Référent santé mentale et violences liées au genre (H/F)

Kalémie
République Démocratique du Congo

Médecins du Monde, association médicale militante de solidarité internationale, s'engage depuis 40 ans à soigner les populations les plus vulnérables ici et là-bas, à témoigner des entraves constatées quant à l’accès aux soins, à obtenir des améliorations durables des politiques de santé pour tous. 

Association indépendante, nous agissons au-delà du soin en dénonçant les atteintes à la dignité et aux droits humains et en nous battant pour améliorer la situation des populations précaires. 

En France comme à l’international dans plus de 30 pays, nos actions ont pour but de faciliter l’accès au système de santé en travaillant sur 5 thématiques prioritaires structurant nos combats et nos plaidoyers : urgences et crises, santé sexuelle et reproductive, réduction des risques, migrations, droits et santé et santé-environnement. 

La province du Tanganyika connait depuis 2016 une résurgence de violences inter communautaires et la situation humanitaire y est préoccupante avec des mouvements de populations continus. Au 30 janvier 2019, OCHA y a enregistré 432 589 personnes PDI et 615 964 retournés. L’accès aux soins est fortement altéré par une dégradation socio-économique des conditions de vie de la population et la destruction d’une partie des infrastructures et équipements du système de santé. 

MdM intervient pour renforcer l’offre de santé dans 11 structures de la zone de santé (ZS) de Nyemba (9 centres de santé et 2 centres de référence), dans 2 centres de santé et un hôpital de référence dans la ZS de Nyunzu, sur 3 volets (santé primaire, nutrition et santé sexuelle et reproductive) et 4 centres de santé à Kinshasa.

Description du poste

Vous supervisez les activités mises en œuvre en réponse aux violences liées au genre (VGL) dans la province du Tanganyika (TGN) selon la stratégie définie avec l’équipe de coordination et les référents au siège. Vous êtes le point focal en RDC sur la stratégie, les outils et la formation du personnel sur les questions de VLG et de santé mentale.

Vos missions principales sont les suivantes :

Organisation, coordination et supervision des activités 

  • Piloter la définition et l’adaptation de la stratégie de la réponse de MdM aux VLG en RDC
  • Participer à l’écriture de projets et propositions destinées aux bailleurs 
  • Assurer la qualité des activités de protection par un suivi régulier et un soutien technique aux équipes programmes et aux partenaires
  • Analyser le contexte d’intervention, réaliser et actualiser la cartographie des acteurs intervenant dans la réponse aux VLG et développer un réseau solide
  • Assurer la coordination avec les autres acteurs pour garantir une orientation sûre des survivant.e.s
  • Assurer le suivi du volet VLG à travers le suivi du chronogramme, la collecte et l’analyse des données, l’utilisation du Monitool et l’adaptation des outils de collecte des données
  • Assurer le suivi des partenariats noués avec des ONG locales et/ou des acteurs étatiques dans le cadre de la réponse aux VLG
  • Contribuer à la capitalisation de l’intervention de MdM 
  • En collaboration avec le coordinateur programme, assurer le suivi des activités de prise en charge des cas de VLG avec les différents partenaires locaux, les autorités provinciales de la santé et l’hôpital de Panzi dans le Sud Kivu pour la prise en charge des cas sévères
  • Participer et contribuer activement aux efforts de coordination des acteurs VLG au niveau provincial du TGN au travers notamment du sous-cluster VLG protection et du cluster santé
  • Participer à la révision des supports de communication et de la stratégie VLG/santé mentale en prenant aussi en compte les activités en santé sexuelle et de la reproduction menée par MdM à Kinshasa
  • Coordonner les activités de mobilisation communautaire, en collaboration avec les partenaires, les relais ainsi qu’avec les leaders communautaires et l’équipe médicale de MdM
  • Participer à la rédaction des fiches de postes de l'équipe VLG et protection

Renforcement des capacités et formation

  • Participer à la diffusion de l’approche, des résultats et des bonnes pratiques de MdM
  • Identifier les besoins en formation et faciliter le renforcement des capacités du personnel des formations sanitaires soutenues, des équipes MdM, des ONG partenaires, des relais et leaders communautaires
  • Collaborer avec l’équipe médicale pour la mise en place des formations et la supervision des activités et de la qualité de la prise en charge médicale des victimes de VLG
  • En collaboration avec l'équipe de coordination et siège, définir et mettre en place la prise en charge psychosociale des personnes ayant subi des violences
  • Veiller à la qualité des formations dispensées et à ce qu’elles utilisent une méthodologie adaptée à la formation pour adultes
  • Assurer le renforcement des capacités de la superviseuse VLG et des assistants psychosociaux au Tanganyika dans une perspective d’autonomisation professionnelle

Plaidoyer

  • Participer le cas échant avec l’équipe MdM, les partenaires ou d’autres acteurs impliqués dans la thématique à des activités de plaidoyer sur les VLG (en lien avec l’équipe de coordination à Kinshasa et MdM-Belgique qui est aussi investi sur cette question en RDC)

Reporting

  • Rédiger les comptes rendus des réunions des clusters ou groupes de travails 
  • Participer à l’élaboration du budget du projet et au suivi budgétaire des activités VLG
  • Rédiger des rapports d’activités mensuels
  • Participer à l’écriture de nouvelles propositions de projets et rapports bailleurs 

conditions d'emploi

Salarié
Contrat à durée déterminée
0
6 mois

Poste à pourvoir dès que possible
Salaire brut mensuel de 2860 euros
Équivalent 13ème mois versé en 2 fois – à partir de 6 mois d’ancienneté de travail effectif
Prime d’expatriation de 10% du salaire brut par mois
Prise en charge du transport (domicile – mission), des visas, des vaccins
Hébergement en maison collective
22.5 RTT / an
5 semaines de congés payés / an
Mutuelle (participation à 60% de MdM et 40% du salarié)
Assurance (rapatriement…)
Accord de télétravail de 110 jours par an (au minimum 1 jour par semaine en présentiel obligatoire) en fonction de l’éligibilité de votre poste au télétravail
En cette période d’épidémie de Covid-19, nous mettons tout en œuvre pour appliquer les protocoles sanitaires et gestes barrières afin de garantir la sécurité de nos équipes.
Médecins du Monde favorise la formation et la mobilité interne de ses acteurs
Retrouvez les conditions et avantages pour nos postes expatriés à l’international: https://bit.ly/3g2xFrh

Départ seul

Profil

Diplôme dans les domaines de la protection, des sciences sociales, de la psychologie, du psychosocial Expérience dans la programmation et la mise en œuvre d’activités en réponse aux VLG Expérience dans le domaine psychosocial/protection/genre Expérience en renforcement des capacités et formation, collaboration avec des institutions locales Sens de l’organisation et gestion des priorités Patience et écoute Capacité à communiquer Capacité à créer et développer des réseaux Réactivité, anticipation, capacité à prendre des initiatives Rigueur, qualités organisationnelles Bon esprit d’équipe Capacité à travailler dans un contexte sécuritaire dégradé et sous pression Capacité à travailler dans l’urgence Maîtrise de l’outil informatique (Word, Excel, Power Point, Internet Explorer), la maîtrise de Monitool est un atout. Langues : français courant à l'écrit comme à l'oral indispensable Vous adhérez aux valeurs et au positionnement militant de Médecins du Monde.

Langue

lvl Français
Courant
0
0
0
0
0
0
Réponse à l'annonce
Aucune candidature ne sera traitée par téléphone.
Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.
Global loader