Faire un don

Palestine : démolition imminente

Palestine : démolition imminente

Alors que gouvernement israélien s’apprête à démolir un village entier en Cisjordanie, plus de 80 organisations internationales humanitaires, de développement et de défense des droits de l'homme s’unissent pour demander une intervention internationale d’urgence pour empêcher cette démolition et le transfert forcé de 130 personnes, dont plus de la moitié sont des enfants.

L'essentiel

Israël menace une communauté palestinienne de démolition imminente.

Les autorités israéliennes ont une nouvelle fois émis des avis de démolition, menaçant quasiment toutes les structures de la ville de Khan al Ahmar-Abual Helu qui abrite une communauté bédouine menacée depuis des années par l’expansion des colonies israéliennes à l’est de Jérusalem. Les résidents ont reçu l’ordre de « démolir » leurs propres maisons sous peine de faire face aux bulldozers de l’Etat israélien.

 

Les résidents ont reçu l’ordre de démolir leurs propres maisons.

 

Médecins du Monde, présent dans la région, est particulièrement inquiet des impacts psychologiques que pourront avoir cette démolition. « Alors qu’un état de stress intense semble être devenu la norme dans nos zones d’intervention, ce déplacement aura sans aucun doute de lourdes conséquences psychologiques pour ces habitants et notamment pour les enfants, particulièrement vulnérables » déclare Itziar de Miguiel, chef de mission de Médecins du Monde.

 

 

Les logements bedouins du village de al-Khan al-Ahmar © Reuters
Les logements bedouins du village de al-Khan al-Ahmar © Reuters

Les Nations Unies ont d’ores et déjà rappelé que la démolition puis la réinstallation de ces communautés proposée par le Gouvernement israélien constituerait un transfert forcé et une violation grave de la Convention de Genève.

Pour Chris Eijkemans, Directeur national d'Oxfam : « Ces évolutions alarmantes doivent être vues dans un contexte plus global de la politique d’annexion israélienne des terres palestiniennes ». Il poursuit : « Les démolitions à grande échelle sur les terres palestiniennes se déroulent dans le contexte de l’adoption de la loi de régularisation, qui permettrait aux autorités israéliennes de s'approprier les propriétés privées palestiniennes, en toute impunité et en violation flagrante du droit international ».

 

 

Face à cette menace, le réseau AIDA - Association des agences internationales de développement œuvrant en Palestine - exhorte la communauté internationale, et notamment l'Union européenne et ses États membres, les États-Unis et les acteurs internationaux à :

  • Condamner publiquement et protester contre la menace de démolition de Khan al Ahmar.
  • Prendre toutes les mesures possibles pour éviter les démolitions.
  • S'engager directement auprès du gouvernement israélien et réaffirmer que le transfert forcé de communautés constitue une violation de la Convention de Genève et que la démolition ou la saisie de biens viole le droit international humanitaire.
  • Exiger du gouvernement israélien de cesser immédiatement ses violations du droit international et d’empêcher toute nouvelle violation dans le territoire palestinien occupé
  • Protester systématiquement contre toutes les démolitions et confiscations et exiger du Gouvernement israélien la restitution ou l'indemnisation des biens démolis ou confisqués dans le territoire palestinien occupé, que ce soit à Khan al Ahmar ou ailleurs.
Nous soutenir
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.