>  In France  >  Marseille

In France

Marseille

Centre d'Accueil de Soins et d'Orientation, Action mobile auprès des populations Roms, Action mobile auprès des sans-abri, Mission mobile auprès des travailleurs agricoles sans-papiers, Mission rave


4, avenue Rostand
13 003 MARSEILLE
Téléphone : 04 95 04 56 03 / Fax : 04 95 04 56 04

© Photos : Raphaël Blasselle

Le  Centre d’Accueil, de Soins et d’Orientation propose une prise en charge médico-sociale aux populations en situation de vulnérabilité. L'objectif général est d'améliorer la santé des populations précaires vivant à Marseille en leur facilitant l'accès aux soins, à une couverture maladie et à la prévention.
La population rom est de plus en plus stigmatisée. Les expulsions successives constituent une entrave à l'accès aux soins. L'action mobile auprès des populations roms vivant en habitat précaire vise à faciliter un accès effectif aux soins via des consultations médicales sur les lieux de vie des populations, un accompagnement physique vers les structures de soins ainsi qu’un partenariat renforcé  avec les structures de droit commun (PMI, PASS, Planning).
La mission Rave a pour objectif de réduire le nombre d interventions festives mais en se recentrant uniquement sur la scène illégale, de développer une intervention médico-sociale avec l'auto support dans les squats et de de développer le programme d'analyse de drogues au niveau régional.

Centre d’Accueil de Soins et d’Orientation - MARSEILLE

Date d’ouverture : février 1987 4, avenue Rostand - 13003 Marseille Tél : 04 95 04 56 00 / 03 / Fax : 04 95 04 56 04 Email : mf.marseille@medecinsdumonde.net

Responsable Mission CASO: Dr Alain MOUTET      

Responsable Mission Réduction des risques : Dr Hans GADELIUS

Responsable Mission Réduction des risques et rave : Emmanuelle HOAREAU

Responsable Mission SDF : Raymond NEGREL

Responsable Mission Bidonville : Dr Philippe RODIER , Marie VILES
Chargée de mission: Dominique Haezebrouck

Coordinatrice Générale : Cendrine LABAUME

Jours et heures d'ouverture : du lundi au vendredi, de 9h00 à 18h00

Centre d’Accueil de Soins et d’Orientation

EQUIPE

Nombre de salariés : 5

  • Cendrine LABAUME, Coordinatrice Générale Mission France
  • Malika BARACHE, Coordinatrice Pôle Social
  • Céline BARRIER, Assistante Sociale
  • Gérard CHEMALI, Assistant Social
  • Sophie BRUNO, Secrétaire Mission France

Nombre de bénévoles : 85 (Médecins, infirmiers, ophtalmologues, cardiologue, échographiste, dentistes, accueillants, psychologue, pharmaciens)
Nombre de stagiaires accueillis sur l’année :19

OBJECTIFS GENERAUX

Le CASO (Centre d’Accueil, de Soins et d’Orientation) propose un accueil médico-social aux populations en situation de vulnérabilité. L'objectif général est d'améliorer la santé des populations précaires vivant à Marseille en facilitant l'accès aux soins et à une couverture maladie.

Il s’agit plus particulièrement de :

  • Répondre à la demande de soins et d’accès à la santé pour les personnes exclues du système de santé de droit commun, en situation de précarité et/ou de souffrance psychique et sociale.
  • Etudier et expliquer aux personnes leurs droits à une couverture médicale, aider à l’ouverture de ces droits et à leur mise en œuvre dans les structures médicales de droit commun.
  • Favoriser l'orientation et/ou l'accompagnement des patients dans le cadre du droit commun en visant à les faire bénéficier d'une continuité des soins.
  • Agir en vue de la suppression de toute discrimination dans l’accès aux soins et à la santé, quelles que soient les conditions de vie, de situation sociale et administrative des personnes vivant en France.
  • Susciter l’engagement citoyen des professionnels de la santé.
  • Favoriser les liens avec la société civile et les mises en réseaux autour de nos thématiques.

