Ouganda

En Ouganda, MdM interviens auprès des réfugiés sud-soudanais. © Sébastien Duijndam
Le district de Yumbe, au nord de l’Ouganda, abrite l’un des deux plus grands camps de réfugiés d’Afrique. 230 000 Sud-Soudanais fuyant la guerre civile et les conflits ethniques vivent à Bidibidi. Depuis un an, Médecins du Monde y tient un hôpital provisoire qui ne désemplit pas, Bolomoni.
Transsexuelle chez elle en Ouganda ©Olivier Papegnies
Les relations homosexuelles y sont passibles d’emprisonnement. Être gay, lesbienne, bisexuel ou trans en Ouganda expose aussi au rejet et à la persécution. Depuis deux ans, Médecins du Monde y soutient l’accès aux soins pour ceux que la morale et l’autorité condamnent.
En 2009, un projet de loi prévoyait la peine de mort pour les homosexuels séropositifs. ©Neamoscou
En Ouganda, l’homosexualité est considérée comme un crime passible de plusieurs années de prison. Dans ce pays, où l’on estime que 2 % de la population est LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuelles ou transgenres), affirmer son homosexualité est une mise en danger pour soi et sa famille. Car malgré les...
Mêlant action sociale et médicale, la mission humanitaire de Médecins du Monde en Ouganda est axée sur plusieurs problématiques cruciales. © Sébastien Duijndam Dans le cadre de sa mission humanitaire en Ouganda , MdM a ciblé une population spécifique souffrant de discriminations. Lutter contre l'...
Global loader