Urgence sanitaire

District Amedi, Village Bamerni. Irak (c) Guillaume Pinon
Urgence
Une crise sans précédent Les combats qui touchent depuis 2014 le nord et l’ouest du pays ont conduit plus de 3 millions d’Irakiens à se déplacer . Près de la moitié d’entre eux se sont réfugiés au Kurdistan et dans les régions avoisinantes. Arabes, Kurdes, Yézidis, chrétiens ou musulmans, la...

En cas de conflits ou de catastrophes naturelles, Médecins du Monde intervient en urgence en envoyant des équipes et du matériel médical sur les terrains où les populations sont le plus touchées.

Urgence
Depuis le début de la guerre en 2011, les violences envers les populations civiles syriennes n’ont fait que s’intensifier et se complexifier. De nombreuses régions sont régulièrement bombardées et les populations civiles sont victimes de violations des droits humains et d’exactions , sous le feu...
Médecins du Monde est revenu en urgence au Kurdistan irakien en octobre 2014. Un million de déplacés sont arrivés là, chassés de chez eux par l’offensive de Daech l’été dernier. Médecins du Monde leur vient en aide dans les districts de Zakho et Bamerni.
Hazel, 16 ans, est née à Hugpa. Dans cette ville de Philippines balayée par le typhon, la population se retrouve pratiquement livrée à elle-même, ne pouvant compter que sur l’aide humanitaire.
Après la réponse à l’urgence, le programme de Médecins du Monde aux Philippines s’oriente vers la reconstruction du système de santé pour répondre aux besoins toujours vitaux des populations les plus isolées et les plus vulnérables.
Plus d’un mois après le passage du typhon Haiyan aux Philippines, les équipes de Médecins du Monde sont toujours mobilisées sur Leyte, l’une des îles les plus touchées par la catastrophe.
Plus d’un mois après le typhon Haiyan, les populations philippines sont toujours en demande de soutien sur des besoins essentiels : nourriture, eau potable, abris, soins de santé… Pour répondre à la demande de façon pérenne et efficace, Médecins du Monde prolonge son programme dans une logique post...
Si les blessés du typhon Haiyan ont fini d’être pris en charge, l’accès aux soins reste, un mois plus tard, problématique pour de nombreux Philippins. Sur l’île ravagée de Leyte, Metronews a suivi les équipes de Médecins du monde.
Un homme porte sa fille blessée dans un hôpital d'Alep. © AFP Photos
Depuis mars 2011, la situation humanitaire en Syrie n’a cessé de se dégrader. Massacres, attentats, bombardements intenses des villes et villages syriens ont coûté la vie à plus de 126 000 personnes en deux ans et demi. Des milliers d’autres ont été blessées, arrêtées ou torturées. La violence, la...