces personnes. © Boris Svartzman
Une pénalisation qui porte atteinte à la santé et aux droits

Nous, professionnels de santé, responsables associatifs, acteurs et actrices de terrain, remettons en cause la pénalisation des clients parce qu’elle porte atteinte...

© Boris Svartzman
Le 13 avril 2016, la France adoptait la loi « visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées », devenant ainsi le deuxième pays de l’Union européenne à sanctionner les clients des travailleur.se.s du sexe. Depuis, deux chercheurs, Hélène Le...
© Boris Svartzman
En France, avant l’établissement d’une interdiction d’achat d’acte sexuel (pénalisation des clients) en 2016, les travailleur.se.s du sexe étaient directement visé.e.s par la pénalisation du racolage élargie en 2003 par la loi de sécurité intérieure (LSI). La loi de 2016, en prenant la législation...
© Boris Svartzman
Le principal objectif de cette étude est d’évaluer l’impact de la loi n° 2016-444 (Loi du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées) sur les conditions de vie et de travail des travailleur.se.s du sexe. Il s’agit d’une...
©Boris Svartzman
Médecins du Monde-France intervient auprès des travailleuses/eurs du sexe depuis 1991. En 2016, des programmes menés dans 9 pays les concernent directement ou indirectement: France, Russie, Mexique, Birmanie, Algérie, Côte d’Ivoire, Ouganda, République Démocratique du Congo et Tanzanie. Les membres...
©Boris Svartzman
A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux travailleuses/eurs du sexe, Médecins du Monde, acteur de terrain engagé auprès de ces personnes à travers le monde depuis 1991, appelle à la décriminalisation du travail du sexe.