ACTIVITES 

  • Nombre total de patients reçus : 3 898 patients
  • Dont nombre de nouveaux patients : 2978
  • Nombre total de passages : 9 046

Nombre total de consultations effectuées : 11 649

  • Médicales : 5 618 (générales et spécialisées)
  • Dentaires : 408 pour 253 patients vus en consultation (file active)
  • Sociales : 4 973
  • Actes infirmiers : 364

Des consultations spécialisées sont pratiquées au centre :

  • Dentaire : 2 fois par mois au moins
  • Ophtalmologie : 1 fois par semaine
  • Psychologie : 1 fois par semaine
  • Gynécologie : 2 fois par mois
  • Cardiologie : 2 fois par mois
  • Echographie : 2 fois par mois

Autres actions réalisées dans le centre dont régularisation pour soins, certificats médicaux, en précisant l’activité chiffrée dans l’année : 98 personnes ont été accueillies (sur 34 vacations) dans le cadre des suivis des dossiers des étrangers en demande de régularisation pour soin et pour l’établissement des certificats médicaux pour les demandeurs d’asile en recours (46).

PROFILS DES PATIENTS

Hommes (%) : 69 %                                       
Femmes (%) :   31%
Français (%) : 6 %
Etrangers (%) : 94% (Maghreb : 47 % ; Comores : 11.5% ; Roumanie : 9.8%)

Tranches d’âges 

  • 0 – 19 ans : 13%
  • 20 – 39 ans : 57.3 %
  • 40 – 59 ans : 23.2 %
  • 60 ans et + : 6.4 %

Droits potentiels à une couverture maladie

92.2% des patients n’ont aucune couverture maladie

Parmi eux

  • 51.4% relèvent de l’AME
  • 11.3% relèvent de la CMU/CMUC
  • 28.4% ne relèvent d’aucun dispositif
  • 4.6% ont des droits dans un autre pays européens

LES PERMANENCES D'ACCES AUX SOINS DE SANTE

Une seule PASS médico-sociale ouverte en juillet 2007 est réellement accessible sans rendez-vous aux seuls patients éligibles à une couverture santé et en mesure de le prouver.

  • Accès au plateau technique : oui, après passage à l’accueil social
  • Accès au traitement : oui en théorie. Dans les faits, des patients reviennent souvent chercher leur traitement au CASO
  • Participation de MDM au Comité de pilotage de la PASS : oui

Les autres hôpitaux ont des PASS sociales avec la présence d’assistantes sociales au sein de services identifiés et sans consultation de médecine générale.

 

PARTENARIATS

Avec convention 

  • Pharmacie Humanitaire Internationale (médicaments)
  • CIDAG (prévention et le dépistage du VIH)
  • Faculté de Médecine d’Aix-Marseille, Faculté d’Odontologie, Instituts de Formation en Soins Infirmiers (accueil de médecins, chirurgiens-dentistes, infirmiers stagiaires)
  • Institut Régional de Formation en Travailleurs Sociaux et Institut Méditerranéen de Formation (accueil d’assistantes sociales stagiaires)
  • Banque Alimentaire

 

AUTRES PARTENAIRES

Partenariats sociaux   

  • SAO, SAMU Social, Fondation Abbé Pierre, Armée du Salut (avec l’UHU, l’Unité d’Hébergement d’Urgence)
  • CCAS, SIAO et divers CHRS pour l’hébergement et/ou la domiciliation
  • Les ADJ Marceau et Consolat,la Croix-Rouge Française,laBoutique Solidaritédela Fondation AbbéPierrepour l’accueil des personnes sans domicile
  • Le Secours Catholique et le Secours Populaire, pour des aides aux patients
  • Banque Alimentaire, Restos du Cœur, Maavar et le Restaurant Noga pour les besoins en alimentation, ainsi que les Sœurs Missionnaires de la Charité
  • Le CADE, les points d’appui aux étrangers et l’ASMAJpour les questions juridiques
  • la Plateforme des Demandeurs d’Asile, la Cimade, le SARA, l’ADRIM, les CADA… pour l’aide aux demandeurs d’asile
  • Rencontres Tsiganes, l’AMPIL,la Fondation AbbéPierre, pour le soutien aux populations Rroms
  • Les instituts de formations aux métiers du social : IMF (Institut Méditerranéen de Formation et Recherche en Travail Social), Institut  et IRTS (Institut Régional du Travail Social)

