Faire un don

Réfugiés

Médecins du Monde (MdM), ONG médicale internationale, s’alarme des plans de l’Union européenne visant à renvoyer des migrants vers la Grèce. MdM rappelle à la communauté internationale l’état de précarité extrême dont souffre ce...
La situation des enfants migrants est très préoccupante © Guillaume Pinon
En Europe, l’accès aux soins devient de plus en plus difficile pour les personnes en grande vulnérabilité. Les migrants et réfugiés, en particulier, se trouvent toujours plus éloignés des systèmes de santé nationaux. À l’appui des données recueillies dans 12 pays européens, le réseau international...
©Guillaume Pinon
Comme « la jungle » de Calais en France, le camp de Moria, sur l’île de Lesbos en Grèce, illustre l’échec de la politique européenne vis-à-vis de l’accueil des migrants. Depuis la signature de l’accord entre l’ UE et la Turquie, l’engorgement aux frontières de l’Europe ne fait qu’empirer. Il...
Consultation au CASO de Marseille. © Olivier Papegnies
À l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, le 17 octobre, Médecins du Monde publie son 16ème rapport annuel sur l’accès aux droits et aux soins des plus démunis en France. Il témoigne des difficultés persistantes...
Depuis le 22 août 2016, la Préfecture de Guyane n’enregistre plus les demandes d’asile qui lui sont présentées. Une violation manifeste de la Constitution française qui garantit à toute personne le droit de solliciter la protection de la France contre des persécutions. Une pratique qui tranche...
Depuis le 22 août 2016, la Préfecture de Guyane n’enregistre plus les demandes d’asile qui lui sont présentées. Une violation manifeste de la Constitution française qui garantit à toute personne le droit de solliciter la...
"A Calais et ailleurs, la France ne respecte pas les Droits de l’Homme. Nous en appelons à l’homme d’Etat, et non à l’homme politique, pour appeler à faire société, y compris avec les plus vulnérables"...
"A Calais et ailleurs, la France ne respecte pas les Droits de l’Homme. Nous en appelons à l’homme d’État, et non à l’homme politique, pour appeler à faire société, y compris avec les plus vulnérables".
 © Olivier Papegnies

Le nombre de