Médecins du Monde dénonce un monde malade

Médecins du Monde dénonce "Un monde malade"

À l’occasion de la sortie de sa dernière campagne d’appel aux dons, « Le monde est malade, à nous de le soigner », l’association Médecins du Monde dénonce les violences politiques et institutionnelles responsables des maux de notre société.

L’essentiel

Irruption d’une pandémie mondiale, crises nutritionnelles, guerres et conflits, changement climatique, creusement des inégalités, sont autant de facteurs révélateurs d’un monde qui va mal.

Un monde malade, Fracture

© MdM

POUR UN SYSTÈME DE SANTÉ PLUS JUSTE

Face à l’inertie, dans un monde où règne la violence physique, psychologique, politique, institutionnelle, Médecins du Monde milite plus que jamais pour un système de santé plus juste qui garantisse la dignité de chacun. Grâce à ses actions de plaidoyer et de terrain en France à travers ses 59 programmes mais aussi forte de son intervention dans 30 pays à l’international, Médecins du Monde s’engage, depuis plus de 40 ans, à soigner les populations les plus vulnérables et à témoigner des entraves constatées quant à leur accès aux soins et aux droits des personnes qu’elle accompagne.

Nous militons plus que jamais pour un système de santé plus juste.

Ainsi, les « maladies » que Médecins du Monde combat au quotidien sont celles causées par la société, les institutions, les politiques : mal-logement, discrimination, exclusion, violences..

Pour les combattre, il y a, au sein de l’association, une diversité de profils engagés qui agissent au quotidien : psychologues, juristes, chercheur-ses-s, chargé-e-s de plaidoyer, militant-e-s, enseignant-e-s, travailleur-ses-s sociaux, médiateur-trice-s, humanitaires, donateur-trice-s, usager-e, -expert-e-s, etc.

Un monde malade, inflammation

© MdM

LA SANTÉ, UNE QUESTION SOCIALE

« Avec cette campagne, nous voulions faire passer le message que défendre la santé n’est pas seulement soigner mais c’est aussi s’attaquer aux sources d’un problème pour en faire disparaître les symptômes », explique Dr. Carine Rolland, présidente de Médecins du Monde.

Pour sa troisième campagne signée avec l’agence Marcel, Médecins du Monde souhaite affirmer les valeurs qui caractérisent l’engagement et l’action de l’association. La santé est une question sociale, politique et institutionnelle. Une cause commune à laquelle l’ensemble de la société, individuellement et collectivement peut contribuer.

La santé est une question sociale, politique et institutionnelle.

« Médecins du Monde se bat pour un changement radical de paradigme. Nous avons besoin d’un monde plus solidaire, plus inclusif, plus écologique et plus juste où chacun-e peut trouver sa place. », affirme la Dr. Carine Rolland.

Un monde malade, insomnie

UNE CAMPAGNE MULTI-PLATEFORMES

Le spot vidéo sera diffusé à la télévision, dans les cinémas MK2 et sur les réseaux sociaux et la campagne est déclinée en trois visuels représentant trois symptômes :
• Inflammation : résultat des conflits et des attaques ciblant les civils et le personnel soignant
• Insomnie : pour mettre en lumière les conséquences du mal-logement et des expulsions
• Fracture : pour dénoncer les politiques actuelles poussant les populations à fuir leur pays d’origine.

Enfin, pour tous ces maux représentatifs de notre société, Médecins du Monde préconise des remèdes, non pas pour soigner les personnes directement mais le monde dans lequel elles vivent :

© MdM

Médicaments

©

Attention : lisez attentivement la notice avant utilisation