Partenariats médicaux

  • AP-HM (urgences médicales et PASS)
  • Laboratoire Départemental d’Analyses pour les examens biologiques
  • Centres de dépistage : CIDAG, CLAT (Centre de lutte antituberculeux)
  • PMI, Planning Familial
  • les Instituts de Formation en Soins Infirmiers (stagiaires)
  • Point Santé dela Fondation Saint Joseph
  • PASS Psychiatrie d’Edouard Toulouse
  • Lits Halte Soins Santé

Partenaires financiers

  • ARS (PRAPS)
  • DSU (Développement Social Urbain) : Ville de Marseille, Préfecture, Région
  • Conseil Général Solidarité & Conseil Général Santé

BUDGET

Réalisé 2011 : 313 389 €
Budget prévisionnel 2012 : 329 983 €

ACTION MOBILE AUPRES DES POPULATIONS ROMS

Nom du/des responsable(s) ou du/des référent(s) :
Dr.Philippe RODIER, Marie VILES
Coordinatrice Générale : Cendrine LABAUME
Nom du coordinateur médical : Dr Philippe Rodier

EQUIPE

L'équipe est composée de 30 bénévoles + 1 coordinatrice générale + 1 secrétaire

Les bénévoles sont composés d'une équipe de : 10 médecins généralistes, 1 pédiatre, 1 gynécologue-obstétricien, 6 infirmiers Diplomées d'Etat, 1 kinésithérapeute, 1 sage femme, 5 accueillants, 1 assistante sociale, 1 juriste, 1 pharmacien, 2 traducteurs.

CONTEXTE

La population rom vivant en habitat précaire à Marseille connue des équipes d’MdM, est estimée à environ 1500 personnes.
A l’extrême précarité des conditions de vie  (cabanes, friches industrielles, entrepôt abandonné, terrains vagues, tentes, trottoirs…) de la population Rom à Marseille (absence de sanitaires et de ramassage des ordures, non accès à l’eau, raccordements sauvages au système électrique, présence de déchets industriels…), s’ajoutent depuis peu, une insécurité constante.
Victimes silencieuses de discriminations, d’agressions répétées et d’un harcèlement policier qui ne se limite pas aux expulsions, la situation des populations roms n’a cessé de se dégrader depuis 2010.
Avec les expulsions successives, la continuité des soins est constamment mise à mal. L’épuisement et les impératifs de survie immédiats relèguent le besoin médical en dernière extrémité, les habitats sont dispersés, plus petits et plus précaires, les discriminations et violences multiples témoignent aussi  de la nette dégradation des conditions de survie des populations roms.
Absence de prévention et de suivi de grossesses, absence de suivi des enfants, non accès effectif aux soins, telles sont les raisons pour lesquelles Médecins du Monde entreprends depuis 2007, une action mobile en faveur des populations rom précaires.

OBJECTIFS

Les actions mobiles auprès des populations roms ont pour objectifs de :

  • Améliorer la santé materno infantile (suivi de grossesse, surveillance des nourrissons et des enfants, vaccination)
  • Faciliter l’accès aux institutions de droit (CCAS, CPAM) et de soin (AP HM, médecine privée) de ces familles tant par l’action d’accompagnement que par le partenariat opérationnel développé avec ces mêmes acteurs. 
  • Informer et mobiliser les acteurs institutionnels sur leurs responsabilités au travers des actions d’information, de témoignage et de liaison avec les acteurs concernés (PMI, APHM, collectivités territoriales,...etc.)

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE 

  • Tournées médico-sociales bi-hebdomadaires sur les lieux de vie des Rroms identifiés dans Marseille.
  • Accompagnements pour rendez-vous (PMI, PASS)  suivis médicaux, dépistage et analyses.
  • Permanences éventuelles en lieu fixe (avec jours et horaires) : non

ACTIVITE

Nombre de  patients (file active) : 1018
Nombre de consultations médicales : 1506
Accompagnements individuels : 182
Maraudes  médicales : 90
Maraudes sociales (veille sanitaire et sociale) : 63

Les actions de la mission sont :

