>  In France  >  Toulouse

In France

Toulouse

Centre d'Accueil de Soins et d'Orientation, Prévention des Infections sexuellement transmissibles, Mission Rave, Mission Rue, Action Saturnisme


5, boulevard de Bonrepos
31 000 TOULOUSE

Tél : 05 61 63 78 78 / Fax : 05 61 62 04 15
Email : mf.toulouse@medecinsdumonde.net

Ouverts à toute personne en difficulté d'accès aux soins, sans rendez-vous, les CASO mobilisent des équipes pluridisciplinaires qui accueillent les patients sans imposer de contraintes, répondent à leur demande de soins en adaptant les pratiques médicales et travaillent avec eux à l’obtention de leurs droits pour accéder au dispositif public de soins.
La Prévention des IST consiste à faire la prévention des IST (sida, hépatites…) et de la  contraception dans les centres d’hébergement et les accueils de jour ainsi qu'à informer, rendre accessibles les moyens de prévention, faciliter l’accès au dépistage et aux soins quel que soit le public rencontré.
La mission Rave est une action de réduction des risques liés à l’usage de produits psycho actifs, aux risques infectieux et aux comportements sexuels à risques dans les soirées « raves », les événements festifs, les concerts de la région et les teknivals.
La Mission Rue vise à établir un contact, tisser un lien relationnel pouvant favoriser l'émergence d'une demande et plus particulièrement la restauration d'un état de santé et la réconciliation avec l'image du corps.
L' Action saturnisme sensibiliser les professionnels du champ médico-social au problème du saturnisme infantile et permet d'amplifier le dépistage des enfants intoxiqués ou à risques ; elle favorise la mobilisation et l’organisation des compétences médicales, immobilières et juridiques nécessaires à la lutte contre cette maladie.

Centre d'Accueil de Soins et d'Orientation 

Date d’ouverture : 1987                                                                                   

5, bd de Bonrepos - 31000 Toulouse
Tél : 05 61 63 78 78 / Fax : 05 61 62 04 15
Email : mf.toulouse@medecinsdumonde.net

Responsable Missions France + référente CASO, Roms, saturnisme:  Dr Geneviève MOLINA

Responsable Mission CASO : Serge LACAN

Responsables Mission rue : Marie-Pierre BUTTIGIEG, Gisèle MANADE

Responsables Mission Rave Réduction des risques : Guilhem COULON, Amandine DELORT

Référente Action dans les centres d'hébergement : Geneviève GENEVE

Contacts possibles : lundi, mercredi, vendredi, de 9h15 à 11h30

CENTRE D'ACCUEIL DE SOINS ET D'ORIENTATION

Responsable Mission :Dr Geneviève MOLINA

Jours et heures d’ouverture : lundi, mercredi, vendredi, de 9h15 à 11h30
(Soit 9 heures de consultation + 15 h de permanences sociales sur RDV)

EQUIPE

42 bénévoles :
14 médecins, 4 psychologues, 19 infirmiers, 1 pharmacien, 1 dentiste, 2 IDE tri de médicaments, 1 divers.

2 salariés :
1 assistante sociale et 1 secrétaire
Mise à disposition : 1 dentiste (attaché des hôpitaux), praticien au fauteuil dentaire de la PASS, mis à disposition un lundi sur 2

ACTIVITE

Nombre total de patients reçus (file active) : 728
Dont nombre de nouveaux patients : 552
Nombre total de passages : 1 797

Nombre de consultations :

  • Médicales : 850
  • Dentaires :38
  • Sociales : 1 035 ( 486 patients)
  •  Actes infirmiers : 251
  • Entretiens psychologiques : 56

Consultations psy : assurées par un psychologue présent à l’accueil et à la disposition des patients pour une écoute et/ou un entretien individuel. Evaluation de la demande et réorientation vers des structures de soins quand cela est possible.
Consultations dentaires : deux dentistes (dont 1 mis à disposition par l’hôpital un lundi sur 2) sont présents au moment des consultations médicales pour faire de la prévention : proposer systématiquement un bilan bucco-dentaire, des conseils d’hygiène. Si besoin, des soins, une orientation vers le service odontologie du CHU, vers la PASS dentaire, vers un dentiste libéral en fonction des droits et du désir des personnes.

