Faire un don

Usagers de drogues

Alors que se tient cette semaine la Conférence Internationale sur le VIH /sida à Amsterdam, Médecins du Monde a participé ce matin, avec d’autres associations, à un « die-in » devant le centre de conférence. Cette action rappelle les personnes consommatrices de drogues qui ont trouvé la mort, et...
© Olivier Papegnies
À l’occasion du second Sommet mondial des hépatites de Sao Paulo, une large coalition d’organisations de patients, soignants, chercheurs et experts en santé publique rappelle que l'élimination des hépatites virales ne sera réalisable que par l'accès effectif des personnes usagères de drogues aux...
@DR
Le 7 novembre dernier ouvrait à Strasbourg la seconde salle de consommation à moindre risque de France (SCMR), après celle de Paris en octobre 2016. Plus connus sous le nom de « salles de shoot », ces lieux offrent aux usagers de drogue un espace sécurisé mais aussi la possibilité de se faire...
@DR
Les politiques publiques en matière de drogues font aujourd’hui l’objet d’intenses débats et de profondes remises en question. Les citoyens se réapproprient le sujet et demandent des comptes en matière de libertés individuelles, de justice sociale, de lutte contre le trafic et d’efficacité de l’...
Usagers de drogues © Olivier Papegnies

Depuis l’élection de Rodrigo Duterte en mai dernier, les droits des usagers de drogues sont régulièrement bafoués. Ces derniers sont désormais en danger de mort aux Philippines.

Médecins du Monde mène divers programmes pour réduire les risques de contamination par le virus du sida ou de l’hépatite C liés à l’usage de drogues et aux pratiques sexuelles.

L’usage de drogues s’est rapidement développé en Géorgie après la chute de l’Union soviétique, touchant jusqu’à 1 % de la population, soit 45 000 personnes.

© Quentin Top

Le Kenya est l’un des pays comptant le plus d’usagers de drogues par voie intraveineuse.

Programme de Médecins du Monde en Birmanie. © Sophie Brandstrom

le h2 est arrivé

le h3 est arrivé

le h4 est arrivé