Nigeria : Intervention à Maiduguri

Nigeria : Intervention à Maiduguri

L’accès rendu possible dans certaines zones de l’Etat de Borno a mis en évidence une situation dramatique pour la population en raison du conflit qui oppose l’armée nigériane au groupe arme Boko Haram. Face à la sévérité de la crise, Médecins du Monde met en place une réponse d’urgence.

1, 4 millions de personnes sont actuellement déplacées dans l’Etat de Borno (dont 1 million à Maiduguri). Elles vivent dans des camps informels ou chez la population hôte.  « Les populations, qu’elles soient hôtes ou déplacées,  manquent actuellement d’eau potable, de nourriture et d’abris. La situation est alarmante et leur état nutritionnel est critique. Les populations ne peuvent plus subvenir à leurs besoins, tels que l’élevage, l’agriculture ou la pêche.» explique le docteur Jean-François Corty, directeur des Opérations internationales de Médecins du Monde.

 

D’après nos équipes sur place, les besoins sanitaires sont élevés en raison de l’effondrement du système de santé : 30% des structures sanitaires ont été détruites ou endommagées. Le personnel de santé a dû fuir, et les risques épidémiques - tels que le choléra, la rougeole ou le paludisme - sont réels.

 

«Les attaques ont visé entre autres les centres de santé et le personnel médical. On est confrontés à un manque de matériel et de médicaments : près de 90 % des structures ne sont pas en capacité de prendre en charge les enfants malnutris. C’est une crise humanitaire oubliée qui mérite une forte mobilisation» conclut-il.

 

A ce jour, Médecins du Monde a envoyé un cargo de 10 tonnes de médicaments et matériels. Nos cliniques mobiles interviendront dans 2 camps informels de Maiduguri afin de renforcer l’accès aux soins de santé primaires, dont la prise en charge des enfants malnutris et de la santé des femmes, en étroite collaboration avec les autorités nigérianes. Les actions de Médecins du Monde vont se renforcer d’ici la fin de l’année pour soutenir les centres de santé existants et les centres de prise en charge de la malnutrition.