AUTRES ACTIONS REALISEES DANS LE CENTRE

  • Actions collectives de prévention VIH Hépatites (40 animations en salle d’attente), 23 entretiens, 91 personnes orientées vers le dépistage et 37 personnes se sont rendues au CDAG dont 0 VIH+, 5 VHB + chroniques,
  • Actions de prévention : mise à disposition de préservatifs dans différents endroits du centre (2168 préservatifs masculins, 35 féminins), mise à disposition de plaquettes de prévention sida en plusieurs langues, présence d’un distributeur de seringues sur la façade du centre régulièrement approvisionné par le Caso
  • Permanence bi-mensuelle de 2 infirmiers d’un CMP, à tour de rôle, participant à l’accueil des patients et proposant des entretiens individuels. L’objectif de leur présence est de permettre aux accueillants de mieux identifier le rôle des équipes de CMP et de faciliter l’orientation vers l’ensemble des CMP de l’agglomération.
  • Accueil du public sans demande initiale de soins : 15 à 20 personnes par permanence viennent se poser, «déposer» leur mal de vivre, prendre un café, trouver un peu de chaleur,…
  • Evaluation, information, accompagnement des patients avec une demande de régularisation pour soins, Consultations médicales accompagnant des patients demandeurs d’asile (rédaction de certificats médicaux)

AUTRES ACTIONS REALISEES HORS CENTRE

  • Evaluation et accompagnement vers le soin, le dépistage et l’ouverture de droits de familles Roms (sur terrains non officiels)

PROFIL DES PATIENTS

Hommes : 66 %                                      Tranches d’âges :    0 – 19 ans : 10.5 %       
Femmes :  34 %                                                                 20 – 39 ans : 49.9 %
Français :  16.5 %                                                              40 – 59 ans : 32.1 %
Etrangers :  83.5 %                                                            60 ans et + :   7.4 %

DOMICILIATION AME/CMU

Patients ne disposant pas d’adresse postale : 23.8 % 
Patients disposant d’une adresse postale : 76.3 % , Dont :

- via une association : 28.2 %
- via un CCAS (centre communal d'action sociale) : 2.6 %
- adresse personnelle ou chez famille, amis: 45.5 %

NOMBRE DE PERMANENCES D'ACCES AUX SOINS DE SANTE (PASS)

  • Accès au plateau technique : oui
  • Accès aux traitements : oui

PARTENARIATS

  • Institut Supérieur d’Optique
  • Aides (convention pour le distribox)
  • CDAG
  • CMP d’un secteur
  • Accueil médico-social du CCAS

PARTICIPATION DE MDM A DIFFERENTS COLLECTIFS ET RESEAUX

  • Collectif Inter associations pour la lutte contre la précarité et la pauvreté (Croix Rouge, Emmaüs, Secours Catholique, Soleil, GAF,…) : participation à l'ouverture et au fonctionnement d'une "halte de nuit" pour les personnes n'accédant pas à d'autres types d'hébergement (public très marginalisé, depuis longtemps à la rue...)
  • Dans le cadre du Réseau de lutte contre les exclusions, participation à un groupe de travail animé par la CPAM 31 pour améliorer l’accès aux droits et l’accès aux soins
  • Participation au Réseau Ville Hôpital Santé Précarité animé par un médecin hospitalier intervenant dans le cadre du Pôle de médecine sociale et humanitaire (CCAS, CHU, Mairie de Toulouse, 1 association de médecins libéraux, Croix Rouge, MdM,…) : connaissance mutuelle des différents partenaires et des acteurs sociaux et de santé toulousains, réflexion et mise en place d'outils pour une meilleure coordination des soins aux personnes très marginalisées.
  • Membre de l’ARS Midi Pyrénées (5ème collège des acteurs de la cohésion et de la protection sociale), membre de la commission prise en charge et accompagnements sociaux et de la commission droits des usagers dans le système de santé
  • Groupe « demandeurs d’asile » animé par Amnesty International
  • Collectif Toulousain pour le Droit à la Santé des Etrangers (CTDSE) créé en 2007, regroupant des associations, du personnel du CHU… dont un des objectifs est de veiller au droit au séjour et à l’accès au soin des personnes étrangères malades en Haute Garonne
  • Participation à la formation des élèves infirmiers dans plusieurs écoles de Midi-Pyrénées.
  • Participation au Collectif Solidarité Roms à Toulouse avec plusieurs associations locales

BUDGET

Réalisé 2011 :  132 613 €
Budget prévisionnel 2012 : 152 212  €

PREVENTION DES INFECTIONS SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLES (IST) DANS LES CENTRES D'HEBERGEMENT ET ACCUEIL DE JOUR

Responsable Mission : Hélène BONNET
Référente : Claire GORISSE

OBJECTIFS GENERAUX

La Prévention des IST consiste à faire la prévention des IST (sida, hépatites…) et de la  contraception dans les centres d’hébergement et les accueils de jour ainsi qu'à informer, rendre accessibles les moyens de prévention, faciliter l’accès au dépistage et aux soins quel que soit le public rencontré.