  • Le repérage des besoins médicaux et sociaux chez les populations vivant en habitat précaire (squat, terrains, friches industrielles)
  • L’organisation et l’animation de ‘maraudes’ médicales, la délivrance de soins ‘in situ’.
  • L’évaluation des situations sociales et l’accompagnement vers le droit commun (information et accompagnement pour les procédures de domiciliation, AME..etc)
  • L’orientation et l’accompagnement vers les structures sanitaires adaptées, de droit commun: PMI, Planning Familial, AP-HM : PASS médico-sociale et services de chirurgie-obstétrique et de pédiatrie ou vers le CASO.
  • Des opérations ponctuelles : vaccinations sur site, dépistage tuberculose en collaboration avec le CLAT, dépistage bucco-dentaire.
  • Par ailleurs, suite à la recrudescence des cas de rougeole, la mission a procédé à un certain nombre de vaccinations sur site (354 vaccinations en 2011) Néanmoins, le travail accompli ets systématiquement mis en péril par les expulsions (déplacements des familles, perte des carnets de santé…)
  • Une aide d’urgence

Les conditions de survie imposées aux familles rom nous conduisent régulièrement à mener des actions d’aide humanitaire d’urgence. Distributions de tentes après une expulsion, de jerricanes, de couches, de lait maternisé, mais aussi mises à l’abri exceptionnelles (au travers les nuits d’hôtel), constituent les activités secondaires de la mission.

Approvisionnement en médicaments

L’approvisionnement en médicaments est organisé avec le soutien de Pharmacie Humanitaire International (PHI).

Par ailleurs, l’équipe de la Mission Rom participe régulièrement à des rencontres, séminaires et consultations locales sur les thèmes de la santé et de la précarité.

PROFIL DES PATIENTS

Hommes : 42.5 %
Femmes : 57.5% 

Tranches d’âges    

  • 0-4 ans : 22.6%
  • 5-19 ans : 28.3%
  • 20-39 ans : 34.5%
  • 40-60 ans : 13.8%
  • 60 ans et + : 0.9%

47% des patients reçus sont mineurs
98% sont de nationalité roumaine.
84% des moins de 6 ans ne sont pas suivis en PMI.
96% des enfants ne sont pas scolarisés.

92% ont des droits théoriques à l’AME alors que seuls 8% en bénéficient réellement.

PARTENARIATS

Le partenariat s’organise d’abord avec les équipes du CASO. Hors Médecins du Monde, les équipes bénéficient aussi du soutien de partenaires opérationnels

Partenariats sociaux :   

  • La Fondation Abbé Pierre, le Secours Catholique,  Rencontres Tsiganes, l’AMPIL.
  • la Plateforme des Demandeurs d’Asile, la Cimade, le SARA, l’ADRIM, les CADA… pour des suivis et des demandes d’hébergement
  • SAO, SAMU Social, Fondation Abbé Pierre, l’Armée du Salut (avec l’UHU, l’Unité d’Hébergement d’Urgence), les CCAS.
  • Les ADJ Marceau et Consolat,la Boutique Solidaritédela Fondation AbbéPierrepour l’accueil des personnes sans domicile,
  • la Croix-Rouge Française, le Secours Populaire, pour des aides aux patients,
  • Banque Alimentaire, Restos du Cœur, Maavar et le Restaurant Noga pour les besoins en alimentation, ainsi que les Sœurs Missionnaires de la Charité
  • Le CADE, les points d’appui aux étrangers et l’ASMAJ pour les questions juridiques,

Partenariats médicaux

  • AP-HM (urgences médicales et PASS),
  • Laboratoire Départemental d’Analyses pour les examens biologiques (avec convention)
  • Centres de dépistage : CIDAG (convention en cours de réalisation pour améliorer la prévention et le dépistage du VIH), Centre de lutte antituberculeux (CLAT) – (avec convention)

Partenaires financiers

Développement Social Urbain : CUCS (Contrat Urbain de Cohésion Sociale) - Ville de Marseille, Conseil Général 13, Conseil Régional PACA

