à Monsieur le Président de la République

L'avenir de centaines de personnes reste incertain à Calais  © Kristof Vadino

à Monsieur le Président de la République

Cinq médecins s'adressent au Président Macron pour faire accepter la demande d'asile d'une vingtaine de migrants qui poursuivent depuis deux semaines une grève de la faim devant le parvis de la Maison de la Jeunesse et de la Culture de Briançon.

Monsieur le Président de la République,


C'est en tant que médecins que nous nous permettons de solliciter votre aide. Nous avons en effet été alertés par la dégradation de l'état de santé survenue chez une vingtaine de migrants qui poursuivent depuis deux semaines une grève de la faim, en plein soleil, devant le parvis de la Maison de la Jeunesse et de la Culture de Briançon. Après nous être rendus sur place à plusieurs reprises, nous avons pu constater que certains d’entre eux présentaient déjà des signes de déshydratation accompagnés de quelques troubles cognitifs. Ceux-ci ont fort heureusement régressés après de brefs séjours à l’hôpital de Briançon pour certains d'entre eux. Si la situation ne nous paraît pas catastrophique pour l'instant, nous avons tout lieu d’être très inquiets devant leur détermination à poursuivre leur action. Que demandent ces migrants venus pour la plupart du Soudan après avoir traversé la Libye puis la Méditerranée et l’Italie ? De pouvoir déposer leurs demandes d'asile en France et non pas en Italie comme le voudraient les accords DUBLIN III. Ils ne connaissent que trop les difficiles conditions d'accueil en Italie, contrainte de prendre en charge à elle seule une majorité de demandeurs d'asile en europe, et le fait que certains des leurs ont même été renvoyés au Soudan, un pays dont le Président fait l’objet de plusieurs mandats d’arrêt émanant la Cour Pénale Internationale ! Avant même d'avoir eu le temps de mettre en œuvre la grande politique européenne que certains vous prêtent et un meilleur accueil des migrants que nous appelons de nos vœux, nous vous demandons d'éviter à ces grévistes de la faim d'aller jusqu'au bout de leur désespoir en mettant en jeu leurs vies, de leur permettre d’échapper à une expulsion vers l’Italie et de pouvoir déposer en France leurs demandes d'asile.

 

En vous remerciant par avance de l'attention que vous voudrez bien porter à cette requête, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à l'expression de nos sentiments les plus respectueux.

 

Signataires

Dr. Evelyn Granjon,
Médecins du Monde.

 


Dr Bernard Granjon,
Médecins du Monde.

 


Dr. Ariane Junca,
Médecins du Monde.

 


Dr Charles Maupas,
Médecin bénévole.

 

Dr Éric Vigneron,
Médecins du Monde.

 

Nous soutenir
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.