EQUIPE

Nombre total de participants à l’action : 1 médecin, 1 infirmière.

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

Nombre de sorties effectuées dans l’année : 2

Jours, horaires et lieux :

  • Mars 2011 : soirée discussion au foyer Vélane, 15 femmes
  •  Avril 2011 : soirée discussion au foyer Riquet, 16 hommes et 2 femmes

ACTIVITE

Nombre total de contacts : 30
Nombre de personnes différentes rencontrées (file active) : 30

PARTENARIATS

INPES : brochures d'informations

BUDGET

Réalisé 2011 :  budget intégré au CASO 132 613 €
Budget prévisionnel 2012 : budget intégré au CASO 152 212  €

MISSION RAVE

Responsables Mission :Guilhem COULON, Amandine DELORT

OBJECTIFS GENERAUX

La mission Rave est une action de réduction des risques liés à l’usage de produits psycho actifs, aux risques infectieux et aux comportements sexuels à risques dans les soirées « raves », les événements festifs, les concerts de la région et les teknivals.
L’équipe assure une permanence sanitaire de premier accueil lors des sorties, un repérage des besoins de soins et une orientation vers les services de secours si besoin. Elle assure également la sensibilisation et l’information sur les différents produits à l’aide de plaquettes et met également à disposition des consommables tels que des préservatifs, des kits de sniff propre, des kits d’injection, des bouchons d’oreille et des éthylotests.
Elle effectue des entretiens personnalisés dans le cadre de son pôle d’analyse de drogues dit CCM.

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L’équipe composée de 14 bénévoles organise des interventions en milieu festif (teknival, free party, discothèque) sur sollicitation des organisateurs. Elle met en place sur les sites un stand d’information et distribue du matériel de prévention (préservatifs masculins et féminins, kits sniff, kits d’injection stériles, éthylotests ainsi que de l’eau et des bouchons d’oreille). Sur le stand, il est proposé aux personnes une écoute, un entretien de prévention personnalisé avec information sur les risques inhérents aux raves party après évaluation des pratiques de l’usager : risques liés aux produits, à l’alcool, au bruit. L’équipe apporte également une réassurance pour les usagers très angoissés suite à la prise d’un produit. Ainsi qu’un pôle d’analyse de drogues dit CCM, accompagné d’entretiens personnalisés.

ACTIVITE

Nombre total de sorties : 16

  • Dont teknival : 1
  • Dont inter-missions (hors teknival) : 6
  • Dont sorties propres à la mission : 9

Hors teknivals pour les sorties de la mission :

  • Nombre total de contacts dans l’année : 2720
  • Nombre de consultations médicales : 0
  • Dont pourcentage de consultations médicales avec délivrance de médicaments + coûts des médicaments : 0
  • Nombre de soins infirmiers : 20
  • Nombre de réassurances : 12
  • Nombre d’entretiens de prévention : 220
  • Nombre de CCM réalisées : 114 analyses

PROFIL DES PERSONNES RENCONTREES

Hommes : 75%                                Tranche d’âge :16-45 ans   Moyenne : 22 ans    
Femmes : 25%  

PARTENARIATS

  • Aides (convention en cours)
  • Interméde
  • KORZEAME
  • Tekno plus

BUDGET

Réalisé 2011 : 7 116 €
Budget prévisionnel 2012 : 21 015 €

MISSION RUE

Responsables Mission :Marie Pierre BUTTIGIEG MENOIRE, Gisèle MANADE

EQUIPE

Nombre total de participants à l’action :18 bénévoles

6 infirmiers  (dont 1 étudiant), 1étudiante en médecine, 2 aide-soignantes, 1 étudiante vétérinaire, 3 éducateurs, 1 psychologue, 1 étudiant sage femme, 1 médecin, 2 divers + une dizaine de bénévoles GAF (groupe amitié fraternité) + 1 secrétaire salariée

OBJECTIFS GENERAUX

La Mission Rue vise à établir un contact, tisser un lien relationnel pouvant favoriser l'émergence d'une demande et plus particulièrement la restauration d'un état de santé et la réconciliation avec l'image du corps. Ce travail s’inscrit dans une démarche de promotion de la santé et de prévention. Cette action se fait en partenariat avec des bénévoles du GAF (Groupe Amitiés Fraternité) constitué de personnes ayant connu la rue. Chaque sortie est composée de 2 ou 3 bénévoles MDM dont 1 médical et de 1 ou 2 bénévoles du GAF.

