Soigner les populations les plus isolées

Soigner les populations les plus isolées

 

 

 

Dans les villages reculés de l’île de Leyte aux Philippines, certaines routes sont encore impraticables. À quelques kilomètres de la ville d’Ormoc, le centre de santé de Sumangga sert aujourd’hui à entreposer des rations de riz et ne peut assurer aucune consultation. Pour se soigner les habitants doivent se rendre, parfois à pieds, dans le district d’Ipil à Ormoc situé à sept kilomètres. Dans d’autres villages, la route a été inondée et pas moins de trois rivières doivent être traversées pour atteindre la population. En appui aux centres de santé de l’île, Médecins du Monde met en place des cliniques mobiles adaptées aux terrains pour répondre aux besoins de ces populations isolées.

Aujourd’hui à Sumangga, les équipes de Médecins du Monde ont pu se rendre auprès de ces populations qui n’avaient reçu aucun soin depuis le passage du typhon Haiyan. Avec du matériel médical et des médicaments, les équipes Médecins du Monde préviennent l’apparition de pathologies et soignent les habitants. « Les cliniques mobiles répondent à un réel besoin dans des zones où aucune aide n’est encore arrivée. » déclare le docteur Manuel de Lara, coordinateur médical de la mission Philippines de Médecins du Monde.

 
Global loader