© Quentin Top

Colombie : l'impact du conflit sur la santé

Ce vendredi 9 avril, Médecins du Monde, le doctorat en santé publique de l'Université nationale et le réseau SaludPaz publient un rapport sur l’impact du conflit sur la santé des populations en Colombie. Ce rapport retrace également plus de 25 ans d’intervention de notre ONGinfo-icon auprès des populations colombiennes.

Le rapport présenté à la Commission de la vérité est le résultat d'un processus de recherche qui a permis de recueillir le témoignage oral de personnes ayant travaillé avec Médecins du Monde dans les régions de Chocó, Nariño et Meta, d'universitaires et leaders sociaux concernés par la question de la santé rurale et de sa relation avec la violence, et de membres des communautés qui ont le plus souffert des effets de la guerre.

Contribuer à construire cet avenir de santé et de paix.

« Cet écrit est notre contribution à la quête de vérité que nous voyons comme un élément fondamental pour surmonter le conflit : comprendre ce qu’il s'est passé dans ces territoires et comment cela a affecté la santé, pour contribuer à construire cet avenir de santé et de paix dans lequel la société colombienne cherche avec insistance à s'engager », déclare le Dr. Philippe de Botton, président de Médecins du Monde France

 

Aux origines de la violence

Cinq ans après la signature de l'accord de paix (novembre 2016) qui a mis fin à plus de 50 ans de guerre civile, le conflit et la violence ont progressivement augmenté depuis 2018, alors que d'autres groupes armés et criminels organisés ont renforcé leur lutte sur le territoire précédemment contrôlé par les FARCinfo-icon-EP (Fuerzas armadas revolucionarias de Colombia). La dynamique de  violence en Colombie après l'accord de paix et la rupture de sa mise en œuvre, s'est accrue de manière inquiétante au cours de l'année dernière. 

On estime environ à 5 millions le nombre de personnes vivant en zones rurales où des groupes armés organisés et des groupes criminels organisés sont présents. 

La santé, une cible stratégique

La santé des populations colombiennes constitue un enjeu stratégique dans le rapport de forces qui oppose les belligérants du conflit © Quentin Top
La santé des populations colombiennes constitue un enjeu stratégique dans le rapport de forces qui oppose les belligérants du conflit © Quentin Top

Ces recherches permettent de comprendre la relation entre la santé et le conflit dans les communautés du pays qui, historiquement, ont été privées d'infrastructures de santé et ont également été soumises à une violence chronique exercée par différents groupes armés. Ces communautés n’ont eu accès à des soins de santé que de façon intermittente et dans certains cas, uniquement par le biais d'organisations humanitaires internationales telles que Médecins du Monde. C'est grâce à cette proximité établie avec elles lors des soins de santé que nous avons pu recueillir les témoignages inclus dans le rapport. 

Nombre de ces récits montrent que les conséquences sur la santé ne sont pas seulement des effets collatéraux de la guerre, mais que dans le conflit interne colombien, la santé a été l’une des cibles des actions militaires ainsi qu’un moyen d’instiguer la peur et d’exercer un contrôle sur les communautés et les territoires. 

 

Des perspectives sanitaires qui inquiètent

En Colombie, certaines communautés subissent particulièrement les effets du conflit sur leur santé © Quentin Top
En Colombie, certaines communautés subissent particulièrement les effets du conflit sur leur santé © Quentin Top

Au cours de nos recherches, nous avons constaté des différences dans la façon dont le conflit s'est déroulé dans chacune de ces régions et identifié des conséquences distinctes chez les femmes, les enfants et les jeunes, les populations autochtones et les personnes d'origine africaine. En outre, ces territoires constituant des nœuds où la violence continue de menacer le bien-être des communautés, nous avons mis en évidence le fait que les perspectives sanitaires de ces communautés restent préoccupantes et caractérisées par la négligence, la nécessité et le désintérêt. 

Ce rapport met en exergue l’impact du conflit sur la santé physique des personnes, la santé mentale, l’impact social, l’impact sur le droit à la santé mais aussi les conséquences en matière de droit humanitaire. 

Médecins du Monde en Colombie intervient dans ces zones rurales afin d’apporter une réponse d’urgence en cas de pic de violence en Colombie, notamment lors d’attaques de groupes paramilitaires, de déplacements massifs et de confinement de populations.

 

 


 

Commission de la Vérité sur l’impact du conflit sur la santé des populations en Colombie
Vendredi 9 avril à 17h
A suivre en direct sur : bit.ly/3w4Adeo

 

 

 

 

Nous soutenir
S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Nous rejoindre

Je postule en ligne.

 
Global loader