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

  •  Actions de promotion de la santé par un travail de proximité en direction des populations en errance, en voie de marginalisation.
  • Nombre de sorties effectuées dans l’année : 100
  • Jours, horaires et lieux : lundis et mercredis de 19h à minuit ou +
  • Permanences éventuelles en lieu fixe (avec jours et horaires) : aucune

ACTIVITE

  • Nombre total de contacts dans l’année : 1012 dont 98 hommes nouveaux et 39  femmes nouvelles (5 d'entre elles étaient enceintes.)
    Nombre d'enfants rencontrés : 25 (demandeurs asile et roms)
  • Nombre de sorties réalisées en 2011 : 100
  • Une centaine de personnes sont connues par nos équipes et régulièrement visitées (1à 4 fois par mois) ce qui leur permet de mieux nous faire part de leur histoire vécue, de leurs besoins et de prévenir les pathologies liées à la vie dans la rue. A chaque rencontre, l’équipe rue propose une information sur les possibles démarches de soins ou d’accès à l’aide sociale
  • Des soins de premier ordre sont donnés : 100 mais les personnes sont invitées à venir à MdM pour des consultations ou orientées vers le réseau médico-social : 102 orientations
  • Transports et accompagnements  aux urgences : 7
  • Transports vers un centre hébergement : 52
  • Réduction de risques : 60 kits  d'injection et de préservatifs distribués
    Des couvertures de survie sont proposées si la personne n'a ni hébergement, ni duvet.
  • Travail en lien avec les partenaires institutionnels : 100 contacts minimum avec l'EMS (Equipe Mobile Sociale), 1 contact téléphonique minimum par sortie rue et 100 CR des sorties ont été transmis à l’équipe de l’EMS.  Les signalements partagés entre MdM et EMS permettent un suivi sur la semaine des personnes rencontrées. Le GAF participe à chaque sortie.
  • Participation aux réunions institutionnelles / d'échanges avec d'autres structures (DD Cohésion Sociale, Mairie de Toulouse (Groupe Errance), Préfecture, Collectif des morts de la rue, Collectifs Inter associations, Réseau Santé Précarité, Intermède, Comité de pilotage Halte de nuit…) : 8 réunions d'équipe MdM-GAF avec présence de représentants de l'EMS.

PROFIL DES PATIENTS

On constate une grande hétérogénéité des populations rencontrées mais majoritairement on rencontre :

  • Une population jeune (hommes et femmes) vivant en bande à la rue ou en squat et assez mobile géographiquement
  • Une population installée durablement à la rue vivant seule ou parfois à deux, composée essentiellement d’hommes et assez peu mobile géographiquement.
  • Une population de plus en plus nombreuse : les demandeurs d’asile (originaires d’Europe Centrale, Europe de l’Est, Afrique ou Maghreb).
  • Une population rencontrée occasionnellement : festivaliers (travellers), jeunes (hommes et femmes) vivant en bandes, assez organisés et très mobiles géographiquement
  • Une population de plus en plus présente : des personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté, maintiennent tant bien que mal un logement, n’ont pas droit à la couverture santé complémentaire et fréquentent les Restos du Cœur pour pouvoir survivre ; travailleurs sans logement ; des femmes seules ou vivant avec un groupe de personnes ; des personnes vivant en caravane ou dans leur voiture.
  • En 2010, l'équipe a constaté une forte augmentation du nombre de jeunes à la rue, souvent âgés de moins de 25 ans et ayant une polyconsommation.
  • Les pathologies les plus fréquemment rencontrées sont d’ordre dermatologique, ostéo-articulaire et traumatologique, infectieuse (ORL, pneumologie, gastro-entérologie), dentaire/stomatologique, psychique et psychiatrique, addictive.
  • La moyenne d'âge est de 20 ans à 45 ans. La population vieillissante des personnes à la rue (connues par l'équipe depuis quelques années déjà) se dégrade d'année en année sur le plan sanitaire.

PARTENARIATS

Avec convention :

Depuis la création de la mission en 1992, une convention de partenariat a été mise en place avec l'association Groupe Amitié Fraternité composée, notamment, d'anciens sdf. Chaque sortie rue se fait avec une équipe composée de 2 ou 3 bénévoles MdM dont 1 médical et 2 bénévoles du GAF.

