Yémen

Plus de 85 000 enfants de moins de 5 ans seraient morts de faim ou de maladie entre 2016 et 2018 au Yémen. © Reuters

Yémen

Urgence
24,1 millions

de personnes en besoin d’assistance humanitaire

3,65

millions de personnes déplacées

2 millions

d'enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition

La situation au Yémen

Yémen : une situation humanitaire qui ne cesse de s’aggraver

 

Depuis 2014, le Yémen est sous le feu des affrontements entre les rebelles houthis et les forces gouvernementales. Cette guerre civile a pris une tournure internationale lorsqu’une coalition de pays arabes menée par l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis s'est engagé dans le conflit, notamment à travers une campagne de frappe aérienne massive et souvent indiscriminée, causant la mort de nombreuses populations civiles.

 

Le blocus empêche l'acheminement de l'aide au Yémen.

De plus, le blocus (parfois total) imposé par la coalition freine l'acheminement de l'aide au Yémen. Il a provoqué une grave crise économique, l’affaiblissement critique des institutions étatiques qui n’ont plus de ressources financières, et une grave détérioration de l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Le système de santé a également été fortement impacté, avec la moitié des structures de santé qui ne fonctionne plus à présent.

 

 

Malgré les nombreuses tentatives des Nations Unies (ONUinfo-icon) pour négocier un cessez-le-feu qui conduirait à un règlement global du conflit, les opposants continuent d'entraver les progrès diplomatiques. En décembre 2018, l'Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le Yémen, Martin Griffiths, a négocié un cessez-le-feu, connu sous le nom d'Accord de Stockholm, Un an plus tard, l'accord n'est toujours pas respecté et, bien que les combats autour d’Hodeïda se soient apaisés, d'autres fronts se sont intensifiés.

80 % de la population yéménite a besoin d'une assistante humanitaire.

Indépendamment des pourparlers, le conflit syrien se poursuit et menace toujours la vie de millions de personnes. L’ONUinfo-icon considère aujourd’hui la crise humanitaire au Yémen comme la pire au monde avec près de 80 % de la population yéménite ayant besoin d'une assistante humanitaire.

Le Yémen, un pays ravagé par 5 années de guerre ©Reuters
Le Yémen, un pays ravagé par 5 années de guerre ©Reuters

L'action de Médecins du Monde au Yémen

 

Depuis 2015, Médecins du Monde intervient dans le nord du Yémen pour améliorer l’accès aux soins en soutenant 11 centres de santé des gouvernorats de Sana’a, d’Ibb et d’Amanat Alasimah, alors que les structures sanitaires sont pour la moitié inutilisables et que l’approvisionnement en matériel médical demeure extrêmement difficile.

En 2019, Médecins du Monde a ouvert une base à Aden, dans le sud du pays, et signé un accord avec les autorités sanitaires afin de soutenir cinq nouvelles structures de santé dans les gouvernorats de Lahj et Abyan.

L'appui de Médecins du Monde aux structures du Ministère de la Santé yéménite au nord et au sud du pays permet à la population d’avoir accès à des consultations curatives, des consultations pré et post-natales, la vaccination de routine, la prise en charge nutritionnelle, l’appui psychosocial et des consultations individuelles de santé mentale ainsi qu’à des séances d’éducation à la santé.

 

 

 

En 2019

Nous avons :

  • 218 000 consultations curatives

  • 13 300 consultations prénatales

  • 75 000 consultations en soins de santé mentale et soutien psycho-social

  • 24 000 enfants dépistés pour la malnutrition

 

 

Votre soutien

Donner

100 € pour fournir des kits d’hygiène à 5 familles 

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Nous rejoindre
Field coordinator (M/F)
 
Global loader