BUDGET

Réalisé 2011 : 71 175 €
Budget prévisionnel 2012 : 69 991 €

ACTION MOBILE AUPRES DES SANS-ABRI

Responsable Mission:Raymond NEGREL
Coordinatrice Générale :Cendrine LABAUME

OBJECTIFS GENERAUX

Créée en 2002, l’action mobile auprès des personnes sans-abri consiste à aller à la rencontre des personnes vivant dans la rue.
Elle a pour objectif de  favoriser l’accès aux soins et aux droits sociaux de personnes qui vivent dans la rue, en situation de grande exclusion et d’extrême vulnérabilité. Pour cela, l’équipe mobile de Médecins du Monde va régulièrement à leur rencontre, afin de leur apporter un soutien psychologique et une écoute et avec comme objectif de leur permettre de reprendre un parcours de soins, que ce soit en orientant vers les dispositifs de droit commun ou vers les associations partenaires (santé, suivi social, logement…).
Le travail de suivi que mène l’équipe dans la rue est complété par un travail « hors-rue » : mise en réseau avec les partenaires institutionnels et associatifs, rencontres de coordination extra et intra- Médecins du Monde (action mobile auprès des populations Rroms et Centre d’Accueil de Soins et d’Orientation), sensibilisation du grand public et des institutions et participation à la formation d’acteurs sanitaires et sociaux.

EQUIPE

12 bénévoles : 3 infirmiers du secteur psychiatrique, 2 infirmières diplômées d’Etat, 1 psychologue et 1 psychologue stagiaire, 5 bénévoles non soignants.

ACTIVITE

L’équipe travaille sur le secteur du Grand Centre Ville de Marseille. Chaque semaine sont organisées des maraudes, auxquelles participent deux bénévoles.
Au-delà du soutien psychologique, l’équipe tente d’apporter des réponses aux problématiques rencontrées par les personnes sans domicile et en rupture sociale.
La mission concerne environ 300 personnes, que l’on peut aussi nommer « véritables sans-abris ». Les hommes constituent l’immense majorité de la population rencontrée (environ 80%). Les personnes rencontrées ont entre 20 et 70 ans et la majorité se situe entre 46 à 55 ans (environ 70%).

Nombre de sorties effectuées en 2011 : 126
En 2011, 750 entretiens personnalisés ont été réalisés.
Nombre de personnes orientés pour des soins ou vers un service social : 30

Le travail de terrain est soutenu par une réunion hebdomadaire où l’équipe se retrouve pour un échange d’informations et un travail d’élaboration et de théorisation des pratiques.
L’équipe effectue par ailleurs, une fois par mois un travail de réflexion avec le soutien d’une psychologue.

PROFIL DES PATIENTS

300 personnes dont :

Tranches d’âges :  

25- 35 ans : 20 % de la population suivie
46 -55 ans : 70 %
56 – 75 ans  et plus :   10 %

LES PARTENAIRES

Partenariats sociaux :   

  • Armée du Salut (dispositif du Hameau), SAO, SAMU Social, Fondation Abbé Pierre, CCAS, Vogue la Galère et divers CHRS pour l’hébergement et/ou la domiciliation
  • L’ADJ Marceau et Consolat, la Boutique Solidarité de la Fondation Abbé Pierre pour l’accueil des personnes sans domicile,
  • Le Secours Catholique, la Croix-Rouge Française, le Secours Populaire, pour des aides aux patients,
  • La Banque Alimentaire, les Restos du Cœur (maraude et accueil), Maavar et le Restaurant Noga pour les besoins en alimentation, ainsi que les Sœurs Missionnaires de la Charité
  • Les Petits frères des pauvres
  • IMF (Institut Méditerranéen de Formation) et IRTS (Institut Régional du Travail Social)
  • IFSI (Instituts de Formation en Soins Infirmiers)

Partenariats médicaux :

  • AP-HM (urgences médicales et PASS),
  • Lits Halte Soins Santé

BUDGET

Budget 2011 réalisé : 9 010 €
Budget prévisionnel 2012 : 19 804 €

MISSION MOBILE DE SOINS ET DE VEILLE SANITAIRE AUPRES DES TRAVAILLEURS AGRICOLES SANS PAPIERS

Responsable Mission:Dr Christine LARPIN
Coordinatrice Générale :Cendrine LABAUME

OBJECTIFS

L'objectif de cette mission est d'améliorer l’accès aux soins des travailleurs agricoles du « Gourbi » de Berre, établir une relation médicale, offrir un soutien psychologique permettant la reconnaissance de leur parcours et de leur identité et témoigner de la permanence de leur présence et de leur travail.  Travailler avec les associations locales dans le cadre des demandes de cartes AME.
Ce programme, initié en 2003, a d’abord consisté en une veille médicale sur le lieu de vie des travailleurs agricoles, un bidonville connu sous le nom du ‘Gourbi’ et où étaient rassemblées des caravanes et des cabanes. En juillet 2009, sur décision préfectorale, le lieu de vie a été rasé.
Suite à cela, les plus jeunes et les plus instruits ont quitté Berre. Mais les autres, plus vulnérables, sont restés sur place, dans un habitat plus « diffus ». L’équipe de MdM a repris sa mission de veille et de soins au bord de la route.