Sans convention :

  • L'Equipe Mobile Sociale de Toulouse : liens étroits avec l'Equipe Mobile Sociale (EMS), équivalent du Samu Social à Toulouse. Avant chaque maraude, nous les contactons pour qu'ils nous fassent part des signalements et des besoins qu'ils n'ont pas pu couvrir. Très complémentaires. Nous allons voir des gens avec lesquels ils n'arrivent pas à établir de contact car ils ont une étiquette institutionnelle et que la démarche bénévole de MDM et du GAF passe mieux avec certaines personnes à la rue. Nous leur envoyons par fax nos compte-rendus manuscrits en fin de sortie pour qu'ils prennent le relais avec des personnes à suivre plus particulièrement. L'EMS assiste à nos réunions d'équipe toutes les 6 semaines.
  • Le PAIO et le 115
  • Réunion avec la DDCS, 3 ou 4 fois par an qui réunit toutes les équipes rue de Toulouse (Croix Rouge, Protection Civile, Ordre de Malte, etc).
  • Collectif Inter associations pour la lutte contre la précarité et la pauvreté (Croix Rouge, Emmaüs, Secours Catholique, Soleil, GAF,…) : participation à l'ouverture et au fonctionnement de la « halte de nuit » pour les personnes n'accédant pas à d'autres types d'hébergement (public très marginalisé, depuis longtemps à la rue...)
  • Participation au Réseau Ville Hôpital Santé Précarité animé par un médecin hospitalier
  • La Halte Santé
  • L'ensemble des équipes rue des autres associations : ADPC, Croix Rouge, Ordre de Malte, Secours Catholique, etc.
  • Intermède : à l'essai. Projet pour organiser une maraude toutes les 6 semaines auprès des personnes toxico qui ne fréquentent pas les centres RDR. Aller à leur rencontre en journée. Le nombre de maraudes réalisé en 2011 ne permet pas encore d'établir un bilan et de confirmer la pertinence de l'action.

BUDGET

Réalisé 2011 : 4 130 €
Budget prévisionnel 2012 : 5 210 €

Responsable Mission : Geneviève Molina

EQUIPE

2 médecins, 1 secrétaire
Nombre total de participants à l’action : 2 bénévoles et 1 salariée
Nombre de bénévoles uniquement impliqués sur cette mission : 1

OBJECTIFS GENERAUX

La mission a pour but de :

  • Sensibiliser les professionnels du champ médico-social au problème du saturnisme infantile et permettre d'amplifier le dépistage des enfants intoxiqués ou à risques ;
  • Favoriser la mobilisation et l’organisation des compétences médicales, immobilières et juridiques nécessaires à la lutte contre cette maladie. Cette action concerne le centre ville de Toulouse, des squats et des terrains dans Toulouse.

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

L'activité se compose de :

  • Participation aux consultations de PMI et rencontres de suivi auprès des professionnels de santé (médecins et puéricultrices de PMI).
  • Visites de lieux repérés à risque : informations des familles avec recueil des facteurs de risque.
  • Liens avec les services hospitaliers (hôpital des enfants) pour l’accueil et la prise en charge d’enfants à risques ou avec intoxication avérée, avec un médecin généraliste pour le suivi d’intoxications

ACTIVITE

  • Nombre de personnes différentes rencontrées ou contactées : 49, dont 4 professionnels de santé ou du secteur social et 45 enfant
  • Nombre d’incitation à des plombémies : 5
  • Nombre de lieux repérés : 2 squats, 3 terrains

PROFIL DES PATIENTS

La plupart des patients sont  des :

Enfants français et étrangers, garçons et filles, de moins de 6 ans et leurs parents.Patients souffrant de problèmes respiratoires, de risques domestiques en lien avec l’état de leur logement ou habitat.

PARTENARIATS

  • PMI : partenariat officiel de consultations et visites communes
  • Centre antipoison
  • Service communal d'hygiène et de santé
  • ARS
  • CCPS (association locale de soutien aux migrants et gens du voyage)
  • Case de santé (maison de santé de quartier : soins et promotion de la santé)
  • PACTARIM

BUDGET

Réalisé 2011 : inclus dans le budget CASO
Budget prévisionnel 2012 : inclus dans le budget CASO

December 2012

Partenariat

  • 28/01/2014 - FONDATION SANOFI ESPOIR

    soutient plusieurs Centres d'Accueil de Soins et d'Orientation en France Fondation Sanofi Espoir

  • 22/12/2013 - RENAULT

    soutient la mission mobile auprès des sans-abri à Toulouse Logo RENAULT

Voir tous les articles