© Mylène Zizzo

Burkina Faso

Urgence
1 million

de déplacésinfo-icon internes en 2020

3,5 millions

de personnes nécessitent une aide humanitaire

1 120

incidents sécuritaires en 2020

La situation au Burkina Faso : une mission humanitaire déployée sous différents aspects

Tant sur le plan médical que social, l’urgence humanitaire au Burkina Faso s’impose :

Un pays qui souffre dans l'indifférence

Depuis 2016, le pays est entré dans une spirale infernale de violences. En 2020, 1 120 incidents sécuritaires visant la population civile et les institutions étatiques ont été comptabilisés : attentats, massacres, agressions sanglantes... Cette escalade de la violence a contraint plus d’un million de civils à fuir l’horreur, provoquant une situation d’urgence humanitaire sans précédent.

Plus d’un million de Burkinabè sont totalement privés d’accès aux soins.

Le système de santé est fortement touché par ce climat d’insécurité. Vols et destructions d’ambulances, intimidation et kidnapping d’agents de santé sont devenus monnaie courante au Burkina Faso, entraînant un manque drastique de médicaments, d’équipements et de personnels soignants. On estime aujourd’hui que plus d’1 million de Burkinabè sont totalement privés d’accès aux soins.

 

 

Le cancer du col de l’utérus fait des ravages : l’aide médicale au Burkina Faso est nécessaire

Au Burkina Faso, le cancer du col de l’utérus est la première cause de mortalité due au cancer chez la femme (22,2 %) selon l’OMS. Il est souvent diagnostiqué au stade avancé alors qu’il s’agit du premier cancer évitable chez la femme. La plupart des personnes souffrant de cancer au Burkina Faso n’ont pas accès au dépistage, à un diagnostic précoce, aux traitements ou aux soins palliatifs. L’insuffisance de la réponse est caractérisée par l’absence d’infrastructures et d’équipements spécifiques de prise en charge à l’échelle nationale.

Manque de moyens humains et financiers

Cependant, en avril 2016, le gouvernement a instauré la mesure de gratuité de dépistage des lésions précancéreuses du col. Mais dans les faits, cette décision n’est pas appliquée par manque de moyens humains et financiers.

 

 

 
Un camp de réfugiés près de Mentao © Mylene Zizzo
Un camp de réfugiés près de Mentao © Mylene Zizzo

Notre aide humanitaire au Burkina Faso

Pour pallier le  manque de soins, et particulièrement les problématiques de santé touchant les femmes, Médecins du Monde a déployé une aide humanitaire se caractérisant notamment par une aide médicale au Burkina Faso.

 

 

L'Ouverture d'un programme d'urgence à Kongoussi

Pour faire face aux besoins de la population, Médecins du Monde a ouvert en 2020 un programme d’urgence humanitaire à Kongoussi, au centre-nord du Burkina Faso, là où il y a une rupture de soins.

 

Depuis le lancement des activités, nos équipes ont pu mettre en place :

  • Un appui à neuf centres de santé dans le cadre de l’aide médicale Burkina Faso : consultations médicales gratuites, dépistage et traitement de la malnutrition des enfants de moins de cinq ans ;
  • La mise en activité de deux cliniques mobiles pour aller vers les populations les plus isolées, et couvrir les besoins les plus urgents comme  la vaccination ;
  • La distribution de matériel d’hygiène et la sensibilisation aux gestes barrières pour lutter contre le COVID-19.

 

Les besoins étant encore immenses, fin 2020 Médecins du Monde a mené une mission humanitaire exploratoire au Burkina Faso, dans la Boucle du Mouhoun, au nord-ouest du pays, où l’insécurité alimentaire est alarmante et la surmortalité infantile très élevée. L’objectif est l’ouverture d’un projet dans cette région en 2021 pour étendre nos actions en soins de santé primaire.

 

 

 

Privés d'accès à la santé à cause de l'insécurité qui règne au Burkina Faso, les Burkinabè n'ont parfois d'autre choix que de partir de chez eux © Mylène Zizzo
Privés d'accès à la santé à cause de l'insécurité qui règne au Burkina Faso, les Burkinabè n'ont parfois d'autre choix que de partir de chez eux © Mylène Zizzo

 

Action humanitaire au Burkina Faso : quelques chiffres en 2020

Kongoussi
Kongoussi

En 2020

Nous avons :

  • dispensé 113 500 consultations médicales

  • traité 1540 enfants souffrant de malnutrition

 

La santé des femmes : un point central de l’aide médicale au Burkina Faso

Santé des femmes

LUTTER CONTRE LE CANCER DUinfo-icon COL DE L'UTÉRUS

Médecins du Monde aide au dépistage et à la prise charge précoce des lésions précancéreuses du col de l'utérus chez les femmes de 25 à 55 ans.

Le cancer du col de l’utérus a une prévalence de 23 % au Burkina Faso et représente 22 % du taux de mortalité due aux cancers. L’accès au dépistage reste limité dans le pays du fait du manque de formation, des ruptures des intrants et des consommables.

Notre ONG forme le personnel de santé du district sanitaire de Baskuy à Ouagadougou, équipe les structures sanitaires en matériels de dépistage du virus (HPV) responsable du cancer du col de l’utérus, pour une détection précoce et une prise en charge de lésions précancéreuses. MdM assiste les femmes avec des lésions cancéreuses avancées pour l’accès au traitement approprié, voire aux soins palliatifs.

Notre aide humanitaire au Burkina Faso s’articule autour de trois innovations :

  • le choix accordé aux femmes pour la technique du prélèvement
  • le dépistage par le test du virus responsable du cancer du col
  • l’utilisation de la thermo-coagulation pour le traitement des lésions précancéreuses.

 

 

Djibo
Djibo

En 2020

Nous avons :

  • dépisté 6 499 femmes
  • traité 74 cas de lésions précancéreuses

 

Bailleurs de la mission humanitaire Burkina Faso

ECHO, OMSinfo-icon, AFDinfo-icon, Fondation ELMA, AmplifyChange, Start Fund

 

 

 

Budget

2,4 milions d'euros

 

 Je fais un don 


 

Ils nous soutiennent

L'Organisation mondiale de la santé soutient Médecins du Monde
Historique
2006
Première intervention de Médecins du Monde au Burkina, en santé nutritionnelle et buccodentaire.
2009
Intervention au Sahel pour améliorer l’accès aux soins de base.
2012
Elargissement du programme au Sahel aux problèmes de malnutrition.
2012
Programme auprès des réfugiés maliens pour leur donner accès aux soins essentiels.
2014
Intervention pour prévenir les grossesses non désirées dans certains districts du Sahel.
2014
Intervention d’urgence pour prévenir la propagation du virus Ebola.
2014
Fermeture du programme auprès des réfugiés maliens.
2016
Transfert du programme malnutrition sévère à Médecins du Monde Espagne et LVIA.
2017
Focus de l’intervention sur la prévention et la prise en charge des grossesses non désirées aux jeunes et adolescent-e-s (10-24 ans)
2017
Extension du programme de prévention et prise en charge des grossesses non désirées au district sanitaire de Gorom-Gorom
2018
Lancement du programme cancer du col de l’utérus dans le district sanitaire de Baskuy à Ouagadougou
2020
Ouverture d'un programme d'urgence humanitaire à Kongoussi

Votre soutien

Donner

80 € pour soigner 15 enfants souffrant de malnutrition aiguë

Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Global loader