Au Tanganyika, entre insécurité et déplacements massifs de population

Dans la province du Tanganyika, au sud-est de la République démocratique du Congo, les déplacements massifs de population se poursuivent. Médecins du Monde, présente depuis mai 2019, renforce ses activités de soutien dans les structures de santé pour répondre aux besoins sanitaires urgents des populations hôtes, déplacées et retournées vulnérables.

L'essentiel
Médecins du Monde conduit une réponse d’urgence dans la province du Tanganyika (Zone de Santé de Nyemba et Zone de Santé de Nyunzu), à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Des déplacements massifs de population dans la province du Tanganyika

Dans la province du Tanganyika, au sud-est de la République démocratique du Congo, les affrontements intercommunautaires et l’exercice de milices conduisent à des déplacements massifs de population. Depuis 2016, de graves violations des droits de la personne s’opèrent, en grande partie dues à la présence de groupes armés. 


L’instabilité chronique causée notamment par les affrontements entre la communauté Twa (peuple autochtone marginalisé qui représente 30% de la population totale de la province) et la communauté Bantou (majoritaire) ainsi que les déplacements qui en découlent, sont synonymes de perte de moyens de subsistance, de besoins en santé non couverts, d’insécurité alimentaire et d’atteinte à de nombreux principes garantissant le respect des droits humains et en dignité des populations.  

Cette insécurité qui sévit pousse les communautés à se déplacer massivement, se retrouvant alors en situation d'urgence sanitaire. 

En mai 2021, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) compte 302 919 personnes déplacées internes (PDI) dans la province - 84% vivant dans des familles d’accueil, 3% dans des sites spontanées et 13% dans les sites gérés par l’OIM (situés dans le territoire de Kalemie). La province du Tanganyika compte également 367 601 retournés, dont 89 000 (soit 25% - la concentration la plus importante) dans la Zone de santé de Nyemba.

Des déplacés se regroupent au sein du site de Kipori (ZS de Nyemba) pendant une séance de sensibilisation sur les maladies contagieuses par les agents Médecins du monde (19/11/2021)
Des déplacés se regroupent au sein du site de Kipori (ZS de Nyemba) pendant une séance de sensibilisation sur les maladies contagieuses par les agents Médecins du monde (19/11/2021)

L'intervention de Médecins du Monde au Tanganyika


MdM intervient dans 14 structures de santé situées dans deux zones de santé de la province afin de répondre aux besoins sanitaires urgents des populations hôtes, déplacées et retournées vulnérables.

Plusieurs activités de santé primaire, de santé sexuelle et reproductive, de traitement de la malnutrition aigüe sévère et de réponse aux épidémies sont délivrées par MdM.

Depuis janvier 2021, MdM a délivré plus de 110 000 consultations et pris en charge 1500 enfants atteints de malnutrition aigüe sévère.

Notre association intervient dans des structures de santé proches des sites de personnes déplacées, fuyant les affrontements entre milices, groupes armés et forces gouvernementales.

 

Un agent de santé du Poste de Santé de Kateba (ZS de Nyemba) délivre gratuitement les médicaments aux patients reçus en consultation (17/11/2021)
Un agent de santé du Poste de Santé de Kateba (ZS de Nyemba) délivre gratuitement les médicaments aux patients reçus en consultation (17/11/2021)

Un programme mené avec le soutien de l'Union européenne.

 

Nous soutenir
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Global loader