Faire un don

Pétition | Syrie 

Pétition | Syrie 

 

Notre indignation doit faire cesser le massacre d’Alep

 

Si nous n’agissons pas, il ne restera bientôt à Alep que les cadavres de ses habitants qui n’auront pas pu fuir, pas pu se protéger. Alors qu’ils font l’objet d’un siège odieux, les quartiers Est de la ville subissent des bombardements incessants, tellement puissants et dévastateurs que la ville toute entière tremble et qu’il ne restera bientôt plus que des ruines dans la partie orientale jadis peuplée de 3 millions d’habitants. Aucun compte n’est tenu des populations civiles qui seront massacrées tant que les rebelles tiendront ces zones. Le régime et ses alliés russes veulent à tout prix, au sol comme dans les airs, gagner cette guerre par la violence des armes, quitte à commettre des crimes de guerre au mépris d’une communauté internationale impuissante.

Chaque jour une centaine de personnes meurent, pour la plupart des civils. Sans compter les milliers de blessés qui finiront aussi par mourir ou qui resteront gravement et définitivement mutilés. Dans cette partie de la ville où environ 80 000 habitants survivent, il ne reste plus aucun hôpital fonctionnel. La quinzaine de médecins héroïques qui ont survécu et qui sont restés, sont dans l’impossibilité d’exercer des soins adaptés. Ils se résignent à sauver ceux qui ont le plus de chance de survivre pendant que d’autres meurent sous leurs yeux. Ces scènes d’horreur sont le quotidien de ces derniers médecins qui résistent. Leur vie ne tient plus qu’à un fil, mais ils restent pour ne pas abandonner les leurs.

Les forces russes et du régime n’ont que faire de l’opinion internationale et des menaces de la Cour pénale internationale pour non-respect du droit international humanitaire. Cette stratégie militaire qui affame les populations assiégées et bombarde des structures de santé veut faire fuir les populations des quartiers où tout ce qui leur permet de survivre est systématiquement détruit. 

Qu’attend la communauté internationale pour ouvrir les yeux et pour réagir face à cette situation qui s’apparente à un massacre de masse ? Il est de notre devoir à tous de dénoncer avec force cette escalade de la violence qui se fait dans l’impunité la plus totale !

 

Nous sommes tous des Alépins, nous sommes tous témoins de leur massacre.

C’est en leur nom que nous demandons à la communauté internationale de réagir immédiatement et vigoureusement face à cette urgence absolue pour :

  • Mettre fin immédiatement aux bombardements et protéger les populations civiles.
  • Mettre fin au siège des villes, au ciblage des personnels humanitaires et à la destruction des structures de soins, pour permettre un accès immédiat et sans conditions à l’aide internationale ; Imposer l’évacuation des blessés des zones de guerre et des zones assiégiées par des acteurs non partie prenante au conflit.
  • Mettre fin à l’utilisation d’armes non conventionnelles.
     

Si notre morale et notre indignation défaillent et si nous ne faisons rien, d’autres massacres vont se perpétrer. Il faut immédiatement réagir, sinon nous porterons tous l’insoutenable responsabilité de l’abandon d’un peuple. Mobilisons-nous fortement et soyons des millions d’hommes et de femmes pour peser suffisamment sur la communauté internationale afin qu’elle réagisse.

 

Signez et faites signer cette pétition, le sort des Alépins en dépend. Que nos voix puissent faire basculer l’histoire en sortant les dirigeants du monde de leur honteuse indifférence.