Faire un don
90 €Prix journalier moyen de mise à l'abri d'un mineur non accompagné.
160 €Prise en charge de 40 enfants souffrant de malnutrition aigüe
200 €2 consultations pour prendre en charge des femmes victimes de violences en Ouganda
OKautre montant pour votre don
soit 0 € après réduction fiscale

PORTRAIT

©MdM
Depuis un an, Louis Barda, 36 ans, coordonne le programme d’accès aux soins des exilés dans la capitale. Notamment la veille sanitaire mobile pour les personnes contraintes de vivre à la rue, faute de solutions d’accueil dignes.
Sabine Babé Loubet, assistante sociale au Caso de Nice © Valentina Cugusi
Au centre de soins de Médecins du Monde à Nice, Sabine Babé Loubet accueille les exclus des soins, les exclus du droit. Des étrangers pour beaucoup, qui pour certains sont parvenus à traverser la frontière italienne, pourtant fermée, à travers les montagnes.
© Livia Saavedra
Le passage de l’ouragan Matthew en Haïti a dévasté l’habitat et les forêts des départements de Grand’Anse et du Sud. Dounia Boujahma supervise notre réponse d’urgence tout en préservant les programmes de développement en cours, menacés par ce nouveau drame.
Noëlle Jouan a 36 ans. Quatre jours par semaine, dans les centres de santé de la vallée de la Bekaa appuyés par Médecins du Monde, elle tente d’apaiser l’extrême souffrance et les troubles psychologiques des réfugiés syriens.
Amadou Sori © Olivier Papegnies
Amadou Sori, 36 ans, est infirmier superviseur pour Médecins du Monde au Niger. Il travaille à améliorer la prise en charge de la malnutrition dans le district d’Illéla. Pour qu’enfants et femmes enceintes soient dépistés et traités à temps, malgré les obstacles socio-culturels qui demeurent.
Portrait de Maria, promotrice de santé au Mexique
Originaire du Honduras, Maria, 43 ans, est promotrice de santé pour Médecins du Monde dans l’État du Chiapas, au Mexique. Elle transmet les messages de prévention aux femmes qui, comme elle, sont fragilisées par leur statut de migrantes.
©Marie Pierson
En 2013, Rojina Karki rejoint le programme de santé des femmes mené par Médecins du Monde au Népal. Lorsque la terre tremble en avril 2015, elle est en première ligne pour aider les victimes.
Haiti Cholera Marie-Lucia Tanis
Infirmière en Haïti, Marie-Lucia Tanis a 30 ans. Après le séisme qui frappe le pays en janvier 2011, elle décide de rejoindre Médecins du Monde et de venir en aide aux victimes dans son département, la Grand'Anse.
Anne-Sophie Marie, coordinatrice régionale en Normandie
Coordinatrice régionale en Normandie, Anne-Sophie Marie a rejoint la délégation normande de Médecins du Monde en 2014. Aux côtés d’une centaine de bénévoles, elle lutte pour l’accès aux soins de ceux qui souffrent de l’exclusion.
Elsa Vidal © Nicolas Moulard
Coordinatrice de programme depuis trois ans, Elsa Vidal met son énergie au service de Médecins du Monde pour améliorer la santé des populations fragilisées de Russie.