Exposition photographique Médecins du Monde réalisée par Antoine Bazin, "En équilibre" se tiendra à Toulouse du 17 septembre au 2 octobre, à Toulouse. © Antoine Bazin

Exposition photographique "En équilibre : Précarité, souffrance et résilience" (Festival Manifesto 2021)

Le projet "En équilibre", exposition Médecins du Monde avec Antoine Bazin qui se tiendra du 17 septembre au 2 octobre à Toulouse dans le cadre du festival Manifesto, tend à montrer comment et dans quelles circonstances, des personnes en situation de grande précarité recherchent, dans une résilience certaine, l’équilibre nécessaire à leur survie physique et psychique.
17/09/2021 - 02/10/2021
Exposition
Place Saint-Pierre, Toulouse

Une exposition sur la précarité et le mal-logement

Pour évoluer durablement dans sa propre vie, tout être humain met en place des mécanismes psychiques, comportementaux, dans l’objectif ultime de trouver un certain équilibre existentiel. Pour les personnes confrontées à la précarité, cet équilibre peut se rompre, fragilisé par le vécu, les épreuves de la vie, les manques. Naît alors la souffrance, physique et psychique. Parfois le traumatisme, dicible, visible, ou pas.

Recontres photographiques et témoignages

Comment faire face ? Où trouver les ressources pour maintenir ou rétablir un certain équilibre et ne pas sombrer ?

À travers plusieurs portraits de personnes vivant à la rue ou en habitat précaire à Toulouse, Antoine Bazin et Médecins du Monde ont souhaité faire exister une parole et témoigner des ressources et des mécanismes mis en place par ces personnes – parfois fragiles, parfois salvateurs, souvent sur le fil – en réponse à une souffrance qui ne dit pas toujours son nom.

Ces rencontres photographiques ont pour volonté de montrer que dans des contextes globaux de précarité sociale, l’individualité est certaine et la blessure de l’âme propre à chacun. À travers ces quelques images est aussi émise l’hypothèse que l’équilibre de chacun dépend tout autant de la responsabilité individuelle que de celle du collectif. L’idée qu’une société bien portante se mesure à la capacité qu’elle a de prendre soin de chacun de ses membres, y compris des plus fragiles, prend alors tout son sens.

 

Antoine Bazin - Éducateur spécialisé de formation, Antoine Bazin travaille quelques années comme éducateur de rue dans le quartier du Mirail à Toulouse avant de rejoindre en 2016 la toute jeune association Utopia 56, qui coordonnait alors la création et le développement du camp de réfugiés de Grande-Synthe dans le Nord de la France. C’est à ce moment que la photographie documentaire s’est imposée à lui.

Jusqu’alors autodidacte, il intégre en 2020 le DUinfo-icon « Documentaire et Écritures numériques » et est aujourd’hui membre de l’agence photo Hans Lucas

 

 la programmation 

 

 

Global loader