Népal

de 7 000 à 15 000  

collecteurs et recycleurs informels de déchets travaillent dans la vallée de Katmandou.

48 %

des recycleurs de déchets sont originaires d’Inde, et doivent affronter de multiples barrières sociales liées à leurs origines ethniques et à leurs castes.

66 %

des collecteurs et des recycleurs informels de déchets font état de blessures liées à leur travail.

Face aux urgences, Médecins du Monde mène divers programmes d'aide humanitaire. Découvrez nos actions et missions au Népal ci-dessous.

DE L’URBANISATION À L’URGENCE SANITAIRE

Les conséquences d’une urbanisation trop rapide

La vallée de Katmandou, en particulier, concentre plus de la moitié de la population urbaine népalaise (près de 4 millions de personnes). Elle doit désormais faire face à différents problèmes environnementaux en partie liés à la mauvaise gestion des déchets solides et à la pollution de l’air et des eaux.

Dans la capitale, plus de 1 000 tonnes de déchets sont produites chaque jour, entraînant des conditions sanitaires déplorables.

La mauvaise gestion des déchets solides a un impact désastreux sur l’environnement local et sur la santé des travailleurs des déchets informels, ainsi que sur les habitants de la capitale népalaise.

Les enjeux environnementaux liés à la collecte et à la gestion des déchets sont relativement similaires à Nepalgunj, dans le district de Banke, où Médecins du Monde intervient également.

Ainsi, près de 200 000 personnes vivent dans cette ville industrialisée et plaque tournante du commerce à l’ouest du Népal, à la frontière avec l’Inde.

Notre aide humanitaire au Népal

Cette situation de crise résulte d’une urbanisation effrénée et affecte autant l’environnement que des aspects sociaux et humains. Médecins du Monde a donc déployé un plan d’aide humanitaire au Népal.

Nos combats : santé environnement

PROTÉGER L’ENVIRONNEMENT ET LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS

  • Accompagner les “collecteurs et recycleurs de déchets”

    Depuis 2018, Médecins du Monde intervient auprès des collecteurs et recycleurs de déchets dans la Vallée de Katmandou, et a étendu ses activités à Nepalgunj à partir de 2020.

     

    Ainsi, les activités menées dans les deux régions contribuent à améliorer la santé, le bien-être et les moyens de subsistance des collecteurs et recycleurs du secteur des déchets. Concrètement, Médecins du Monde a pour objectif d’atténuer les risques liés à leur activité professionnelle et à leur exposition à un environnement nocif et d’améliorer leur accès à l’information et à des services de santé adaptés et de qualité – y compris dans le domaine de la santé au travail. Enfin, cette intervention doit permettre une meilleure reconnaissance de leur contribution à la gestion durable des déchets à Katmandou et à Nepalgunj.

  • Des collaborations au service de leur santé

    En partenariat avec des organisations locales (SASAJA et Green Path Nepal à Katmandou) mais aussi les municipalités de Katmandou et de Nepalgunj, le programme est construit selon une approche holistique, avec 3 axes d’intervention :

    • La prévention des risques professionnels et l’amélioration du système de gestion des déchets,
    • L’accès des collecteurs et recycleurs de déchets informels des déchets aux services de santé,
    • La structuration du secteur informel de la collecte et du recyclage des déchets.

     

    En 2021, Médecins du Monde a ainsi soutenu la création d’une plateforme de coordination à Katmandou et d’une autre à Nepalgunj avec les organisations publiques, privées, les organisations de la société civile ou non-gouvernementales investies dans la collecte et le recyclage des déchets : les acteurs de ce secteur ont ainsi pu se rencontrer, échanger et attirer l’attention sur les problèmes rencontrés par les travailleurs de ce secteur, renforçant ainsi leur pouvoir d’agir.

  • Renforcer l'accès à des services de santé

    Tout au long de l’année, MdM a renforcé l’accès des collecteurs et recycleurs du secteur des déchets à des services de santé de qualité et adaptés à leur activité professionnelle.

     

    Des sessions de sensibilisation ont été organisées en direction des bénéficiaires, notamment sur la prévention des troubles musculosquelettiques, la prévention des risques liés au démantèlement des déchets, ou encore sur la prévention des morsures d’animaux et le vaccin contre le tétanos.

     

    Ensuite, Médecins du Monde a aussi renforcé les capacités des personnels des structures de soins sur la santé et la sécurité au travail, une notion encore nouvelle au Népal : le personnel de ces structures peut ainsi proposer des consultations médicales adaptées aux collecteurs et recycleurs de déchets. Enfin, Médecins du Monde a soutenu la municipalité de Katmandou pour la mise à niveau d’un centre de santé novateur, devenant un « centre urbain de promotion de la santé, » accessible aux travailleurs du secteur des déchets mais aussi aux habitants de la Vallée.

  • S’adapter à la crise du COVID-19

    Les travailleurs de déchets sont parmi les populations urbaines les plus sensibles à l’épidémie de COVID-19, du fait de leurs conditions de vie, de la nature et du caractère informel de leur travail (pour les collecteurs et les recycleurs informels de déchets), ou des discriminations subies quotidiennement, notamment pour accéder à des services de soin.

     

    Afin de protéger ces populations particulièrement exposées, Médecins du Monde a distribué des équipements de protection individuelle aux collecteurs et recycleurs de déchets mais aussi à des centres de santé à Katmandou et à Nepalgunj, y compris des centres d’isolement pour des personnes positives à la COVID-19.

     

    De plus, les formations et sessions de sensibilisation initiées en 2020 sur les bonnes pratiques en matière d’hygiène et les gestes barrières et ciblant ces travailleurs en première ligne se sont poursuivies.

  • Bilan

    En 2021, nous avons :

    • sensibilisé 1,700 collecteurs et recycleurs des déchets aux risques liés à la COVID-19, aux mesures de prévention ou encore à la santé au travail, à travers 232 séances de sensibilisation,
    • distribué 1,250 sets d’équipements de protection individuelle, à destination des travailleurs du secteur des déchets et des personnels de santé,
    • soutenu 22 centres de santé, dont le centre urbain de promotion de la santé à Katmandou, 4 centres d’isolement à la COVID ou encore 14 centres de santé à Nepalgunj,
    • formé 67 staffs et personnels de centres de soins à la santé et la sécurité au travail
  • 1700

    Bénéficiaires en 2021.

  • 537 753

    Budget en 2021.

1700

Bénéficiaires en 2021.

537 753

Budget en 2021.

Historique
  • Circle svg
    1995
    Ouverture d’un programme de santé communautaire et de prévention du sida dans les districts de Baglung, Myagdi et Parbat (fermeture en 1999).
  • Circle svg
    2002
    Ouverture d’un programme de prévention du sida dans les districts de Gulmi, Araghakhanchi, Sagja and Palpa (fermeture en 2006).
  • Circle svg
    2007
    Premier projet combinant accès aux services de santé et microfinance dans 12 cantons du district du Sindhupalchok.
  • Circle svg
    2011
    Elargissement du programme à 10 autres cantons du même district.
  • Circle svg
    2015
    Intervention d’urgence suite au séisme.
  • Circle svg
    2016
    Début du programme de reconstruction post-urgence au Sindhupalchok.