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

La mise à disposition du camion sanitaire permet de réaliser une consultation médicale 2 fois par mois avec prescription et délivrance des médicaments sur place, soins infirmiers, éducation sanitaire, orientation sur le CASO de Marseille en particulier pour les soins dentaires.
Les principaux motifs de consultations sont liées aux conditions de travail dans les serres (allergies rhinopharyngées oculaires, asthme, allergies cutanées prurits, lombalgies tendinites des membres supérieurs, asthénie) ainsi que gastralgies, troubles digestifs, troubles anxieux et troubles du sommeil.
En sus de conditions de vie et de travail difficiles, ces populations sont particulièrement exposées du fait de leur évolution sans protection dans un milieu exposé aux risques phytosanitaires.
Une mission «  ici-là-bas » est en cours de réflexion sur l’histoire de la migration de ces hommes tunisiens pratiquement tous originaires de Ghardimaou : une mission exploratoire a été conduite cette année afin de mieux comprends leur parcours et afin d’établir un premier lien avec les familles et la région d’origine des hommes.

EQUIPE

5 bénévoles sont impliqués sur cette mission  parmi lesquels 3 médecins, 1 infirmière, 2 chauffeurs.
2 salariés sont impliqués : 1 coordinatrice générale et 1 secrétaire

ACTIVITE

Nombre de sorties effectuées dans l’année : 17
Horaires : 1 fois par quinzaine le samedi de 13 à 16 h
Personnes consultées : 117 patients, à raison de 20 personnes environ à chaque consultation.

PROFIL DES PATIENTS

Tous des hommes âgés de 20 à 55 ans majoritairement tunisiens de Ghardimaou.

PARTENARIATS

Associations : l’ASTIB (l’Association de Soutien aux Travailleurs Immigrés de Berre), les Restos du Cœur, la Ligue des Droits de l’Homme et le Secours Catholique

BUDGET

Réalisé 2011 : budget intégré au CASO Marseille
Budget prévisionnel 2012 : budget intégré au CASO Marseille

Responsable Mission:Dr Hans GADELIUS 
Co-Responsable Mission:Emmanuelle HOAREAU
Coordinatrice :Ghislaine JACQUET

OBJECTIFS

  • Réduire le nombre d interventions festives mais en se recentrant uniquement sur la scène illégale.
  • Développer une intervention médico-sociale avec l'auto support dans les squats.
  • Développer le programme d'analyse de drogues au niveau régional.

L’objectif général du dispositif est de permettre aux jeunes fréquentant le milieu alternatif (festif et squat) d’accéder aux soins, aux droits et à la réduction des risques en région PACA.

Notre objectif spécifique est de réduire les risques infectieux et sanitaires liés à la consommation de produits psycho-actifs chez les jeunes en situation de vulnérabilités rencontrés dans les squats et les soirées illégales.

Nous mettons à disposition du matériel de prévention et favorisons une meilleure connaissance des produits illicites. Nous renseignons, orientons et accompagnons en fonction de la demande. Nous ciblons les jeunes en situation de précarité et/ou d’exclusion afin de leur permettre de renouer un lien social ou sanitaire et d'accéder à l'ouverture de leurs droits.

DESCRIPTION DE L'ACTIVITE

1/ Festif. Nous participons aux évènements festifs illégaux de type Free party sous la forme d’un stand de prévention, de réduction des risques et d’information, avec une présence médicale (médecin ou infirmier) si nécessaire.

Un pôle accueil :stand et matériel de prévention
Un pôle soin : Diagnostic de proximité somatique, psychique ou lié aux consommations - Education à la santé et à l’hygiène - « Bobologie » - Premiers secours et préparation à l’évacuation si nécessaire -
Un pôle Réassurance :Aménagement d’un espace permettant le soutien psychologique en cas de « bad trip ». Diagnostic complémentaire au médical  pour les problèmes graves de décompensation - Dégrisement et surveillance.

