Faire un don

Tribunes

Le système des brevets dévoyé

Ces prix exorbitants sont permis par le système des brevets, qui assure des monopoles de vingt ans aux industriels pharmaceutiques, et donc garantit l’absence de concurrence par des médicaments...

MdM remet en cause la pénalisation des clients des travailleurs-ses du sexe portant atteinte à la santé, à la sécurité et aux droits de ces personnes. © Boris Svartzman
Une pénalisation qui porte atteinte à la santé et aux droits

Nous, professionnels de santé, responsables associatifs, acteurs et actrices de terrain, remettons en cause la pénalisation des clients parce qu’elle porte atteinte...

Médecins du Monde atteste que la santé des migrants nécessite un cadre protecteur et accueillant. © Olivier Papegnies
L’accueil sanitaire des migrants en France et en Europe, reflet d’une crise de solidarité

Les flux migratoires ont marqué la construction de l’histoire humaine. Au lieu d’être traitée comme une question sociale, la migration s...

Le Lotus Bus de Médecins du Monde va à la rencontre des prostituées chinoises. © Boris Svartzman
Une loi remise en question

Le 13 avril 2016, la loi n°2016-444 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées était promulguée. Cette loi a été très controversée jusque...

L'école est un droit mais pas un acquis pour des milliers d'enfants !

A l’heure où la majorité des enfants en France se familiarisent avec leur nouvelle école ou leur nouvelle classe, une minorité d’enfants et adolescents...

Un lobby ouvre une porte, un ministre la claque !

La démission de Nicolas Hulot a remis en lumière le rôle des lobbys du secteur privé qui mènent un travail aussi discret qu’acharné pour que les politiques publiques épousent...

© Olivier Papegnies

En France, le rationnement administratif des nouveaux traitements contre l’hépatite C n’a été totalement levé qu’il y a un an. A ce jour, 60 000 patients en ont bénéficié, soit environ un quart des personnes vivant avec le...

En Syrie, 13,1 millions de personnes ont cruellement besoin de soins. © Reuters

Dans cette enclave martyre, cible des attaques chimiques de 2013 et aujourd’hui classée « zone de désescalade » du processus d’Astana, le régime syrien et son allié russe rejouent le scenario de la chute d’Alep. Quelque 400...