Ils se soignent grâce à la PASS de ville

© Olivier Papegnies

Ils se soignent grâce à la PASS de ville

Médecins du Monde et l’URPS Médecins Libéraux PACA souffleront, ce 23 janvier, la 1ère bougie de la PASS de ville à Marseille. Ce dispositif innovant a déjà permis à près de 1000 personnes qui n’ont pas de couverture maladie, d’être soignées - sans avancer les frais; une solution pour lutter efficacement contre le renoncement aux soins, qui touche particulièrement les plus démunis. Pris en charge par des professionnels en ville (généralistes, dentistes et gynécologues), ces patients peuvent ainsi bénéficier d’un parcours de soins complet (pharmacie, laboratoire, radiologie…), sans être facturés, le temps d’obtenir une couverture maladie - précieux sésame de l’accès aux soins en France.

Médecins du Monde et l'URPS Médecins Libéraux PACA célèbrent le 1er anniversaire de la PASS de ville Marseille, un dispositif innovant d’accès aux soins pour les personnes précaires

Le 23 janvier 2020, à la Fabulerie, patients et professionnels témoigneront de leur expérience en PASS de ville. Autour de portraits mettant en avant différents parcours de santé, la soirée mettra en lumière comment le dispositif permet de lever les barrières administratives, linguistiques, financières qui excluent du soin.

Faciliter l’accès aux droits : accompagner les patients vers la couverture maladie

La PASS de ville aide le patient à constituer son dossier, qui n’a pas besoin d’attendre le long délai d’obtention pour se faire soigner. Les soins réalisés pendant l’instruction de son dossier d’Assurance Maladie, seront donc couverts à l’obtention; c’est là l’originalité du dispositif !

Faciliter l’accès aux soins : les professionnels de santé mettent en attente leur facturation

La vingtaine de professionnels de santé qui soignent les patients en attente de leur couverture maladie, ne les facturent donc pas immédiatement. lls suspendent leurs factures tout au long de l’instruction du dossier. Dès l’obtention, ils sont remboursés par l’Assurance Maladie, dans le cadre du tiers payant.

A aucun moment la prise en charge des patients n’est gratuite, ni à la charge des professionnels impliqués. Si finalement la couverture maladie ne peut pas être obtenue, alors la PASS de ville s’acquitte des factures, grâce à l’enveloppe financière PASS - prévue par les textes officiels pour les patients non éligibles à une couverture maladie.

 

Imaginée en Ile-de-France dès 2013, la PASS de ville a fait ses preuves dans plusieurs communes franciliennes et depuis un an sur le territoire marseillais; où Médecins du Monde à proposé aux institutions d’y développer une PASS de ville sous une forme inédite. Médecins du Monde s’est engagé à porter ce dispositif les deux prochaines années, pendant lesquelles une équipe de recherche de l’AP-HM évaluera ses effets, afin de nourrir la réflexion des autorités partenaires du dispositif sur la modélisation et le déploiement de futures PASS de ville.

 


 

La PASS de ville EN DANGER : Les menaces qui remettent en cause l'avenir du dispositif Les nouvelles mesures AMEinfo-icon - votées le 31 décembre 2019 - suppriment certains soins jusqu’alors couverts par l’AMEinfo-icon, limitant les possibilités de soins en ville. Plus grave pour la survie de la PASS de ville, ces mesures suppriment le processus actuel de demande d’AMEinfo-icon - clé de voute du dispositif PASS de ville - qui garantissait la prise en charge des soins entre la demande de la couverture maladie et son obtention.

 

Télécharger le dossier de presse

Votre soutien
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.