2/ Squat (en partenariat avec Nouvelle Aube)

Au vue des besoins exprimés par les bénévoles issus de l'auto-support ainsi que le manque d'intervenants dans les lieux d'habitation précaires, la mission a développé des actions de RdR dans les squats. Une collaboration inter associative (NA, Bus 31/32 et MdM) est en place afin de répondre aux besoins médicaux et  sociaux des usagers de drogues.

La mission s'est engagée à intervenir  à répondreaux demandes qui sont relayées par les bénévoles pairs. Ils font appel à la mission pour un diagnostic socio-sanitaire des personnes rencontrées afin d’élaborer d’une stratégie d’orientation commune.

3/ Analyse de drogues par « CCM » : Dispositif mis en place lors des évènements de grande ampleur  de type Teknival également à la demande des organisateurs, et en fonction des disponibilités du personnel formé. L’analyse de drogues constitue un moment privilégié d’échanges entre l’usager et l’accueillant et est un prétexte à la discussion autour de la consommation de substances.

En 2011, un pôle d’analyses CCM a ouvert à Marseille pour permettre à l’équipe de sortir plus régulièrement avec ce matériel mais surtout de le mettre à disposition des CAARUD locaux par une activité urbaine d’analyse 2 fois par mois via des collecteurs formés à l’entretien post et pré analyse afin de diffuser les messages RdR.

EQUIPE

20 personnes impliquées dans l’action et 1 salarié.

PROFIL DES PERSONNES RENCONTREES

Hommes : 58%            Femmes : 42%                                   
 Age moyen : 23 ans

Le public cible de nos activités est les jeunes (16-30 ans)  fréquentant le milieu alternatif régional et plus précisément les jeunes consommant des produits psycho-actifs et ou pouvant présenter une certaine vulnérabilité.
La mission RDR méditerranée décline ses actions autour de 3 axes : le festif illégal, les squats de l'agglomération Marseillaise et l'analyse de drogues (CCM).

ACTIVITES

1/Le festif illégal :

  • 17 sorties en milieu festif         
  • 19 nuits passées sur le terrain  
  • 281 heures d’activités
  • 7613 contacts
  • 469 entretiens particuliers

L’équipe a distribué :

  • 3127 flyers et brochures                      
  • 7607 carnets de «Roule ta Paille»
  • 868 Ethylotests
  • 180 soins infirmiers
  • 178 kits d’injection
  • 8483 Préservatifs
  • 4495 Bouchons d'oreille
  • 80 Kits « Base »                                                                     

 2/Les squats : la mission RdR méd. accompagnée de l’association NOUVELLE AUBE

En contact avec 16 squats

  • 6 lieux repérés
  • 93 personnes ont été rencontrées
  • 114 visites, soit une moyenne de 2 visites par semaines
  • 49 d’accompagnements vers le droit commun
  • 73 entretiens personnalisés de réduction des risques dont 43 autour des risques liés à l’injection

L’équipe a distribué :

  • 3000 seringues de couleur et autant de petits matériels (sterifilt, cup…)
  • 222 kits injection
  • 720 carnets de « roule ta paille »
  • 1600 préservatifs masculins
  • 6 trousses de secours accompagné d’une formation basique au premiers secours

3/ L'analyse de drogues

  • 105 analyses CCM (chromatographie sur couche mince) effectuées en milieu festif
  • 60 analyses CCM effectués dans les locaux de MdM
  • Soit 165 entretiens individuels d’évaluation et réductions des prises de risques

Point fort de notre action
Un total de 707 entretiens personnalisés de réduction des risques

Partenaires

Nouvelle Aube, Bus 31/32, ANPAA, Le Tipi, Techno +, Aides, CRIPS Paca, Direction de la santé publique de la ville de Marseille, Accès 13, LAB57 (Italie), Protection civile 06, Entractes, Croix-Rouge, Tremplin, DADD, CCAS

FINANCEMENT

ARS PACA, Ville de Marseille, MILDT, la région PACA, Fonds propres MDM

BUDGET

Réalisé 2011 : 75 880 €
Budget prévisionnel 2012 : 84 376 €                    

August 2012

Vidéos

  • 27/03/2012 - Votez santé ! A Marseille

    Votez santé ! A Marseille

    http://votezsante.org/
    Après Lyon et Nice la caravane de Médecins du Monde est passée à Marseille. Les marseillais ont pu voter pour mettre fin aux politiques qui rendent malades.