Léo, logisticien philippin pour Médecins du Monde

Leo, 31 ans, philippin vivant à Ormoc et logisticien pour Médecins du Monde.

 

« Après le typhon, j’ai vu que Médecins du Monde recrutait des personnes pour soutenir le programme d’urgence sur le terrain. C’est comme ça que j’ai rejoint l’équipe.

Ma maison a été entièrement détruite par le typhon. Je me suis réfugié dans la maison de mon neveu, plus solide, alors que mes parents voulaient absolument rester dans la nôtre. Au moment où le typhon est passé sur Ormoc, j’ai réalisé son ampleur exceptionnelle, et j’ai su que ma maison serait détruite. J’étais bouleversé car je savais que mes parents étaient dedans. Après le passage du typhon, ma sœur, qui est aussi notre voisine, m’a appelé pour me dire que nos parents s’étaient réfugiés chez elle et qu’ils étaient sains et saufs. Ma maison est détruite, mais je vais de l’avant car toute ma famille est en vie. »

Global loader