Face au manque d’accès aux soins, ensemble, changeons la donne
3 minutes
En cours de lecture Cancer du col de l’Utérus : le cancer des inégalités
Articles

Cancer du col de l’Utérus : le cancer des inégalités

Articles 18.10.2022

© Charly Kodjo

Médecins du Monde assiste à la conférence annuelle de l’Union pour la lutte internationale contre le cancer du 18 au 20 octobre à Genève afin de sensibiliser les acteurs et actrices de la lutte contre le cancer au cancer du col de l’utérus. Tous les deux ans, ce congrès réunit pendant 3 jours les acteur·trice·s clefs – organisations de la société civile, bailleurs, décideur·euse·s politiques – du monde entier. Un moment de partage d’expertise, de recherches et avancées scientifiques, et de plaidoyer pour nos équipes afin de placer la lutte contre le cancer du col de l’utérus en tant que priorité dans l’agenda politique mondial de santé.

Depuis plus de 10 ans, les droits et santé sexuels et reproductifs (DSSR) sont une thématique prioritaire pour Médecins du Monde qui cible 3 priorités d’actions, dont la prévention du cancer du col de l’utérus.

Nous travaillons en faveur d’un accès universel aux DSSR, droits fondamentaux, avec une approche fondée sur la promotion, le respect et la garantie des droits humains.

Nos actions en Droits et Santé Sexuels et Reproductifs (DSSR)

Découvrir

Provoqué par une infection au « papilloma virus » humain (HPV) lors de rapports sexuels, le cancer du col de l’utérus cause 340 000 décès pourtant évitables chaque année. Il est révélateur d’inégalités en santé et d’inégalités de genre. Pourquoi ? Parce que sa charge repose uniquement sur les femmes et les filles, et qu’à l’échelle mondiale, il est le 4ème cancer le plus fréquent chez les femmes. D’après l’OMS, il tuera en 2030 plus de 443 000 femmes par an dans le monde si aucune action concrète n’est prise d’urgence. Plus de 98 % de ces décès surviendront dans les pays en développement, parmi lesquels 90 % surviendront en Afrique subsaharienne.

C’est pourquoi MdM se mobilise pour un meilleur accès à la vaccination, au dépistage et au traitement en France, et à l’international.

En France, nos équipes se mobilisent auprès de publics précarisés et éloignés des services de santé à travers des séances de counseling en santé sexuelle sur la prévention du cancer du col de l’utérus, et de dépistage. A l’international et plus particulièrement au Burkina Faso et Côte d’Ivoire, MdM – en complémentarité des structures de santé locales – mène différents projets d’amélioration de prise en charge du CCU. Au Burkina, ce sont plus de 10 000 femmes dépistées depuis 2019 et une centaine de professionnel·le·s de santé formé·e·s.

Lors de ce congrès, une délégation MdM composée de membres du siège et de nos équipes terrain sera présente afin de partager notre expertise et promouvoir nos messages. 

Les préconisations de MdM afin de lutter contre le cancer du col de l'utérus :

  • La promotion des tests de dépistage HPV en adoptant une approche communautaire
  • La promotion de l’auto-prélèvement qui permet à la fois de proposer un choix plus large de techniques de prélèvements aux patient·e·s à des fins d’empowerment, et d’augmenter la couverture de dépistage dans les zones éloignées des centres de santé
  • La promotion du dépistage VIH à toutes les femmes testées positives au HPV. Nos premiers résultats suggèrent que les femmes HPV positives ont beaucoup plus de risque d’être positives au VIH. En identifiant ces femmes, le dépistage HPV devient donc aussi un outil de lutte contre l’épidémie VIH.

Nos expert·e·s prendront la parole à cinq reprises, lors de présentations orales inscrites au programme officiel, afin de présenter nos projets du Burkina Faso et de Côte d’Ivoire.

Cette conférence sera également l’opportunité de rencontrer des décideur·euse·s politiques et partenaires à l’échelle nationale, européenne et internationale lors de rendez-vous bilatéraux.

Kit pédagogique de Médecins du Monde : Formation à la prévention du Cancer du Col de l'Utérus

Découvrir