France

Une protection maladie inclusive pour les personnes en précarité : inclure l’Aide médicale de l’Etat ( AME ) dans le régime général de la Sécurité Sociale pour une protection maladie réellement universelle. */ /*--> */
Alors que l’accès à la vaccination Covid-19 s’ouvre cette semaine à tous les mineurs âgés de 12 à 17 ans, les MNA en recours, adolescents exilés en situation de précarité, continuent d’être confrontés à de nombreux obstacles pour accéder aux soins, dont les tests PCR et la vaccination.
Médecins du Monde alerte sur le sans-abrisme des personnes exilées et migrantes à Paris et en Ile-de-France
Le 30 novembre dernier, 34 associations et collectifs citoyens ont adressé à Madame la Défenseure des Droits, Claire Hédon, une saisine au sujet de la situation des personnes exilées à Paris et en Ile-de-France.
Manifeste pour un féminisme pro-droits des travailleurs et travailleuses du sexe © Ambrose Treavel
Plus de 130 personnalités féministes et organisations militantes de mouvances diverses proclament leur solidarité envers toutes les travailleurs et travailleuses du sexe : tous ensemble pour un féminisme pro-droits des TDS !
Grande maraude solidaire à Briançon pour dénoncer a répression dont sont victimes les personnes qui portent assistance aux populations exilées
Jeudi 27 mai 2021, à 14h, se tiendra à Grenoble le procès en appel des sept personnes solidaires, dites-les « 7 de Briançon », reconnues coupables en première instance, le 13 décembre 2018, pour « aide à l’entrée et à la circulation sur le territoire national de personnes en situation irrégulière...
Des bénévoles de Médecins du Monde effectuent une maraude pour apporter leur soutien aux éxilés qui tentent de passer la frontière franco-italienne, au col de Montgenèvre © Thomas Flarmerion
Dans une décision du 23 avril 2021, le Conseil d’État refuse d'ordonner la fermeture des locaux de « mise à l’abri » des postes de la police aux frontières (PAF) de Menton (Alpes-Maritimes) et de Montgenèvre (Hautes-Alpes) où sont enfermées sans cadre légal et sans droits les personnes étrangères à...
© Bruno Fert
La loi “sécurité globale”, validée par le parlement le 15 avril dernier, précarise et criminalise davantage les personnes sans-logis qui occupent ou se maintiennent dans des locaux vacants sans titre locatif.
Jean-Luc Peslé, docteur engagé auprès de Médecins du Monde, apporte son aide aux migrants qui tentent de passer la frontière © Thomas Flamerion
En tant que responsable de mission du programme migrations frontière transalpine pour Médecins du Monde dans les Hautes-Alpes, Jean-Luc Pesle, médecin généraliste à la retraite, n’en est pas à sa première action humanitaire. De l’Afghanistan au Salvador en passant par la Palestine, c’est aujourd’...
© Reuters
Dans une décision communiquée le 12 avril, la Cour Européenne des Droits de l’Homme a indiqué qu’elle examinerait les 261 requêtes émanant de travailleur.ses du sexe qui lui ont été transmises en décembre 2019.
La loi du 13 avril 2016 dite de « pénalisation des clients », a trois ans. Trois années de trop pour cette loi qui pénalise surtout les travailleuses-eurs du sexe et met en danger les personnes qu’elle prétendait protéger.
Cinq ans après l’adoption de la loi de pénalisation du client, le constat est sans appel pour les associations : loin de lutter contre la traite des êtres humains et de protéger les travailleur.ses du sexe, elle a au contraire précarisé et affaibli ce public déjà stigmatisé.
Global loader