3 minutes
En cours de lecture « Pour la santé : pas une seule voix à l’extrême droite », l’appel de Médecins du Monde pour les législatives
Communiqués

« Pour la santé : pas une seule voix à l’extrême droite », l’appel de Médecins du Monde pour les législatives

Communiqués 02.07.2024

Paris, le 2 juillet 2024. Après l’annonce des résultats du scrutin dimanche, la menace de l’extrême droite est plus réelle que jamais. Face au danger que cela représente pour la santé de toutes et tous, Médecins du Monde appelle à voter massivement contre le Rassemblement national.

Le deuxième tour de ces élections législatives sera décisif et historique. C’est pourquoi nous appelons les électrices et électeurs à voter pour le candidat le plus susceptible de l’emporter face au Rassemblement national (RN). Nous appelons également les partis politiques à prendre leurs responsabilités et à décider d’une candidature unique pour faire barrage à l’extrême droite dans toutes les circonscriptions.

Nous lançons cet appel aujourd’hui car nous défendons un projet de société démocratique fondé sur des valeurs de solidarité, où l’intérêt général et la lutte contre les inégalités sanitaires, sociales et environnementales sont au cœur des préoccupations politiques.

Personne ne sera épargné. Nous nous opposons au projet du RN car il mettra en danger la santé de toutes et tous, notamment des plus précaires et vulnérables avec lesquels nous travaillons tous les jours :

  • Le RN soutient la privatisation à outrance du champ de la santé. Nous craignons l’accélération d’une casse sociale et du manque de moyens pour l’hôpital et les services publics.
  • Le RN souhaite baisser les cotisations sociales. Elles constituent pourtant le fondement du financement de notre système de Sécurité sociale et permettent de financer nos soins et notre prévention.
  • Le RN est en faveur d’une ré autorisation de certains pesticides et contre la réduction de leur utilisation. Ces derniers ont un impact désastreux sur la santé, causant notamment des cancers chez les personnes les plus exposées.
  • Le RN remet en cause les principes mêmes d’universalité et d’inconditionnalité des services publics. La suppression de l’Aide Médicale d’Etat (AME) qui permet aux personnes étrangères de se soigner dans l’attente d’obtenir des papiers, est contraire aux droits humains. Elle aura des conséquences sur la santé individuelle des plus précaires et sur la santé publique.
  • Le RN est contre le droit des femmes à disposer de leur corps. En avril dernier au Parlement européen, aucun député RN n’a voté pour l’inscription du droit à l’avortement dans la Charte des droits fondamentaux de l’UE. Nous refusons un projet qui remet en question les droits des femmes.

 

« Plus les inégalités de santé sont importantes au sein d’une société, plus la santé globale est dégradée. On ne peut pas distinguer des bons et des mauvais malades, ni instaurer de préférence nationale dans une pratique médicale. Faire barrage à l’extrême droite dimanche prochain, c’est lutter pour préserver la santé de toutes et tous » alerte Dr Jean-François Corty, président de Médecins du Monde.

 

Contacts presse : 

 

  • Aurélie Godet, Responsable presse : 06 69 76 31 18 // aurelie.godet@medecinsdumonde.net
  • Camille Nozières, Attachée de presse : 07 64 80 17 53 // camille.nozieres@medecinsdumonde.net