Mayotte : MDM ouvre un centre de soins dans le bidonville de Koungou pour les populations précaires

Mayotte : MDM ouvre un centre de soins dans le bidonville de Koungou pour les populations précaires

A Mayotte, la mise en place de soins payants conjuguée à une politique très répressive de l’immigration entrave l’accès aux soins d’une grande partie de la population. Face à ces difficultés d’accès aux soins notamment pour les enfants, Médecins du Monde ouvre un centre de soins pédiatriques au cœur du bidonville de Koungou au nord de l’île.

A Mayotte, la mise en place de soins payants conjuguée à une politique très répressive de l’immigration entrave l’accès aux soins d’une grande partie de la population. Face à ces difficultés d’accès aux soins notamment pour les enfants, Médecins du Monde ouvre un centre de soins pédiatriques au cœur du bidonville de Koungou au nord de l’île.

De fortes inégalités d’accès à la santé

Présent à Mayotte depuis 2006, Médecins du Monde a publié une enquête sur l’accès aux soins réalisée auprès de 300 patients révélant des inégalités inquiétantes. Les résultats de cette enquête ont conduit MDM dans un deuxième temps à vacciner près de 600 enfants non scolarisés vivant dans les quartiers précaires entre décembre 2008 et juillet 2009. Cette campagne de vaccination a permis de mettre en avant la situation alarmante de leurs conditions de vie (eau payante disponible à une borne, électricité très aléatoire, hygiène déplorable, promiscuité) et leur couverture vaccinale limitée aggravant les problèmes sanitaires.

Deux obstacles à l’accès aux soins

- La politique liée à l’immigration se concrétise par des expulsions massives. En 2008, près de 16 000 expulsions ont été réalisées à Mayotte, territoire grand comme la moitié d’un département français, sur les 29 796 annoncées par l’Etat. Conséquence sur la santé : la peur des arrestations et le renforcement des contrôles aux frontières engendrent très souvent un renoncement aux soins.

Dans ce contexte, les drames se multiplient. Le 25 novembre, un nouveau naufrage d’une barque, partie d’Anjouan pour rejoindre Mayotte, a couté la vie à 21 personnes dont plusieurs enfants et un bébé.

- De plus, depuis la mise en place d’un nouveau système de protection sociale en 2005 avec l’instauration d’un forfait payant pour les non affiliés, une part importante des habitants de Mayotte n’a plus accès aux soins.

Le centre de soins pédiatriques de Médecins du Monde assurera des consultations médicales et sociales, la distribution de médicaments, la planification de vaccinations et mènera des actions de prévention et de dépistage notamment en matière de malnutrition. Ce programme contribuera à améliorer leur accès aux soins et à renforcer la prévention et l'éducation à la santé. En 3 jours de fonctionnement, le centre a déjà accueilli plus de 60 patients dont des enfants de 1 mois à 17 ans, la plupart sans-papiers, sans numéro de sécurité sociale même lorsqu’ils sont nés d’un parent français et sur le sol de Mayotte. Ce projet vise également à améliorer la connaissance des droits des patients en les accompagnant vers le système administratif et en informant les professionnels de santé de l’île.

Campagne de vaccination auprès des enfants de 6 à 16 ans non scolarisés réalisée par Médecins du Monde. © Olivier Jobard

Contacts presse :Annabelle Quénet / Florence Priolet / Laure Antoine01 44 92 14 32 / 14 31 / 15 23 - 06 09 17 35 59 www.medecinsdumonde.org