MIRE : un nouveau consortium humanitaire pour répondre rapidement aux urgences en Colombie

© Nadia Berg

MIRE : un nouveau consortium humanitaire pour répondre rapidement aux urgences en Colombie

Le Mécanisme intersectoriel de réponse d’urgence (MIRE, Mecanismo Intersectorial de Respuesta en Emergencia) est le nouveau consortium d’ONGinfo-icon soutenu par le service de la Commission européenne chargé de la protection civile et des opérations d’aide humanitaire. Il est composé de huit organisations capables de répondre aux besoins humanitaires les plus urgents des personnes victimes du conflit armé et de la pandémie de COVID-19 en Colombie.

Ce Consortium, chargé de fournir une aide humanitaire jusqu’au 31 mars 2021, est mis en œuvre par Action contre la Faim (ACF), Alianza por la Solidaridad (APS), le Norwegian Refugee Council (NRC), Plan International (PLAN), Médecins du Monde en Colombie (MdM) et Diakonie Apoyo en Emergencias (DKH), par l’intermédiaire de leurs deux partenaires locaux, Corporación Infancia y Desarrollo et Fundación Tierra de Paz.

Le consortium MIRE : Une portée nationale

Le consortium MIRE a pour objectif, au pic de l’urgence, de fournir protection et aide humanitaire aux populations récemment déplacées et aux communautés confinées en Colombie et de répondre à leurs besoins en termes d’accès à la santé, l’eau, l’assainissement et l’hygiène, l’alimentation, l’hébergement, l’éducation dans les situations d’urgence et la protection. 

MIRE est conçu pour atteindre les zones les plus isolées de Colombie, grâce à une équipe mobile de 41 travailleurs et travailleuses humanitaires qui se déplacent sur le site de l’urgence dès que possible, assurant ainsi une couverture à l’échelle nationale. Notre mobilité facilite la prise en charge des urgences de manière simultanée sur l’ensemble du territoire colombien.  

En outre, MIRE a établi des points de contact dans six départements (Chocó, Valle del Cauca, Nariño, Guaviare, Norte de Santander et Córdoba) afin de pouvoir suivre en permanence la situation humanitaire et coordonner ses actions avec les autorités locales colombiennes, permettant ainsi d’identifier les lacunes existantes et de compléter l’assistance aux populations en situation d’urgence.

La stratégie de réponse du consortium MIRE

Un mécanisme multisectoriel

Lorsque la vie des personnes est impactée par une urgence de confinement ou de déplacement, leurs besoins se multiplient. C’est pourquoi le consortium MIRE vient compléter l’expertise de ses organisations partenaires, afin d’apporter une aide humanitaire en Colombie dans de multiples secteurs comme la santé, l’abri, l’eau et l’assainissement, la nutrition, l’éducation dans les situations d’urgence et la protection de l’enfance – tout cela par le biais de modalités d’accompagnement communautaire et d’un soutien financier au niveau individuel.

« La valeur ajoutée du consortium MIRE est sa capacité à mettre en œuvre une réponse rapide intersectorielle, qui complète le travail de l’Unité de prise en charge des victimes, du gouvernement colombien et de la coopération internationale », explique Nicolás Dotta, coordinateur de Médecins du Monde en Colombie.

En outre, pour compléter le travail et l’analyse de la situation humanitaire, le Consortium a mis en place une unité de gestion de l’information, qui analyse les conséquences du conflit que traverse la population colombienne et qui facilite la coordination des entités chargées d’intervenir auprès des victimes du conflit armé dans le pays.

La stratégie d'intervention du consortium MIRE

  • Santé (Médecins du Monde)
  • Abri (NRC)
  • Soutien financier (PLAN)
  • Wash / Prévention et contrôle des infections (APS - ACH)
  • Nutrition (DKH - CID)
  • Gestion de l'information (ACH)
  • Protection : 
    • ICLA, programme d'assistance juridique (NRC)
    • Enfance (PLAN)
    • ERM (DKH – TdP)
    • Personnes à risque (APS)
    • Éducation dans les situations d’urgence (NRC)

 

« Nous reconnaissons l’importance du travail mené par les organisations humanitaires sur les territoires colombiens. Cette année, des déplacements massifs de population ont eu lieu en Colombie, et nous espérons coordonner une réponse grâce à ce nouveau Consortium », déclarait Ramón Rodríguez, directeur de l’Unité de prise en charge des victimes, lors du lancement virtuel du Consortium le 30 avril dernier.

Cette année, des déplacements massifs de population ont eu lieu en Colombie, et nous espérons coordonner une réponse grâce à ce nouveau Consortium.

Lors de la présentation du MIRE, Ariel Rivera Solari, responsable du programme du NRC, assurait : « notre objectif est de répondre rapidement aux situations de déplacements et de confinements qui touchent les personnes et de prendre en charge les besoins humanitaires dans de multiples secteurs ».

Avec MIRE, nous sommes prêts à intervenir auprès des communautés nécessitant un soutien immédiat lors des urgences liées aux déplacements, aux confinements et à la récente pandémie de COVID-19 en Colombie.

Votre soutien
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

 
Global loader