©  Pietro Chekal

Déclaration de Médecins du Monde sur la guerre en Ukraine

À Médecins du Monde (MdM), nous sommes profondément préoccupés par la guerre en Ukraine. Nous sommes particulièrement inquiets de l'augmentation du nombre d'attaques visant les établissements de santé. Les civils et les infrastructures civiles ne sont pas des cibles. Ils doivent être épargnés. Nous sommes solidaires de toutes les victimes de la guerre et de leurs familles et lançons un appel à toutes les parties concernées pour qu'elles mettent immédiatement fin aux combats, ouvrent des corridors humanitaires et accordent le plein accès humanitaire aux zones touchées. 

Non respect du Droit International Humanitaire

Nous condamnons fermement l'actuelle violation du droit international humanitaire. Les récentes attaques contre des structures médicales, des zones résidentielles et d'autres infrastructures civiles sont inacceptables. Selon l'OMSinfo-icon, 18 attaques contre des ambulances et des hôpitaux ukrainiens ont été confirmées, et elles seraient encore plus nombreuses selon des témoins directs. Entre autres, la maternité et l'hôpital pour enfants de Marioupol ont été attaqués et gravement endommagés mercredi1. De nombreux civils n'ont donc plus accès aux soins. Les attaques contre les établissements de santé constituent une violation grave des droits humains et du droit international humanitaire et s’apparentent à des crimes de guerre. L'intégrité des civils et des infrastructures civiles doit être une priorité absolue.

 

Les civils et le personnel humanitaire doivent rester sains et saufs et les biens civils, en particulier les hôpitaux et les infrastructures, doivent être préservés. Nous nous associons à la résolution 2573 (2021) du Conseil de sécurité de l'ONUinfo-icon qui condamne fermement les attaques contre les infrastructures civiles cruciales2.

2 millions de personnes ont déjà fui le pays, et il y aurait environ 1,8 million de personnes déplacées à l'intérieur du pays

Les populations des villes assiégées et des zones contestées comme Kiev, Charkiw, Marioupol ainsi que Donetsk et Louhansk ont particulièrement besoin d'aide humanitaire. Au total, Ochainfo-icon estime qu'environ 6 millions de personnes ont besoin de soins humanitaires et que 18 millions sont touchées par la guerre3. De nouveau, nous demandons instamment à toutes les parties de garantir l'accès de l'aide humanitaire à la population fortement affectée, en établissant au minimum des corridors humanitaires et des cessez-le-feu locaux.

 

Ambulanciers, soldats et volontaires aident la population à fuir le pays © Jean Pierre Amigo
Ambulanciers, soldats et volontaires aident la population à fuir le pays © Jean Pierre Amigo

 

Avec un accroissement rapide du nombre de personnes fuyant les combats vers d'autres régions ou pays voisins, des voies de migration sûres pour tous, indépendamment de leur nationalité, doivent être assurées. Selon le HCRinfo-icon, plus de 2 millions de personnes ont déjà fui le pays, et il y aurait environ 1,8 million de personnes déplacées à l'intérieur du pays4. Dans ce contexte, nous sommes profondément préoccupés par les témoignages de traitements discriminatoires infligés par des agents de l'État à des citoyens non européens qui tentent de fuir les zones de combat et d'entrer dans les pays voisins5Tous les États considérés comme des pays sûrs doivent être ouverts aux personnes originaires des régions touchées. Cela concerne tous les pays, même ceux ne partageant pas de frontière directe avec l'Ukraine. 

 

fournir une aide humanitaire à la population

Avec le déclenchement de la guerre, la crise humanitaire qui sévissait déjà dans l'est de l'Ukraine s'est rapidement propagée à tout pays et risque de s'étendre même au-delà de ses frontières. Nous devons agir maintenant, en fournissant aux personnes restées dans les zones de conflit et aux personnes déplacées les biens essentiels. Les pénuries de fournitures médicales et l'accès limité aux établissements de santé affectent déjà une grande partie de la population6. Confrontées à l'hiver ukrainien, les personnes déplacées et celles qui se trouvent dans les zones de combat ont particulièrement besoin d'un abri adéquat en urgence, mais aussi de nourriture, de produits d'hygiène, de soins et d'accès à l'information. 

 

Étant donné que la plupart des personnes déplacées sont des femmes et des filles, une attention particulière doit être accordée aux services et aux droits en matière de santé sexuelle et reproductive ainsi qu'à la protection contre les violences liées au genre. 

 

Les organisations de la société civile locales connaissent les besoins des populations dans les zones de conflit ; elles doivent donc être consultées et associées à la planification des interventions politiques et humanitaires. 

 

 

Les infrastructures civiles et en particulier les structures de santé doivent être construites et renforcées dans les zones affectées. Dans ce contexte, MdM aidera les autorités locales et les établissements de santé en Ukraine et dans les pays voisins à fournir des soins à tous. MdM délivre une aide humanitaire et des services de santé aux personnes vulnérables vivant le long de la ligne de contact entre les oblasts de Louhansk et du Donetsk, dans l’est de l’Ukraine, depuis près de huit ans. Au cours de cette période, nous avons réalisé quelque 125 000 consultations. Grâce à ce travail, nous avons établi un lien de confiance dans le pays et avons l'intention de continuer à aider la population de la meilleure façon possible.

 

Je fais un don

 

 

 


1https://www.cbsnews.com/news/russia-ukraine-news-18-attacks-hospitals-ambulances-world-health-organization/
2 https://digitallibrary. un.org/record/3924402#record-files-collapse-header
3https://www.humanitarianresponse.info/en/operations/ukraine/document/ukraine-public-health-situation-analysisphsa-ukraine-03032022-eng
4https://www.unhcr.org/neu/76513-swedens-support-provides-a-lifeline-to-people-fleeing-and-displaced-in-ukraine.html
5https://www.hrw.org/news/2022/03/04/ukraine-unequal-treatment-foreigners-attempting-flee
6https://www.humanitarianresponse.info/sites/www.humanitarianresponse.info/files/documents/files/ukraine-phsa-shortform-030322.pdf

Signataires

Réseau international de Médecins du Monde

Nous soutenir
Nous rejoindre

Je postule en ligne.

S'informer

Je m'inscris à la newsletter.

Global loader